Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 26 Juin 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 21 avril 2016 12:00

Le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a été limogé (mise à jour)

C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé.

 

Azouaou Mehmel a été démis aujourd’hui de son poste de président-directeur-général de l'opérateur historique de téléphonie Algérie Télécom, et ce, à l’issue d’une réunion du conseil de l'administration, selon des sources concordantes. C’est le directeur chargé des infrastructures et réseaux au sein d'Algérie Télécom, Mohamed Sebaa, qui assurera l'intérim du PDG limogé, précisent les mêmes sources. 

Azouaou Mehmel, 51 ans, a été désigné à la tête de l'opérateur historique en mars 2012. Il avait occupé auparavant le poste de PDG de Mobilis, filiale de téléphonie mobile d'Algérie Télécom. A noter que la dernière décision qu’il a prise a été la création d'une filiale d’AT en Espagne, chargée de gérer ses intérêts commerciaux, dans le cadre du déploiement du nouveau câble sous-marin Alger-Valence.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

5 Commentaires

  • c'est un hagar,pendant 4 ans il a géré la médiocrité, il faut descendre encore il reste des plus médiocre que lui, il faut faire un assainissement de responsable (directeurs centraux et DOT) avant de faire un assainissement de réseau, en 2016 on change encore les câbles de transport et on parle de modernisation des équipement et triplay et haut débit asmahli y'a mhemel hemelti Algerietelecom.

    Rapporter Bouidioua Farid mercredi 18 mai 2016 08:44
  • LE SYMBOLE DU NÉPOTISME et TRIBALISME !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:47
  • Bon débarras ! il n'était pas à la hauteur ! il a placé comme Directeur Régional d'Alger un type de son patelin qui ne sait même pas ce que c'est les " Télécoms " et d'autres aussi médiocres qui sont un peu partout sur le territoire national ! Et là ce P-DG a vite fait de tisser une " vrai toile " à lui ! Le temps va les démasquer tous ! la médiocrité ne dure pas !

    Rapporter Toto2 jeudi 21 avril 2016 19:41
  • C'est un fusible, pour madame Houda Feraoun qui n'a rien foutue depuis son arrivée au commande du ministère........

    Rapporter EPCcontractors jeudi 21 avril 2016 14:03
  • Bon débarras.....Il est enfin parti après beaucoup
    de dégâts.

    Rapporter moilaarab jeudi 21 avril 2016 12:32
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP résiste aux coupures d’Internet et attend un Macron algérien

Sondage

Ahmed Ouyahia a appelé le gouvernement Tebboune à privatiser les entreprises publiques en difficultés. Vous pensez que cette mesure est :

Vidéos

Maghreb Mobile Expo, un salon algérien dédié aux Smartphones- Saïd Benmesbah

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Bousaada se prend à rêver d'un nouvel age d'or du tourisme

Privilégiée par un potentiel naturel et culturel exceptionnel, Boussaâda nourrit la nostalgie de "l’âge d’or" de l’activité touristique des années soixante-dix du siècle dernier, tout en entretenant l’espoir d’une relance véritable et pérenne de celle-ci, à la faveur d’un retour, certes timide mais prometteur des touristes nationaux et étrangers.

Trump veut la "dominance mondiale" pour les Etats-Unis sur le marché de l’énergie

 Donald Trump a écœuré beaucoup de monde en décidant de retirer les Etats-Unis des accords de Paris sur le réchauffement climatique. Son tout-fossile risque cependant d’écœurer les autres pays producteurs qui tentent de rééquilibrer le marché.

Les géants de l’Internet à l’assaut de la "vieille économie" : le grand bond d’Amazon [Le BLOG ECO]

  Il fut un temps où la différenciation entre acteurs économiques de l’internet et acteurs traditionnels était évidente. Aujourd’hui, les frontières se brouillent et la convergence entre les deux est une réalité. Cette tendance lourde est parfaitement illustrée par le cas Amazon.