Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 18 Octobre 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 30 avril 2016 10:44

Déclin des ventes d’Apple et Samsung: 2016 va confirmer la percée des smartphones de Huawei

Selon le cabinet d’études TrendForce, les ventes mondiales des smartphones ont baissé de 18.6% durant le premier trimestre de cette année, à 292 millions d’unités vendues, contre 359 millions au premier trimestre de 2015. Ce qui signifie que le marché mondial des terminaux mobiles intelligents se rapproche de la saturation.

 

Les grandes marques de la téléphonie mobile telles que Samsung et Apple n’ont plus le rythme de croissance habituel. Selon l’étude de TrendForce mise en ligne sur son site web, les ventes des smartphones s’appuient aujourd’hui essentiellement sur l’impact économique des marques chinoises et la hausse de la demande relevée en Inde et dans d’autres marchés émergents. La grande nouvelle provient donc des fabricants chinois. Les livraisons de smartphones de marques chinoises ont augmenté jusqu’à atteindre 125 millions d’unités au premier trimestre de 2016, dépassant pour la première fois les ventes combinées de Samsung et Apple. Selon Avril Wu, spécialiste des smartphones chez TrendForce, attribue cette performance à plusieurs facteurs dont l’augmentation des subventions sur les terminaux mobile 4G offert par les opérateurs mobiles chinois et la poursuite de la progression des ventes des appareils chinois dans les marchés étrangers, notamment dans les pays émergents en raison d’un bon rapport qualité prix. « Les fabricants chinois des terminaux mobiles ne sont pas concernés par le déclin mondial des ventes. Au moment où les ventes combinées des terminaux mobiles intelligents de leurs concurrents ont chuté de 16% au premier trimestre 2016, celles des chinois représentent aujourd’hui 42.9% des livraisons mondiales des smartphones, contre 41.5% à la même période de l’an passé » a-t-dit.

Apple est le constructeur à enregistrer la plus forte baisse de ses volumes de vente de l’iPhone. En volume et dans le monde, il s’est vendu 42 million d’iPhone au premier trimestre de l’année en cours, contre 75 millions au quatrième trimestre de 2015, soit une chute de 44%. Selon l’étude de TrendForce, l’absence de nouvelles fonctionnalités attractives est à l’origine de la baisse considérable des ventes de l’iPhone 6s. Ce cabinet a ainsi réduit son estimation des livraisons d’iPhone pour cette année à 213 millions d’unités, soit une baisse de 10% par rapport à l’année dernière. « Le lancement de l’iPhone SE améliorera certainement les livraisons globales des terminaux mobiles d’Apple au deuxième trimestre de l’année en cours, avant le lancement de la prochaine version de l’iPhone. Cependant, l’iPhone SE devra faire face à une concurrence féroce des prix d’appareils de milieu de gamme chinois. Pour l’année 2016, les ventes mondiales des terminaux iPhone SE ne devraient pas dépasser les 15 millions d’unités, elles n’auront donc pas d’influence sur les chiffres bas des livraisons mondiales d’Apple », a indiqué Wu.

 

Campagnes de promotions efficaces des chinois

 

Par ailleurs, les livraisons mondiales des smartphones de Samsung ont atteint 81 millions d’unités au premier trimestre 2016, soit une hausse de 2.5% par rapport au dernier trimestre. Ce bond est essentiellement dû à l’avancement de la date de lancement des deux nouveaux de la famille Galaxy, le S7 et S7 Edge. La série J des smartphones d’entrée de gamme a également dopé les ventes du constructeur Sud-Coréen, notamment en Chine grâce à la multiplication des compagnes de promotions. Pour cette année, TrendForce a indiqué que les estimations des livraisons mondiales des terminaux mobiles intelligents de Samsung se situeront autour de 316 millions d’unités, soit au même niveau que l’an dernier.

Concernant l’autre fabricant Sud-Coréen, LG, le cabinet TrendForce croit qu’il a engagé un peu plus d’efforts dans le développement de modèles inédits de smartphones. Les exemples ne manquent pas : du LG G3, le premier smartphone à écran 2K, au LG G5, le premier type modulaire des terminaux mobiles intelligents, en passant par le LG V10, un smartphone à deux écrans. En dépit de toutes ses nouvelles caractéristiques, LG a malheureusement enregistré une légère baisse des livraisons mondiales de ses terminaux mobiles intelligents durant ce premier trimestre de l’année 2016. La compagnie occupe toujours la sixième place du classement mondial des parts de marché. Pour ce qui est des fabricants chinois, Huawei conserve sa place de leader du marché de la chine et multiplie ses efforts pour détrôner Apple et devenir numéro deux du marché mondial des smartphones.

 

Huawei veut détrôner Apple en Chine

 

Pour le premier trimestre de cette année, les livraisons mondiales des smartphones de Huawei ont passé le cap des 27 millions d’unités, soit une baisse de 20% par rapport au dernier trimestre de l’an 2015. Néanmoins, la compagnie chinoise a conservé sa troisième place du classement mondiale des ventes de smartphones. Sur le plan technologique, elle est en avance par rapport à ses concurrents chinois. Ses processeurs Kirin, fabriqués par sa filiale des semi-conducteurs HiSilicon, sont classés au même niveau des performances électroniques que les puces haut de gamme des sociétés Qualcomm et MediaTek. « A court terme, Huawei ne sera pas en mesure de dépasser le numéro 2 mondial, Apple, mais l’écart entre les parts de marché des deux entreprises se réduira d’une année à l’autre », a déclaré Wu. Par constructeur, TrendForce livre ainsi ses chiffres et ses appréciations. Sur le premier trimestre 2016, en volumes, Samsung demeure n°1 avec 81 millions de terminaux vendus, 27.80% de parts de marché, 5.7% de progression. Apple suit, avec 42 millions iPhone vendus, 14.4% de parts de marché, 6.5% de régression. Huawei est troisième en parts de marché, avec 9.3%, 27 millions d’unités vendues. Lenovo suit avec 17 millions de smartphones vendus, 5.8% de parts de marché, 0.8% de progression. Xiaomi est cinquième en parts de marché, avec 5.5%, 16 millions de terminaux vendus et 0.5% de progression. LG reste à la sixième place avec 15 millions de smartphones vendus, 5.10% de parts de marché et 0.6% de progression. 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

L’image "négative" de l’entreprise au sein de l’opinion publique fait mal à l’Algérie-Taïeb Hafsi

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: 12 millions de tonnes de produits sidérurgiques par an à l'horizon 2020

L'industrie nationale de la sidérurgie est dominée par quatre  principaux producteurs. Il s’agit des groupes public Imetal , le groupe turc Tosyali  ainsi que deux entreprises privées algériennes Lamino Attia  et SPA Maghreb tubes.

Le FMI récolte 450 milliards de dollars pour maintenir sa capacité de prêt

Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante du FMI après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt.

Algérie : Le ralentissement du marché de l’automobile relance l’industrie des deux roues

Le constructeur public de cycles et motocycles CYCMA Guelma compte de, son côté, saisir cette opportunité pour revenir sur le marché algérien après une période d’arrêt.