Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 23 Février 2018

  •   Aymen Zitouni
  • samedi 17 mai 2014 17:52

Algérie-Du Wifi-Outdoor dans les montagnes mais pas dans les espaces publics

Le PDG d'Algérie Télécom lors de l'ouverture des journées d'information sur le large bande à Alger/ Ph: Y.Ferhat

Lors de la cérémonie d’ouverture des journées d’information sur la large bande organisée mercredi dernier à Alger par Algérie Télécom, Azouaou Mehmel s’est expliqué sur quelques  sujets ayant trait aux activités de l’opérateur historique.

 

Le PDG de  d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel a indiqué, mercredi dernier à Alger lors de l’ouverture des journées d’information sur le large bande, que le Wifi-Outdoor qui va être mis en service dans les prochains jours ne concernera que la « clientèle spécifique » qui a déjà exprimé une demande. Il s’agit, selon lui, des universités (campus et résidences), des hôpitaux et autre clientèle institutionnelle. Pour les espaces publics, « il faut revoir l’aspect réglementaire », a-t-il dit.

 « Pour le wifi, vous n’avez pas le droit d’offrir un service de connectivité sur l’espace public si vous n’êtes pas autorisé par le régulateur. Nous avons peut-être toutes les licences mais pas toutes les fréquences. Pour avoir des fréquences pour ce service, il faut avoir des autorisations spécifique à ARPT », a expliqué M. Mehmel sans autres précisions.

Cependant, le PDG d’Algérie Télécom a indiqué que cette technologie « pourrait être une solution pour les zones montagneuses ou isolées où il n’ y a pas d’autres solutions pour offrir l’internet à des prix abordables ».

Pas de restrictions sur les téléchargements

Interrogé sur la chute du débit de téléchargement après le lancement des nouvelles offres internet et le doublement des débits des anciennes offres de l’opérateur historique, M. Mehmel a expliqué que « c’est un problème technique qui survient lors du basculement d’un système à un autre ». Dans ce sens, il a écarté toutes décisions d’Algérie Télécom de limiter l’accès à internet. Toutefois, M. Mehmel a avoué que « tôt ou tard il faudra qu’on arrive à une segmentation de clientèle en termes de bande passante ».

Pour lui, toutes les offres d’Algérie Télécom sont illimitées, mais  dans un canal limité physiquement. « Nous avons encore une marge de manœuvre avec la bande passante disponible qui est de 190 Go avec un pic de consommations de 156 Go. Mais, on a va l’augmenter encore dans quelques jours de 10 Go », a-t-il assuré.

Coupures dans les câbles à fibre optique

Sur les récurrentes coupures de connexion au réseau internet enregistrées ces derniers jours au niveau de plusieurs régions du pays, M. Mehmel regrette ces « contraintes que subissent les clients d’Algérie Télécom », estimant que les projets de développement et les chantiers qui sont lancés un peu partout à travers le pays sont à l’origine de ses coupures. « C’est quotidiennement que nous avons des coupures de nos supports à fibre optique à cause de ces travaux », a-t-il précisé, ajoutant que des « efforts doivent être faits pour sécuriser les câbles à fibre optique ». « Nous travaillons avec les autorités locales pour essayer de coordonner les travaux. Mais on ne peut pas faire autrement pour l’instant », a avoué le PDG d’Algérie Télécom.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Le pain, le lait, le mini krach boursier de Wall Street et les paris de 2018

La chronique hebdomadaire d’El Kadi Ihsane sur El Watan traite de la cacophonie sur les subventions et le sens du mini krach boursier qui menace le capitalisme mondial. 

Algérie : Des stations de péage de l’autoroute est-ouest seront livrées en octobre prochain

    Le gouvernement a réservé une rallonge financière pour la prise en charge des travaux supplémentaires du projet de l’accès entre Mascara et l’autoroute est-ouest.

Le Maroc fera partie des cinq pays d'investissement de la BERD

Le président de la BERD, Suma Chakrabarti a souligné que sa banque est engagée et prête à continuer à soutenir le Maroc.