Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 28 Février 2017

  •   Farid Farah
  • samedi 12 mars 2016 12:14

Une pensée à R@y Tomlinson

Aujourd'hui, l'email fait tellement partie de notre vie quotidienne numérique qu'on a du mal à croire qu'il a déjà 45 ans d'âge ! Cette semaine, nous avons appris la nouvelle du décès de son inventeur, Raymond Samuel Tomlinson, à l’âge de 74 ans. Grâce à l’arobase, @, qu’il a inventé, la vie quotidienne de millions de personnes a basculé vers un monde de courrier numérique. L’arobase que Ray a greffé au nom de l’ordinateur hôte dans le serveur de la messagerie électronique a changé notre façon de communiquer, montré l’impact du courrier électronique sur le courrier traditionnel, et augmenté le nombre de correspondances que nous envoyons tous les jours. , Ray a eu l’idée géniale d’utiliser le symbole @ dans l’adresse de l’internaute pour relier son nom à celui de la machine où sont stockées les données de ces messages électroniques qu’il reçoit instantanément. Pour ce grand apport à la société de l’information, Ray Tomlinson a intégré, en 2012, le « Hall of Fame » de l’Internet Society qui englobe la liste honorifique des personnes qui ont contribué au développement d’Internet.

L'influence de l’email est telle que plus aucune entité ne peut ignorer sa puissance, ni son adaptabilité. Des atouts qui en font un canal stratégique dans la relation avec les collaborateurs actuels, passés et futurs. Ainsi donc, en 1971, aux Etats-Unis, Ray Tomlinson est arrivé à envoyer, à travers un réseau informatique doté d'un modem, le premier message électronique de l'histoire vers un ordinateur distant. Depuis ce jour, un long chemin a été parcouru qui a fait converger le courriel de quelques caractères à des messages multimédia aujourd'hui échangés quotidiennement par plusieurs milliards d’internautes pour converser, travailler, et échanger des fichiers. Le mot «email» est apparu en 1982, quelques années après que la première publicité ait été transmise électroniquement à des ordinateurs gouvernementaux et universitaires. Dans les années qui ont suivi, l'écosystème et les programmes relationnels dématérialisés, ainsi créés, ont donné naissance à l'administration numérique, évolution naturelle de l'administration directe sur papier. Le décès de Ray Tomlinson a suscité de nombreux hommages parmi les personnalités du monde Internet.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

Le CPP sort du piège Bengana par « la bronchite aigue » et les achats d’armes Algérie-Maroc

Vidéos

Avec la BDL et la BADR nous développerons la bancassurance en Algérie" (DG d'Amana)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Le gouvernement en quête de stratégie pour les banques publiques

  Les banques publiques algériennes qui représentent toujours près de 90% des actifs du secteur bancaire national sont réduites au rôle d’exécutant passif de choix gouvernementaux dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils manquent de clarté.

Algérie- L’ANSEJ ne poursuit pas les jeunes entrepreneurs en difficultés mais les "fraudeurs" (Mourad Zemali)

    L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) distingue entre les bénéficiaires d’aide à la création d’entreprise ayant des difficultés financières et les fraudeurs qui se sont livrés à des pratiques frauduleuses contraires «au pacte qui les lie à l’Ansej ».

Algérie - L’ANSEJ ne poursuit pas les jeunes entrepreneurs en difficultés mais les "fraudeurs" (Mourad Zemali)

    L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) distingue entre les bénéficiaires d’aide à la création d’entreprise ayant des difficultés financières et les fraudeurs qui se sont livrés à des pratiques frauduleuses contraires «au pacte qui les lie avec l’Ansej ».