Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 22 Novembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 8 février 2017 06:09

Algérie - Licences d'importation : la liste et les quotas des produits fixés la semaine prochaine

 

 

La liste et les quotas des produits soumis au régime des licences d'importation seront définis lundi prochain, a indiqué mardi à Alger le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville et ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune.

 

 

"La liste des produits concernés par les licences d'importation et leurs quotas seront définis le 13 février en cours lors d'une réunion interministérielle (commerce, finances, industrie et agriculture) présidée par le Premier ministre", a précisé M. Tebboune à la presse en marge d'une rencontre avec les cadres du secteur du commerce.  "C'est cette réunion qui va définir les quotas et les nouveaux produits concernés" par le dispositif des licences, a-t-il fait savoir.  

Pour rappel, jusqu'à présent, ce sont les véhicules, le ciment et le rond à béton qui sont soumis, depuis janvier 2016, au régime des licences d'importation, auxquels se sont ajoutés récemment les agrumes dont les domiciliations bancaires pour importations ont été gelées.

 Interrogé par l'APS sur une éventuelle révision du quota d'importation de véhicules, M. Tebboune a répondu : "Je ne peux rien vous dire. Le quota sera arrêté par le Premier ministre. A l'intérieur du quota, il y aura des licences proportionnelles aux capacités d'importation des uns et des autres et à la qualité de l'importation".

 En 2016, le contingent quantitatif d'importation de véhicules a été fixé finalement à 98.374 unités. S'agissant du gel récent des domiciliations d’importation de véhicules par les entreprises pour leur propre compte, M. Tebboune a indiqué que ce type d'importation sera, désormais, comptabilisé dans le quota d'importation des véhicules qui sera arrêté par le Premier ministre.

 En 2016, il a été attribué 225 licences d'importations de véhicules, de ciment et de rond à béton par la commission interministérielle chargée de délivrance de ces documents.

LIRE AUSSI : Algérie : Vers la naissance d’une industrie automobile sur les décombres des importations

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib (Audio)

Mabrouk Aib estime que la baisse du prix du baril devrait être perçue comme « le signal d’alarme qui nous réveille » pour réfléchir à diversifier notre économie.

La France propose une rencontre sur les TIC avec les pays du Maghreb

  En Tunisie, le secteur des TIC contribue à hauteur de 7,5% du PIB et affiche une croissance à deux chiffres.

Tunisie : Le gouvernement ambitionne de porter la croissance à 3% en 2018

La Tunisie, qui identifie, depuis 2011, des solutions pour sortir de sa crise n’a pu réaliser qu’un très faible taux de croissance, de moins de 1% pendant les six dernières années.