Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

  •   Abdelkader Zahar
  • mercredi 14 mai 2014 03:00

Les écoles privées algériennes sont discrètes sur le Web

Algérie Ecoles PrivéesLa page d’accueil du site de l’Ecole 0,1,2,3 Soleil (dr.)

 

Elles existent par centaines, mais seules quelques-unes ont des sites Internet et une présence sur les réseaux sociaux. C’est à croire que les écoles privées algériennes n’aiment pas le Net.

 

Pour chercher une école privée en Algérie, mieux vaut se contenter du "bouche à oreille". S’aventurer sur le Web ne sera pas d’une grande utilité. « Bonjour à tous. Je cherche un lycée privé aux alentours d'Alger. On m’a déjà parlé du lycée de Bordj El Kiffan, qui est pas mal apparemment, mais je veux bien en savoir plus. S'il vous plait si quelqu'un a des infos ! Et merci beaucoup ». Il s’agit d’une annonce publiée sur un forum de discussion du site algerie-dz.com, spécialement consacré à la recherche d’écoles privées. Faute de sites Web, des internautes se tournent vers ces forums de discussion à la quête d’informations pratiques sur les conditions de scolarisation et, surtout, les prix pratiqués dans les écoles privées en Algérie. "Algéroise" une internaute qui dit ne pas habiter en Algérie ne trouve pas d’information sur Internet. "C'est très gentil de m'aider. Comme je n'habite pas en Algérie, et que les recherches sur Internet ne sont pas fructueuses, je me retourne donc vers vous", s’adresse-t-elle aux participants du forum "cherche un Lycée privé" du site Algerie-dz.com. La seule adresse Web qui lui est refilée par les participants à cette discussion, est celle du Lycée international Alexandre Dumas d’Alger. « Oui mais le prix de la scolarité là bas est énorme. Y en a pas un moins cher ? », répond "Algéroise". C’est peine perdue. Elle n’en saura pas plus. Car, en effet, trouver sur Internet des informations sur les écoles privées algérienne c’est comme jeter un message dans une bouteille à la mer.

Il est étonnant que les écoles privées soient très discrètes sur Internet, alors qu’elles auraient pu apporter cette touche de "modernité" pour se différencier des écoles publiques. Ce n’est pas, en tout cas, ce qui les distingue des dizaines de milliers d’écoles publiques dont on peut comprendre l’absence sur le Web. Une recherche sur Google n’est pas d’une grande aide. Et pour cause, les écoles privées algériennes sont à peine une dizaine, une vingtaine tout au plus, à disposer de sites Web. Et quand ils existent, ces sites sont, pour la plupart, basiques et pas très riches en informations. L’on se contente en général, sur la quasi-totalité des quelques sites trouvés, de photos (amateurs), d’une brève description, des coordonnées de l’école, des documents d’inscription à télécharger, et des menus de la cantine scolaire. Soit trop peu d’informations pour convaincre les parents d’y inscrire leurs enfants.

Les tarifs, un tabou

Après plusieurs heures de recherche, on arrive en trouver quelques unes. La première école qui apparaît sur Google Search est le groupe scolaire « La Persévérance » (maternelle, primaire, moyen) qui explique que le lancement de son site web a pour but de créer un « lien supplémentaire entre l’école et les parents d’élèves ». Le site propose une "présentation", une "visite virtuelle" en 20 photos, les coordonnées (adresse physique, téléphone, et email), et des informations sur l’encadrement pédagogique et les moyens matériels dont le transport scolaire. Sur le site de « La Persévérance » il est possible de s'inscrire en ligne pour "gagner un peu de temps", mais il faudra valider cette inscription par un "dossier complet" à fournir et s’acquitter du "montant de l'inscription" qui n’est pas précisé. D’ailleurs, à une seule exception, les sites d’écoles privées algériennes trouvés via Google, on ne parle pas argent. C’est à peine si quelques unes des écoles évoquent les "modalités de paiement de la scolarité" en mettant en avant les réductions offertes en cas d’inscription de deux enfants et plus, ou avant la fin de l’année scolaire. Pour connaître les détails des tarifs, il faut  se déplacer aux sièges des écoles.

Plus professionnel, le site de l’Ecole 0,1,2,3 Soleil de Garidi (Alger) contient plus d’informations. Les visiteurs peuvent faire, dans la rubrique « L’école », le tour de l’établissement via des images et des plans d’architecture décrivant les détails de l’école de la façade aux différents étages. Les autres rubriques sont « les études » (inscription, programmes), « la vie à l’école » (la santé, la citoyenneté, les parents, l’accompagnement dans la scolarité, la restauration), « les activités » (sports, sorties, séjours linguistiques, activités artistiques…), et « l’actualité de l’écoles » (avis aux parents…). L’Ecole 0,1,2,3 Soleil est présente aussi sur les réseaux sociaux avec comptes sur Facebook, Twitter et YouTube, où sont publiées des photos, des informations et des vidéos d’activités extra-scolaires de l’établissement.

L’Ecole Salim, en outsider sur le Net

D’autres écoles privées, comme El Macir (Oued Romane – Alger), Dar Ennadjah (Constantine), Ecole Ibn Sirine (Kouba – Alger),  et Ecole Salim, sont techniquement de bonne facture, comportant globalement le même type d’information cités précédemment. Mais certains sites manquent quand même de mises à jour (informations arrêtées à juin 2013), alors que d’autres tiennent à donner une information actualisée, allant jusqu’à annoncer l’ouverture des inscriptions pour l’année scolaire 2014-2015 (cas Ibn Sirine). El Macir se distingue par la mise en ligne du palmarès des élèves ayant obtenu les meilleures moyennes aux précédents trimestres.

Il reste que le meilleur parmi tous les sites Web visités, est celui de l’Ecole Salim de Rouiba (Alger). Contrairement à toutes les autres, c’est la seule école qui affiche ses tarifs de scolarisation et dans les moindres détails. Autre particularité du site de l’Ecole Salim, c’est la publication des résultats (moyennes générales) des élèves de tous les niveaux (. Pour la documentation, l’école met à disposition les sujets d’examens (devoirs et compositions), des précédentes années scolaires, de toutes les matières avec leurs corrigés respectifs. La plateforme e-learning de l’école (un site parallèle) permet une recherche par mots clés des sujets et des corrigés.

Par ailleurs, le contact avec les parents est très bien entretenu par la publication d’avis, datés, dans une rubrique dédiée. Ainsi, les parents sont tenus au courant des dates examens pendant un trimestre donné, avec des explications détaillées par matière. Mieux encore, le site publie la liste des élèves absents à une date donnée. Des « notes de service » sont également mises en ligne pour le personnel de l’école. Un groupe « Ecole Salim » a été créé sur Facebook où sont publiés les avis aux parents, ainsi que des photos des différentes activités de l’établissement. Le nombre de visiteurs du site de l’Ecole Salim est assez appréciable, au point où même au-delà de 21h le compteur affiche jusqu’à "139 invités".

 


Évaluer cet élément
(6 Votes)

Laissez un commentaire



6 Commentaires

  • Bonjour.

    J'ai une petite recherche mathematique à dedier aux eleves du 1er degré intitulée METHODE MNEMOTECHNIQUE ; qui a été approuvée par Agnes Gateau qui etait vice presidente de l'APMEP / Paris / France , actuellement , elle est la responsable de la commission nationale française des mathematiques du cycle primaire.
    J'ai voulu introduire ce projet au milieu scolaire pour avoir les avis des eleves et enseignants.
    COMMENT FAIRE.

    Cordialement
    Djelloul Sebaa

    Rapporter Sebaa dimanche 1 octobre 2017 01:27
  • Bonjour,
    Mes enfants étaient scolarisé à l’école persévérance l’année dernière, franchement entre ce qu’on entendu et ce qu’on a vue une sacré déférence ! (violence verbale, non respect ….)
    Je suis vraiment déçu après cette expérience avec cette école ! ne sont que des commerçons.
    Le seul conseil que vous donne, avant choisir une école pour vos enfants il faut que vous faites bien votre enquête.
    Merci

    Rapporter sabah samedi 8 août 2015 09:21
  • bonjour j'ai deux filles une elle a fait son 6 eme en frence et lontre elle en 4eme normalement en 3eme annee en algerie et je sais pas si mes filles elles redouble? ou l passe nourmal? merci a tous.

    Rapporter sisi jeudi 9 juillet 2015 18:30
  • J'ouvre mon école qui appelle au changement, je vous invite à jeter un œil au http://www.ecole-synapse.com
    Psychologue clinicienne depuis 15 ans et maman de deux enfants, je souhaite dire non à ce qui se passe, non aux abus non à la quantité au détriment de la scolarité de nos enfants, voila pourquoi synapse promet de ne pas dépasser 10 enfants par classe, d'offrir un diagnostic personnalisé des lacunes de chaque enfant, pour permettre une approche précise, rattraper le retard et optimiser la réussite en qualité. Tous les enseignants seront encadrés et sensibilisés notamment à l'enjeu de la relation sur le rendement scolaire, à l'impact de l'anxiété de performance, nous apporterons des solutions aux enfants. Un logiciel spécial est disponible pour assurer le suivi du parcours scolaire de l'enfant quelque soit l'endroit où se trouvent un des parents par exemple! La communication et l'interaction sont nos mots d'ordre c'est ça le plaisir de travailler avec un effectif réduit pour assurer un avenir à travers un épanouissement scolaire, pour réveiller le plaisir d'apprendre tout simplement. Mme SELLAH.

    Rapporter SELLAH mercredi 13 mai 2015 11:51
  • Les emplois pour l'avenir ont été proposés par la loi n°
    2012-1189 26/10/2012 dans le but de soumettre des solutions de travail aux jeunes actifs sans emploi peu ou pas brevetés, de leur ouvrir
    l'entrée à une niveau de certification et à une insertion professionnelle durable.

    Rapporter métier davenir mardi 17 mars 2015 05:23
  • Les travailleurs voulant avoir un cdi d’avenir devra
    s'approcher d’un pro de l’insertion des jeunes
    actifs, qui peut devenir un référent de mission locale.

    Rapporter SigneTonAvenir.org samedi 7 février 2015 06:14
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Les Yaici et "Saida", persévérance d’une famille et grandeur d’une marque

  Le groupe Saida, qui active aujourd’hui dans l’agroalimentaire sous la direction de Samir Yaici, prend de l’ampleur et étend sa présence dans le marché chaque jour un peu plus. Ses mots d’ordre ? La qualité et l’originalité.

"L’Algérie résiste mieux que les autres pays africains à la crise pétrolière" (rapport)

Il est prévu que la situation soit moins inconfortable pour l’Algérie, dans les mois à venir.

"Le décret relatif au projet des 4000MW est illégal"-Badache (Audio-vidéo)

Le ministère de l’énergie n’a pas respecté son devoir d’impartialité en désignant Sonatrach et Sonelgaz pour participer au projet, selon M. Badache.