Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 18 Août 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 21 avril 2016 12:00

Le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a été limogé (mise à jour)

C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé.

 

Azouaou Mehmel a été démis aujourd’hui de son poste de président-directeur-général de l'opérateur historique de téléphonie Algérie Télécom, et ce, à l’issue d’une réunion du conseil de l'administration, selon des sources concordantes. C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé, précisent les mêmes sources. 

Azouaou Mehmel, 51 ans, a été désigné à la tête de l'opérateur historique en mars 2012. Il avait occupé auparavant le poste de PDG de Mobilis, filiale de téléphonie mobile d'Algérie Télécom. A noter que la dernière décision qu’il a prise a été la création d'une filiale d’AT en Espagne, chargée de gérer ses intérêts commerciaux, dans le cadre du déploiement du nouveau câble sous-marin Alger-Valence.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



5 Commentaires

  • c'est un hagar,pendant 4 ans il a géré la médiocrité, il faut descendre encore il reste des plus médiocre que lui, il faut faire un assainissement de responsable (directeurs centraux et DOT) avant de faire un assainissement de réseau, en 2016 on change encore les câbles de transport et on parle de modernisation des équipement et triplay et haut débit asmahli y'a mhemel hemelti Algerietelecom.

    Rapporter Bouidioua Farid mercredi 18 mai 2016 08:44
  • LE SYMBOLE DU NÉPOTISME et TRIBALISME !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:47
  • Bon débarras ! il n'était pas à la hauteur ! il a placé comme Directeur Régional d'Alger un type de son patelin qui ne sait même pas ce que c'est les " Télécoms " et d'autres aussi médiocres qui sont un peu partout sur le territoire national ! Et là ce P-DG a vite fait de tisser une " vrai toile " à lui ! Le temps va les démasquer tous ! la médiocrité ne dure pas !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:41
  • C'est un fusible, pour madame Houda Feraoun qui n'a rien foutue depuis son arrivée au commande du ministère........

    Rapporter EPCcontractors jeudi 21 avril 2016 14:03
  • Bon débarras.....Il est enfin parti après beaucoup
    de dégâts.

    Rapporter moilaarab jeudi 21 avril 2016 12:32
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Sahara Occidental : Guterres charge l'ancien président Allemand de relancer le processus de négociations

  Le SG de l'ONU Antonio Guterres, qui a nommé mercredi l'ancien président Allemand Horst Köhler son envoyé personnel pour le Sahara Occidental, plus de cinq mois après le départ de l'Américain Christopher Ross, compte relancer le processus de négociations, à l'arrêt depuis 2012. 

Espagne : Les attentats en Catalogne ont fait 14 morts (dernier bilan), trois Algériens blessés

Le bilan des attentats en Catalogne s'est alourdit vendredi avec le décès d'une femme enceinte. Trois Algériens ont été blessés dans l'attaque meurtrière contre les Ramblas de Barcelone.

Tunisie – Les avoirs en devises ne couvrent que 90 jours d'importation : de "lourdes conséquences" selon l’économiste Fatma Marrakchi Charfi

Le niveau des avoirs nets en devises de la Tunisie a atteint, le 14 août, 11,538 milliards de dinars ou 90 jours d’importation, contre 120 jours d’importations à la même date en 2016. Une économiste explique ses "lourdes conséquences".