Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   ME - APS
  • mardi 22 novembre 2016 15:19

Tayeb Kebbal confirmé P-dg d'Algérie Télécom, Ahmed Choudar à Mobilis, Anouar Benabdelouahed à ATS

 Tayeb Kebbal confirmé à a tête d'Algérie Télécoùm (dr)

Onze mois après le limogeage de Saad Dama de Mobilis, la Ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication Houda-Imane Faraoun a décidé de stabiliser la gouvernance du groupe Algérie Télecom et ses filiales qui ont désormais des PDG désignés.

 

M. Tayeb Kebbal a été confirmé au poste de président directeur général du groupe AlgérieTélécom, alors que MM. Ahmed Choudar et Anouar Benabdelouahed ont été désignés respectivement aux postes de P-dg des filiales mobile et satellitaire (Algérie Télécom Satellite - ATS) de ce groupe, indique mardi un communiqué du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.

Ce changement intervient dans le cadre du "parachèvement des programmes de dynamisation du secteur des TIC et de la politique du gouvernement visant l'amélioration du service public dans le domaine des télécommunications", précise la même source.

La confirmation de M. Kebbal intervient six mois après son installation à la tête de l'entreprise où "il a démontré son efficacité et ses performances, en tant que gestionnaire, dans la conduite des réformes et des restructurations en cours", relève le communiqué du ministère.

Ces responsables sont appelés à "redoubler d'efforts et à oeuvrer ensemble pour mettre en place la nouvelle stratégie du groupe Algérie Télécom, visant à améliorer le management et la rentabilité des entreprises à travers le perfectionnement des processus internes de gestion et la mobilisation des employés pour l'atteinte des objectifs tracés dans le cadre de la stratégie du gouvernement", ajoute le communiqué.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Le roi Salman d’Arabie a dépensé plus de 100 millions de dollars pour ses vacances d'été au Maroc

  Les vacances du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud au Maroc sont une bénédiction pour l’économie locale. Selon The Independent le souverain saoudien aurait dépensé l’équivalent de 100 millions de dollars pour ses vacances d’été annuelles au Maroc.

Pétrole - L’OPEP examinera en novembre l'accord sur la production

  L’OPEP fera le point en novembre sur l'accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année afin de décider s'il y a lieu de le prolonger ou d'y mettre un terme, a déclaré lundi Essam el Marzouk, le ministre du Pétrole koweïtien, à Kuwait TV.

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?