Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 21 avril 2016 12:00

Le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a été limogé (mise à jour)

C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé.

 

Azouaou Mehmel a été démis aujourd’hui de son poste de président-directeur-général de l'opérateur historique de téléphonie Algérie Télécom, et ce, à l’issue d’une réunion du conseil de l'administration, selon des sources concordantes. C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé, précisent les mêmes sources. 

Azouaou Mehmel, 51 ans, a été désigné à la tête de l'opérateur historique en mars 2012. Il avait occupé auparavant le poste de PDG de Mobilis, filiale de téléphonie mobile d'Algérie Télécom. A noter que la dernière décision qu’il a prise a été la création d'une filiale d’AT en Espagne, chargée de gérer ses intérêts commerciaux, dans le cadre du déploiement du nouveau câble sous-marin Alger-Valence.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire



5 Commentaires

  • c'est un hagar,pendant 4 ans il a géré la médiocrité, il faut descendre encore il reste des plus médiocre que lui, il faut faire un assainissement de responsable (directeurs centraux et DOT) avant de faire un assainissement de réseau, en 2016 on change encore les câbles de transport et on parle de modernisation des équipement et triplay et haut débit asmahli y'a mhemel hemelti Algerietelecom.

    Rapporter Bouidioua Farid mercredi 18 mai 2016 08:44
  • LE SYMBOLE DU NÉPOTISME et TRIBALISME !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:47
  • Bon débarras ! il n'était pas à la hauteur ! il a placé comme Directeur Régional d'Alger un type de son patelin qui ne sait même pas ce que c'est les " Télécoms " et d'autres aussi médiocres qui sont un peu partout sur le territoire national ! Et là ce P-DG a vite fait de tisser une " vrai toile " à lui ! Le temps va les démasquer tous ! la médiocrité ne dure pas !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:41
  • C'est un fusible, pour madame Houda Feraoun qui n'a rien foutue depuis son arrivée au commande du ministère........

    Rapporter EPCcontractors jeudi 21 avril 2016 14:03
  • Bon débarras.....Il est enfin parti après beaucoup
    de dégâts.

    Rapporter moilaarab jeudi 21 avril 2016 12:32
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

[Contribution]-Défis environnementaux du gaz du schiste : Du modèle américain à l’aventure algérienne (1ère partie)

En 1980, le gouvernement fédéral des États-Unis a introduit le crédit de la production du carburant alternatif à la législation, en vertu de l'article 29 de l'Internal Revenue Code.

Le site d’information TSA est toujours partiellement bloqué en Algérie (communiqué)

Depuis le 5 octobre, TSA est partiellement bloqué en Algérie. Il n’est pas accessible sur les réseaux internet d’Algérie Télécom et de Mobilis. A ce jour, nous n’avons reçu aucune explication officielle de la part de l’opérateur historique de téléphonie fixe, malgré nos nombreuses démarches auprès des deux opérateurs et des autorités.

La Banque mondiale appelle le Maroc à investir dans le capital immatériel pour accélérer son émergence économique

La Banque mondiale (BM) appelle le Maroc à réorienter ses politiques publiques vers le développement de son capital immatériel, afin de réaliser un rattrapage économique accéléré.