Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 28 Février 2017

  •   APS
  • dimanche 13 novembre 2016 10:16

Algérie : une carte pour tout type de transactions sur internet dès le mois de décembre (Faraoun)


 
Une nouvelle carte permettant d’effectuer tout type de transactions sur internet et le règlement des achats chez les commerces sera mise à la disposition des usagers à partir du mois de décembre prochain, a annoncé samedi à Alger la ministre de la Poste et des TIC, Imane-Houda Faraoun.



Dans sa communication lors la rencontre gouvernement-walis, Mme Faraoun précisé que l'entreprise Algérie Poste est en phase de production d’un premier lot de 5 millions de ces cartes, à raison d’un million par mois, et qui seront mises à la disposition des usagers à partir du mois de décembre prochain.

Elle a expliqué que cette carte permettra d’effectuer tout type de transactions sur internet ainsi que le règlement des achats chez les commerces qui disposent de TPE (Terminaux de payement électronique) et intégrera, prochainement, le payement du carburant en embarquant l’application NAFTAL.

Toutefois, la ministre a appelé  à la généralisation de l’usage des TPE dans le commerce, notamment de proximité, estimant que les collectivités locales sont attendues pour introduire toutes les mesures incitatives à cet effet.

Mme Farouan a en outre relevé qu’Algérie Poste, après l’introduction d’un service simplifié de suivi des envois, dit "tracemail", a entamé le projet de la e-logistique pour gérer le transport et la livraison de marchandises, qui constitue une fonction de base de la Poste, mais qui sera également un "levier économique de taille", avec la généralisation du commerce électronique et des achats sur Internet, a-t-elle dit.

Dans le même registre, Mme Faraoun a fait savoir qu’un département délégué à la modernisation des systèmes financiers a été mis en place et œuvre à la modernisation en profondeur des procédures budgétaires et des modes de gestion de l’Etat (domaines publics, impôts, etc...)

Elle a précisé que cette réforme permettra à l’administration de passer à une "gestion prospective et proactive, visant l’optimisation des ressources et l’efficience dans l’usage des biens publics".

 

Barkiatic

 



La ministre a également évoqué le développement, depuis janvier 2016, du courrier hybride et du télégramme électronique "BARKIATIC" qui permet désormais aux institutions de distribuer leurs envois, depuis leurs terminaux, directement vers les bureaux de poste les plus proches des destinations, afin d’accélérer leur acheminement.

Rappelant que 15.879 établissements scolaires et 646 établissements de santé ont été connectés, la ministre a indiqué que des projets de plateformes de gestion informatisée sont en cours de développement, pour divers secteurs.

"Toutes ces avancées réalisées, ainsi que les projets en cours, connaitront un essor encore plus fulgurant lors de la mise en oeuvre effective de la certification électronique", a indiqué Mme Faraoun, soulignant que le gouvernement a déjà mis en place toute la batterie des textes législatifs et réglementaires qui ont édifié le schéma national de certification électronique.

Dans le même sens, elle a annoncé un "projet ambitieux" de raccordement massif, à raison d’un million de clients par an, en finalisation au niveau d’Algérie Télécom et qui sera lancé incessamment.

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Notre jeune Ministre ferait mieux de garder le silence comme le fait si bien notre Ministre délégué à l'économie numérique au lieu de continuer à faire des déclarations sans grand intérêt.

    Cordialement, GUENZET SOFIANE, inventeur des technologies de la biométrie et du Système Bancaire Biométrique SAOIB 31 et applications dérivées

    Rapporter GUENZET SOFIANE dimanche 13 novembre 2016 18:58
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

Le CPP sort du piège Bengana par « la bronchite aigue » et les achats d’armes Algérie-Maroc

Vidéos

Avec la BDL et la BADR nous développerons la bancassurance en Algérie" (DG d'Amana)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- L’ANSEJ ne poursuit pas les jeunes entrepreneurs en difficultés mais les "fraudeurs" (Mourad Zemali)

    L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) distingue entre les bénéficiaires d’aide à la création d’entreprise ayant des difficultés financières et les fraudeurs qui se sont livrés à des pratiques frauduleuses contraires «au pacte qui les lie à l’Ansej ».

Maroc: Benkirane n'en veut pas mais l'USFP veut une place dans le prochain gouvernement

  Les ''socialistes'' marocains ne veulent plus faire de l'opposition. Ils entendent être au prochain gouvernement que n'arrive pas à former depuis cinq mois Abdelilah Benkirane, chef du parti (islamiste modéré) du PJD, vainqueur des législatives d'octobre 2016.

Algérie - L'emprunt national "hallal" sans intérêt arrivera au printemps

    Après l'emprunt national "ordinaire" aux résultats mitigés réalisé en 2016, le gouvernement algérien pense à un emprunt national sans intérêt, "hallal" qui pourrait être lancé au printemps. L'argent de l'informel sera-t-il plus sensible à une offre "conforme à la charia?".