Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 28 Avril 2017

  •   Maghreb Emergent avec TAP
  • mercredi 19 octobre 2016 16:04

La Tunisie abritera les travaux de l’Assemblée mondiale de la normalisation des télécommunications

 

Des représentants de plus de 83 Etats membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT), plusieurs opérateurs mondiaux, des entreprises industrielles et des organisations régionales et internationales prendront part à cette manifestation.

 

La Tunisie abritera du 25 octobre jusqu’au 3 novembre 2016, les travaux de l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications.  L’ouverture des travaux qui auront lieu à Hammamet sera précédée par l’organisation d’une conférence mondiale prévue pour le 24 octobre 2016. Elle examinera le sujet de la confiance et la sécurité numérique ainsi que la protection des données personnelles à travers les utilisations numériques.

Plus de 400 membres des gouvernements de 83 Etats prendront part à ce conclave de l’Assemblée mondiale de la normalisation des télécommunications ainsi que neuf opérateurs mondiaux des télécommunications, 13 entreprises industrielles, 13 organisations régionales et mondiales, des universités ainsi que plusieurs experts, chercheurs et industriels tunisiens. L’objectif est d’unifier les décisions et de débattre des questions relatives à l’avenir des télécommunications en Tunisie et dans le monde.

Renforcer la position de la Tunisie en tant que destination numérique mondiale

Le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique Anouar Maarouf a présenté, lors d’une rencontre de presse, organisée mardi au pôle technologique El Ghazela ( gouvernorat de l’Ariana), les préparatifs de la commission nationale chargée de la préparation logistique et technique afin d’assurer la réussite de cette manifestation qui fixera les différentes orientations et programmes dans le domaine de la normalisation des télécommunications, au niveau mondial. Des thèmes portant sur la confiance numérique, la sécurité et les critères des technologies de l’information et des télécommunications mondiales seront également examinés.

Il a ajouté que la Tunisie vise, à travers cette manifestation, à renforcer sa position en tant que destination numérique mondiale, ayant un énorme potentiel en termes de compétences et d’experts, à faire connaître son projet stratégique dans le domaine qui s’étale jusqu’à 2020 et à défendre le droit des pays en développement à l’accès aux télécommunications, à l’instar des pays développés, dans le cadre de la solidarité mondiale et de l’égalité des chances entre les peuples.

Il s’agit également de permettre aux experts tunisiens, institutions et organisations de tisser des relations de partenariats avec les opérateurs mondiaux dans le domaine des télécommunications et de réaliser les bienfaits économiques attendus.à renforcer sa position en tant que destination numérique mondiale


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Renault Algérie va lancer le montage de la Clio GT Line à Oued Tlélat dès le mois d’octobre 2017

  Renault Algérie verra prochainement le lancement de la deuxième phase de l’investissement, réalisé dans le cadre du partenariat entre l’Algérie et le constructeur français.

Algérie - L’exportation des véhicules de l’usine de Renault à Oran est envisageable (ministre)

Selon le ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb, elle peut être envisagée une fois la capacité de production de cette usine égale ou supérieure à 100.000 véhicules/an.

Tunisie- L'amnistie des corrompus "repentis" n'améliorera pas le climat économique, bien au contraire (ONG)

Selon Selim Azzabi, un conseiller du président tunisien ce projet de loi d’amnistie devrait concerner 4.000 à 8.000 « fonctionnaires n’ayant pas tiré profit de manière directe ou indirecte (de la corruption, NDLR) et n’ayant pas abusé de l’argent public », et de 2000 à 3000 « citoyens en ayant tiré profit directement et indirectement ».