Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Février 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 18 juin 2016 10:45

Ericsson-VimpleCom, le duo gagnant !

L’opérateur russe de téléphonie mobile, VimpelCom, et le fournisseur suédois des solutions IT, Ericsson, ont annoncé un accord surprise portant sur la modernisation de la plateforme informatique mondiale de VimpelCom. Pour une fois, c’est ce dernier qui sort de sa réserve et annonce avoir effectué une commande de plus d’un milliard de dollars auprès d’Ericsson. Concrètement, les techniciens de l’opérateur russe, dans toutes les filiales, pourront compter sur le Cloud et les nouvelles technologies softwares d’Ericsson pour procéder à une refonte complète de l’infrastructure informatique de VimplelCom, soit onze plateformes fonctionnelles dans le monde. A l’heure du LTE (4G), des milliards d’octets de données sont transportés instantanément par les opérateurs mobiles du monde entier, la gestion du trafic data devient donc un sérieux défi pour eux. C’est dans cette optique que VimpleCom va digitaliser et mondialiser ses Systèmes de Soutien aux Entreprises (BSS - Business Support System) en recourant aux nouvelles technologies logicielles et Cloud d'Ericsson. A titre pédagogique, le BSS représente l’ensemble de systèmes de gestion commerciale du système d’information de l’opérateur.

A travers cet accord, l’opérateur russe s’engage à proposer un service client de haut-niveau. Il veut moderniser l’architecture informatique de son système d’information pour que les requêtes des clients arrivent plus rapidement dans le BSS, depuis des sources différentes, les magasins physiques ou le Web. La nouvelle stratégie informatique de VimpleCom permettra de renforcer la visibilité du système d’information et surtout d’éviter d’endommager la relation client à travers la fourniture des services haut débit irréprochables. Ainsi, la transformation numérique du BSS de VimpelCom rendra performante toutes les tâches nécessaires pour réaliser la commande, de plus en plus volumineuse, de chaque usager et l’ensemble des processus liés à l’Internet des objets et aux services financiers mobiles. En plus d'une plus large gamme de services numériques, VimpelCom aura la capacité de proposer aux clients des offres personnalisées, une expérience en ligne, une rapidité ainsi que la commodité de service à une clientèle entièrement numérique.

 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Assurances, tourisme, industrie et immobilier : Trust Algeria dévoile ses ambitions

  L’ambition de la compagnie ne s’arrête pas au développement de l’assurance. « On a aussi l’ambition de devenir le premier groupe financier en Algérie », explique son DG Abdelhahakim Hadjou. Mais en plus du secteur financier, le groupe a également un projet d’extension dans le tourisme, l’industrie et l’immobilier.

FanZone.dz - En janvier, les pages foot ont progressé, Ahlem Mostaghanmi est restée la 1re star du Facebook algérien

  La progression des pages foot s’explique par les compétions de la CAN : celle de Riad Mahrez, par exemple, est passée de 917.078 fans au 31 décembre2016 à 970.816 fans le 31 janvier dernier. Pour les pages Art et culture, la 2e place, après l’écrivaine algérienne Ahlam Mostaghanemi, est revenue, en janvier dernier, à Zinou KDS, qui a ainsi progressé de...

Algérie - "La pénurie de médicaments va encore s'aggraver dans les prochains mois" (FAM)

  Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui à Alger, la Fédération algérienne du médicament a tiré la sonnette d’alarme sur les effets indésirables causé par  la restriction d’importation de matières premières indispensables pour la fabrication de médicaments.