Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 23 Octobre 2017

  •   Maghreb Emergent
  • dimanche 14 mai 2017 19:43

Jean-Yves Charlier : « l’Algérie a le profil clé et stratégique pour Veon »

Jean-Yves Charlier, PDG du groupe Veon (ex-Vimpelcom)

Le PDG du groupe Veon,  Jean-Yves Charlier, considère que l’Algérie demeure un pays attractif en dépit du contexte de crise dans lequel son économie évolue.

 

Le PDG du groupe Veon (ex-Vimpelcom),  propriétaire de l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy (49%) estime que « l’Algérie a le profil clé et stratégique pour Veon ».

Dans un entretien à la radio nationale, Jean-Yves Charlier, prévoit «une croissance structurelle» de l’économie algérienne dans les 5 à 10 années à venir, estimant que le groupe qu’il dirige veut  maintenir la cadence des investissements dans sa filiale Djezzy avec l’injection de 1 milliards de dollars sur 5 ans.

Il s’agit notamment de  l’investissement engagé dans la transformation digitale de l’opérateur téléphonique, la modernisation des réseaux 3G et 4G et le renforcement du réseau commercial par l’ouverture, à court terme, de 350 magasins à travers le territoire national.

Selon le compte rendu de la radio, le groupe compte relever le «pari du numérique» pour contribuer au «renouveau économique» et offrir ainsi la possibilité à ses clients de faire toutes leurs transactions avec plus de facilités. Il prévoit, en outre, de mettre à leur disposition d’autres services tels que des contenus multimédia et des services financiers en ligne.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- A l'horizon 2020, "le Trésor public n'aura besoin de recourir à aucun financement" (ministre)

Le déficit du Trésor public devrait baisser à 55 milliards de dinars en 2019 grâce au recours au financement non conventionnel, a indiqué dimanche le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya.

Défis environnementaux du gaz du schiste: Du modèle américain à l’aventure algérienne (2ème partie)

  Dans la première partie de cette contribution sur le gaz de schiste, l’auteur a dressé le panorama de l’industrie des hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis. Qu’en est il de l’Algérie ?       II.            Et l’Algérie dans tous ça ! quel exemple ? Prédisposition géologique, vers une pétrolisation du schiste Les bassins d’hydrocarbures algériens consistent dans deux formations de gaz et de pétrole, le schiste du Silurien...

Les réserves de change de l'Algérie devraient baisser à 85,2 milliards de dollars fin2018 (ministre)

Les importations devraient poursuivre une tendance baissière pour atteindre 43,6 mds usd en 2018, puis 41,4 mds usd en 2019 et 40,9 mds usd en 2020.