Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 18 Janvier 2018

  •   Abdelkader Zahar
  • samedi 11 novembre 2017 09:31

"Youchoz.com", le premier site de jobbing en Algérie

Vous avez besoin d’un plombier, d’un maçon, d’un électricien, d’un carreleur, d’un peintre ou de tout autre professionnel du secteur du bâtiment, une seule adresse : "Youchoz.com" (se prononce "You Choose"), le premier site de jobbing en Algérie. Les initiateurs du projet, Mohamed Oussama Billami, Sidi Mohammed Ziani Kerarti, et Abdelkrim Chergui Senouci, sont de jeunes diplômés du département de génie civil de l’université de Tlemcen. Lancé il y a près de quatre mois, dans le cadre du dispositif ANSEJ, le site compte plusieurs dizaines de professionnels inscrits, et des milliers de visites.

 

Comment est née l'idée du site Youchoz, et comment fonctionne-t-il ?

Il y a quelques années, des amis nous ont conseillé un maçon pour un crépissage de façade. Au bout de quelques jours de travaux, il a abandonné laissant derrière lui un chantier ouvert. Trouver un autre professionnel ce n’était pas facile. C’est, d’ailleurs, le cas de 90% des personnes interrogées lors d’une étude de marché avant de lancer "Youchoz.com". C’est comme cela que le site a vu le jour. Il s’agit de la première plateforme web en Algérie de mise en relation entre les particuliers et les professionnels du bâtiment. Bien plus qu’un annuaire, Youchoz.com vous permet de demander des devis en remplissant un formulaire, et c’est au tour des professionnels de vous contacter, et à vous de choisir le meilleur dans votre région.

Combien de professionnels sont inscrits dans votre base de données depuis le lancement Youchoz.com ?

Plus de 150 professionnels. Il s’agit d’artisans et de petites entreprises du bâtiment avec tous ses corps de métier. Afin d’assurer le meilleur des services, nous insistons sur la qualité des prestations.

Ils sont de plusieurs wilayas ?

Pour le moment, les professionnels inscrits sont, en général, de l’ouest du pays. Mais nous comptons nous étendre à l’ensemble du territoire national. Il faut du temps pour que le site soit connu. Nous essayons aussi à travers les réseaux sociaux d’en toucher un maximum.

Quelles sont les démarches pour un professionnel pour s'inscrire sur votre site ?

Tout simplement en s’inscrivant, sur le site, avec son adresse email ou celle d’un de ses comptes sociaux (Facebook/Twitter). Il est ensuite sollicité à créer un profil en remplissant ses informations et coordonnées ainsi que des photos de lui ou de son entreprise, puis de sélectionner son secteur d’activité et la zone d’intervention.

Une fois inscrit, le professionnel/artisan est informé en temps réel des demandes de devis provenant des clients, qui lui seront envoyées par mail et sms. Il est libre de choisir ou refuser une demande de prestation. S’il accepte, il doit établir un devis estimatif pour permettre au client de s’engager (ou pas). En cas d’accord entre les deux parties, un contact direct est établi entre eux.

Avez-vous enregistré des commandes de particuliers pour les artisans inscrits ? Et Comment se fait le paiement des prestations ?

Depuis le lancement du service il y a plus de deux mois, et avec zéro publicité, nous avons déjà enregistré 17 projets (commandes). Le service est entièrement gratuit pour les particuliers. Il est, pour le moment, tout aussi gratuit pour les professionnels qui proposent leurs services. Mais, en 2018, nous allons introduire un système d’abonnement pour les artisans et professionnels qui pourront choisir entre deux offres : un abonnement d’une durée limitée (entre 3 et 12 mois) pour des projets de petites tailles (petits travaux), et une commission (dont le pourcentage n’est pas encore déterminé) sur le coût total des projets de tailles plus importantes.

Combien comptez-vous de visiteurs sur le site ? Et quelles sont les prestations les plus recherchées ?

Le site compte plus de 2000 visites depuis son lancement, avec 8214 pages vues. Les prestations les plus demandées par les particuliers se focalisent sur les travaux de maçonnerie et des gros œuvres, à savoir la construction d'un niveau de villa ou une construction complète de type clé en main.

Procédez-vous à un système de notation des prestataires ? Recueillez-vous les avis des utilisateurs de ces services ?

Après chaque prestation, le particulier est sollicité pour noter le professionnel qui a mené les travaux. Le système de notation est mis en point sur chaque profil Youchoz d’un professionnel en fonction de son sérieux (respect des délais, surtout), de la qualité de son travail, et du prix demandé.

Quelle est l’équipe qui a réalisé ce projet ?

Elle est composée de Sidi Mohammed Ziani Kerarti, Abdelkrim Chergui Senouci et Mohamed Oussama Billami (notre interlocuteur, ndlr), tous diplômés en génie civil de l’université de Tlemcen. Nous avons suivis une formation sur le monde de l’entrepreneuriat, le management et le marketing des entreprises digitales et développement web. Nous sommes spécialisés en génie du bâtiment. Nous voulons donc aider à améliorer la façon de faire des travaux du bâtiment, mais également faciliter la mise en relation entre professionnels et particuliers.

"Youchoz.com" a été concrétisé grâce au dispositif ANSEJ, ce qui nous a permis d’avoir un matériel de qualité pour le développement et l’amélioration de notre site et des services que nous voulons proposer. On a suivi les démarches de la création de l’entreprise Youchoz et tout s’est bien passé. Pendant le lancement du site web, nous avons également reçu un précieux accompagnement de l’incubateur de l’Université de Tlemcen (INCUT).


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Bonjour je suis menusier en cofraje et je cherche du boulot svp

    Rapporter El hadji djibril dieng lundi 11 décembre 2017 03:38
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Le FMI dément vouloir imposer l’austérité à la Tunisie

Les déclarations qui se veulent rassurantes de son porte-parole aujourd’hui surviennent après les récentes protestations déclenchées par des mesures de la loi de finances 2018 ayant entraîné une hausse des prix du gasoil, des automobiles et des services de téléphonie et d'accès à internet.

De nouveaux investissements pour le secteur automobile tunisien (document OBG)

  Assembler les véhicules sur place permet aussi aux constructeurs de  contourner les quotas d’importation controversés actuellement en vigueur. Si la Tunisie a soi-disant libéralisé son régime légal des importations, la réalité est quelque peu différente, et les concessionnaires ne sont autorisés à écouler qu’un quart de leurs quotas à chaque trimestre.

Maroc - En 2017, pour la deuxième année consécutive, le déficit commercial s’est creusé

Il a progressé de 2.6%, enregistrant 189,8 milliards de dirhams, soit 6,7 milliards d’euros, contre 185 milliards en 2016. Autrement, dit, les exportations n’ont couvert que 56,3 % des importations. Le redressement des prix du brut a ainsi sévèrement pénalisé le royaume qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques.     Le déficit commercial du Maroc, selon l’indicateur préliminaire des échanges extérieurs...