Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 25 Mars 2017

  •   Lynda Abbou
  • mardi 27 décembre 2016 20:47

APN : Des députés critiquent un projet de code des douanes "ambigu" et orienté… OMC

 

 Le projet de loi modifiant et complétant la loi n° 79-07 portant sur le Code des douanes était en débat mardi à l’Assemblée populaire nationale (APN). L’opposition le qualifie "d’ambigu" et d'être orienté OMC avant l'heure alors que le ministre des finances, Hadji Baba Ammi le trouve «adéquat».

 

 Pour le ministre, ce projet, qui vient en complément d’autres lois comme celle relative à la lutte contre la contrebande, aidera les douanes algériennes à s’ouvrir sur l’extérieur. En marge de la plénière, le ministre a souligné que la fraude était un phénomène mondial et que les autorités concernées (douanes) tentent de maitriser la situation en engageant des poursuites contre les fraudeurs en conformité avec la loi.

 «Il ne s’agit pas d’un projet de loi fiscale qui offre des exemptions des taxes douanières, mais il précise la méthode de travail de ce secteur » a-t-il indiqué en ajoutant que le gouvernement a tenu compte des accords internationaux que l’Algérie a signé.

 Pour le député du parti des travailleurs (PT) et membre de la commission de finances et budget à l’APN, Djoudi Djelloul, cette prise en compte des accords internationaux notamment ceux de l’organisation Mondiale du Commerce (OMC) pose problème.

 « L’Algérie n’adhère toujours pas à cette organisation et l’harmonisation de la loi relative à la douane est un travail prématuré » a-t-il déclaré à Maghreb Emergent. Pour lui, l’Algérie n’est pas en posture d’être compétitive mais dans celle du consommateur.

 « Les tentatives d’intégrer l’OMC feront du pays un marché submergé par les produits importés » a-t-il ajouté en notant que les prérogatives données aux douanes ont été renforcées mais restes insuffisantes.

 Le député du Front des forces socialistes (FFS), Belkacem Benameur a évoqué l’ambigüité et le flou qui marquent le projet. Il a souligné que les modifications introduites renforcent les pouvoirs et les prérogatives organisationnelles du directeur général des douanes alors qu’elles devraient être celles du ministre des finances.  

 Le projet du gouvernement n’est pas «encore mûr » a-t-il estimé en appelant à faire participer toutes les parties concernées pour « l’enrichir et le rendre le plus cohérent possible ».

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Est ce que vous comptez recourir rapidement à internet pour payer des factures ? - 30.8%
Est ce que vous préférez attendre de vous assurer de la sécurité des transactions avant de commencer ? - 37.4%
Vous ne vous sentez pas concerné car vous n’avez pas de carte CIB ou son équivalent des chèques postaux ? - 25.2%

Total votes: 575

Vidéos

CPP du 18.3.2017 : Combien se vend une tete de liste pour la députation ? L’après Bouteflika a-t-il déjà commencé ? Wassim Youcef et pas Kamel Daoud ?

Vidéos

"L’Opep et ses partenaires doivent reconduire leur accord de baisse de production"- N. Zouioueche

A ne pas manquer

Prev Next

L’interdiction des ordinateurs et tablettes en cabine décidée par Londres écœure les Tunisiens

  La décision des autorités britanniques de suivre la voie de Trump et d'interdire en cabine les ordinateurs et les tablettes sur les vols en provenance de Tunisie écœure les tunisiens. L'ambassadrice britannique a été convoquée au ministère des affaires étrangères.

Air Algérie - Le vol Alger-Istanbul fait demi-tour, les passagers repartent dans un autre avion

L'avion qui devrait assurer hier soir un vol à destination d'Istanbul à partir d'Alger, a dû être remplacé après avoir fait demi-tour en raison d'un problème technique, a indiqué Air Algérie  dans un communiqué.

Maroc: Bank Al Maghrib fait les comptes et explique le nouveau régime de change "flexible"

                                                                             A l'issue de sa première réunion trimestrielle de 2017, le conseil de la banque centrale du Maroc, Bank Al-Maghrib (BAM) a fait les comptes, maintenu ...