Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 22 Février 2018

  •   Farid Farah
  • samedi 9 avril 2016 14:50

L’enfer numérique menace les paradis fiscaux

En partenariat avec le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et plus d’une centaine de médias internationaux, le quotidien français Le Monde a décortiqué plus de 11 millions de fichiers informatiques « dérobés » des espaces de stockages loués par le cabinet panaméen Mossack Fonseca, spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore. Ces métadonnées qui s’étalent de 1977 à 2015, ont révélé l’existence d’un réseau mondial de personnalités politiques, sportives, culturelles, économiques et autres qui recourent à l’assistance de certaines banques pour dissimuler leurs avoirs bancaires des systèmes de contrôles fiscaux internationaux. Cette affaire qui a mis beaucoup de gouvernements dans l’embarras, risque de relancer le débat sur l’utilisation de l’informatique dans la gestion administrative des fortunes. Le scandale financier révélé par Le Monde prouve que, désormais, qu’aucune banque ni aucune société d’affaires ne pourra voler en dessous des « radars informatiques » configurés par un panel de journalistes spécialisés dans l’investigation. Ces journalistes n’ont pas perdu leur temps pour renouveler leur combat pour plus de transparence dans le développement économique. Les administrations fiscales des pays concernés par ce méga scandale sont désormais en mesure de prendre les dispositions pour appliquer les sanctions aux personnes qui détiennent un compte bancaire non déclaré à l’étranger ou carrément une société écran.

Par ailleurs, l’affaire « Panama Papers » a également montré que les données numériques se sont substituées aux témoignages des sources anonymes. Mieux, dans ces enquêtes d’investigation, les révélations rapportées par les journalistes ont augmenté en volume et en variété. Tous les secteurs sont touchés par des enquêtes journalistiques. Toutes les informations bancaires et autres, hier circonscrits à la sphère des agences gouvernementales, atterrissent aujourd’hui, en format data, dans les rédactions des médias les plus prestigieux de la planète. Les fournisseurs « fantômes » des fichiers numériques, à l’origine de ces scandales, qui sont en train de se développer en consolidant leur interopérabilité avec la presse d’investigation, ont utilisé le couple « numérique-informatique » pour enclencher une bataille entre les journalistes et les « puissances » qui dissimulent ce genre d’informations à des fins stratégiques. Le temps où ces « puissances » parvenaient à dissimuler des informations financières à la justice est révolu grâce à l’informatique et à l’Internet.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

En 2040, pétrole, gaz, charbon et énergies fossiles se partageront à égalité le marché énergétique mondial (étude)

Selon le BP Energy Outlook 2018, si la demande sur le pétrole et d’autres carburants liquides croîtra, elle devrait progressivement « ralentir avant de se stabiliser pendant les dernières années » de la période couverte par les prévisions la compagnie britannique. La consommation de charbon dans le monde s’amenuisera tandis que celle du gaz devrait croître considérablement.

La Directrice d'Amnesty Algérie sur Radio M: 2017 a été l'année de la répression des migrants et des ahmadites (audio-vidéo)

Pour la directrice d’Amnesty International Algérie, invitée hier sur les ondes de Radio M, « Donald Trump a libéré les discours de haine dans le monde ». Les perspectives sociales dans le monde sont sombres, a-t-elle déploré, rappelant que plus de 6 milliards d’êtres humains seront affectées par les politiques d’austérité dans les trois prochaines années.

La Tunisie est l’Etat maghrébin le mieux classé dans l’indice de perception de la corruption de TI pour 2017

Cet indice de Transparency International (TI) mesure la perception de la corruption dans le secteur public. Pour 2017, la Nouvelle-Zélande, le Danemark et la Finlande y occupent, respectivement, la première, la deuxième et la troisième place, tandis que la Syrie, le Sud-Soudan et la Somalie ferment le classement à la 178e, la 179e et la 180e position respectivement.