Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Février 2017

  •   ME/agences
  • jeudi 7 juillet 2016 07:52

Samsung prévoit de réaliser son meilleur bénéfice opérationnel grâce au Galaxy S7

Samsung Electronics, numéro un mondial des smartphones, a indiqué jeudi qu'il s’attendait à réaliser son meilleur bénéfice opérationnel en plus de deux ans, grâce aux ventes de son nouveau modèle phare, le Galaxy S7 et à la réduction des coûts.


Dans ses prévisions de résultats pour le deuxième trimestre, le géant sud-coréen prévoit une hausse de son résultat opérationnel de 17% sur un an, à 8.100 milliards de wons (6,3 milliards d'euros), contre 6.900 milliards de wons.
Il s'agit du meilleur bénéfice opérationnel enregistré par le groupe depuis le premier trimestre 2014.
Ce résultat dépasse l'estimation de quelque 7.400 milliards de wons avancée par un panel d'experts consultés par l'agence Bloomberg News.
Pour les analystes, ces chiffres s'expliquent principalement par les efforts de Samsung pour réduire les coûts et les très bonnes ventes du Galaxy S7, le dernier modèle de smartphone de la marque.
"La division de téléphonie mobile de Samsung a probablement réalisé une bonne performance grâce aux ventes solides du Galaxy S7 ainsi qu'à la refonte de son offre dans les téléphones d'entrée et de milieu de gamme", a indiqué Peter Lee, analyste chez NH Investment & Securities, cité par les agences AWP et AFP.
D'après lui, plus de 16 millions de S7 ont été vendus depuis qu'il a été dévoilé en mars, soit un mois plutôt que l'année précédente et avant les nouveautés des concurrents de Samsung, en particulier son grand rival Apple.
A la Bourse de Séoul, l'action Samsung prenait 1,8%, à 1,45 million de wons, dans les échanges de l'après-midi.
Samsung s'est retrouvé ces dernières années pris en étau entre les produits haut de gamme d'Apple et les téléphones d'entrée et de milieu de gamme de concurrents chinois de plus en plus féroces, Huawei et Xiaomi.
Mais pour accroître ses parts dans les marchés émergents, où le potentiel de croissance est supérieur à celui des marchés sursaturés du haut du panier, le groupe a renforcé son offre de smartphones moins coûteux.

Ecart technologique
Samsung a parallèlement réduit de manière considérable ses coûts de marketing, ce qui explique aussi ses prévisions de résultats optimistes, selon Greg Roh, analyste chez HMC Investment.
La seconde partie d'année devrait cependant être plus difficile s'agissant des smartphones, car les concurrents de Samsung vont lancer leurs propres nouveautés.
"Apple va lancer ses nouveaux produits dans la deuxième partie de l'année et je crois que son chiffre d'affaires pourrait alors baisser", a déclaré M. Roh.
Les analystes jugent cependant que le groupe devrait pallier l'essoufflement éventuel de l'activité téléphonie grâce à sa division semi-conducteurs.
Si Samsung Electronics fabrique les puces qui équipent ses propres smartphones, il est aussi dans ce domaine le fournisseur d'autres fabricants, y compris Apple.
Depuis fin 2014, cette division a le vent en poupe. En 2015, les puces ont permis à Samsung de réaliser un bénéfice opérationnel de 12.800 milliards de wons, contre 10.100 milliards de wons pour la téléphonie mobile.
Samsung domine dans le domaine de la technologie 3D NAND, puces mémoire plus rapides et à grande capacité. Le sud-coréen fut le premier à produire en masse ces puces, qui équipent les téléphones et les disques durs, dans ses usines en Chine et en Corée du Sud.
"Les concurrents tentent d'augmenter leurs capacités de production 3D NAND. Mais Samsung devrait dominer le marché pendant un moment, compte tenu de l'écart technologique", a déclaré Kwong Sund-Ryul, analyste chez Dongbu Investment and Securities.
Les prévisions de jeudi, publiées avant les comptes trimestriels certifiés attendus plus tard dans le mois, ne comportaient aucune mention de bénéfice net ni de répartition des bénéfices par division.
Outre des téléphones et des puces, le groupe produit des téléviseurs et des écrans d'affichage.
Au total, Samsung prévoit de réaliser un chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre de 50.000 milliards de wons, contre 48.500 pendant la même période l'année dernière.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Les Bourses européennes, à l'exception de Londres, ouvrent en très légère hausse

Aux changes, l'euro poursuit sa remontée autour de 1,0560 dollar après l'annonce par François Bayrou de sa décision de ne pas se présenter à l'élection présidentielle française et sa proposition d'alliance acceptée par Emmanuel Macron.

Déjà substantiels, les investissements saoudiens au Maroc semblent promis à un bel avenir

Selon un membre du Conseil d'affaires maroco-saoudien, Mohamed Ben Badr Al Doussari, le volume des investissements saoudiens au Maroc devait dépasser les 38 milliards de dirhams à fin 2016.

"Alnaft est à l’écoute des partenaires étrangers pour être au rendez-vous de la reprise des investissements dans l’amont pétrolier" (Sid Ali Betata)

  Sid-Ali Betata, président du Comité de direction de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT), confirme qu’un appel à la concurrence, axé essentiellement sur des projets de développement, est inscrit dans le plan d’actions d’ALNAFT pour 2017 Il se dit optimiste sur l’attractivité de l’amont pétrolier algérien. Entretien exclusif.