Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   Amin Fassi Fihri
  • samedi 22 avril 2017 18:48

Maroc: Baisse du chiffre d’affaires de Maroc Telecom au 1er trimestre 2017

Le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,57 milliards de Dh au premier trimestre 2017, mais en baisse de 2,7% sur un an, indique l'opérateur dans un communiqué.

 

 

Le chiffre d'affaires au Maroc s'est établi à 5 milliards de DH, en recul de 2,6%, du fait du recul des revenus des activités Mobile (-3,6%) et Fixe (-1,2%) dans des environnements jugés concurrentiels et réglementaires peu favorables. "La réinstauration d’une asymétrie de 20% sur les terminaisons d’appels Mobile depuis début mars dernier et la baisse du revenu international entrant sont partiellement compensées par l’essor du chiffre d’affaires Data aussi bien Mobile (+ 58%) que Fixe (+7%)", souligne Ittissalat El Maghrib (IAM) dans son communiqué. Il exlique que ''dans un contexte marqué par un durcissement de l’environnement réglementaire et concurrentiel, les bons résultats du groupe Maroc Telecom pour ce premier trimestre 2017 démontrent la pertinence de son modèle de développement basé sur une dynamique commerciale efficace, centrée sur l’innovation technologique et des services répondant aux attentes de ses clients.'' Abdeslam AZhizoun, président du Directoire du groupe précise que ''le Groupe poursuit en parallèle l’optimisation de ses coûts, pour soutenir ses marges et renforcer sa profitabilité. Sa capacité d’investissement, ainsi préservée, lui permet de poursuivre sa stratégie de différentiation par la qualité de ses réseaux et de ses services sur ses marchés aussi bien au Maroc qu’en Afrique subsaharienne.'' A l'International, le chiffre d'affaires d'IAM s'élève à 3,76 milliards de DH, en baisse également de 2,5% sur un an, en raison, explique IAM, ''des effets de calendrier et de change défavorables ainsi que d'importantes baisses des tarifs de terminaison d'appel.''

 

Hausse du résultat des filiales africaines

 

Au dehors de ces effets, "le chiffre d'affaires des filiales africaines ressort en hausse de 1,6%", précise le groupe. D'autre part, le résultat opérationnel consolidé s'est établi à près de 2,47 milliards de Dh et inclut 183 millions de charges de restructuration additionnelles relatives au plan de départs volontaires lancé au Maroc fin 2016. Quant au résultat net part du groupe, il est de 1,366 milliard après la comptabilisation d’une charge de restructuration de 128 millions après impôts. Hors cet effet et la plus-value immobilière réalisée au 1er trimestre 2016, le RNPG enregistre une hausse de 8,7% (à taux de change constant) "grâce notamment au succès de la restructuration des nouvelles filiales dont le résultat net, au global, est maintenant positif".


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole - L’OPEP examinera en novembre l'accord sur la production

  L’OPEP fera le point en novembre sur l'accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année afin de décider s'il y a lieu de le prolonger ou d'y mettre un terme, a déclaré lundi Essam el Marzouk, le ministre du Pétrole koweïtien, à Kuwait TV.

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.