Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   Maghreb Emergent avec Humilis Finance
  • dimanche 16 avril 2017 18:54

Le blog de la Bourse d'Alger : La SGBV n’a toujours pas révisé ses cours de référence même si Saidal est à 2 années de bénéfices

Il y a eu 5 transactions au total. 1,6 millions de dinars sur NCA Rouiba et des montants dérisoires de 34 290 dinars et 156 415 sur Saidal et Aurassi. La SGBV n’a toujours pas révisé ses cours de référence qui sont anormalement bas. Les épargnants ne peuvent malheureusement vendre qu’au prix de référence +/- 5% même si des prix plus élevés sont offerts.

 

 

Alliance (12 avril 2017)

 

 

Alliance

Nombre d'actions

5 804 511 actions

Année d'introduction en Bourse

2010

Prix d'introduction

830 DZD

Benéfice Net du dernier exercise publié à l'introduction

312 888 000 DZD

Bénéfice par action de l'exercise publié à l'introduction

54 DZD

PER du prix d'introduction

 15 x

Dernier bénéfice semestriel (6 mois)

157 110 000 DZD

Dernier bénéfice par action semestriel ramené à une base annuelle

54 DZD

Cours de référence actuel de la SGBV

450 DZD

PER du cours de référence actuel

 8 x

 

Il n’y a pas eu de transactions sur Alliance. Le cours de référence de la SGBV est à 465 dinars. Cela représente 9 fois le bénéfice sur la base du dernier bénéfice semestriel publié (1er semestre 2016). La société avait émis des actions en 2010 au prix de 830 dinars par actions représentant 15 fois le bénéfice de 2009. Ainsi la société a aujourd’hui sensiblement le même bénéfice par action qu’en 2010 (54 dinars par action), mais son cours est presque de 2 fois moins que le cours de 2010. Comme à la séance précédente, il y a des ordres de ventes sur ce titre de près de quelques actionsà des prix variant de 445 dinars à 470 dinars (ordres non exécutés).

Aurassi :

 

 

Aurassi

Nombre d'actions

6 000 000 actions

Année d'introduction en Bourse

1999

Prix d'introduction

400 DZD

Benéfice Net du dernier exercise publié à l'introduction

217 093 000 DZD

Bénéfice par action de l'exercise publié à l'introduction

36 DZD

PER du prix d'introduction

 11 x

Dernier bénéfice semestriel (6 mois)

229 300 273 DZD

Dernier bénéfice par action semestriel ramené à une base annuelle

76 DZD

Cours de référence actuel de la SGBV

545 DZD

PER du cours de référence actuel

 7 x

 

Il y a eu une transaction de 287 actions Aurassi à 545 dinars (156 415 da de valeur). On ne sait toujours pas si l’épargnant qui a vendu est informé que 1000 da sont offerts sur ce titre. En valeur patrimoniale, le cours de référence représente une valorisation de 25 000 dinars le m2 pour le terrain de 125 000 m2 propriété de l’Aurassi (sans valeur attribuée à l’exploitation de l’hôtel construit sur ce terrain). 545 dinars, cela représente aussi 7 fois le bénéfice sur la base du dernier bénéfice semestriel publié (1er semestre 2016). La société avait émis des actions en 1999 au prix de 400 dinars par actions représentant 11 fois le bénéfice de 1998. Ainsi la société a aujourd’hui un bénéfice par action (76 dinars par action) 2,1 fois plus élevé qu’en 1998 (36 dinars par action), mais son cours ne s’est apprécié que de 30%. Cela fait un multiple de valorisation de 1,6 fois moindre qu’en 1999. Le cours de référence de la SGBV représente aussi moins que la valeur comptable des actions (0,7 fois). Pour ce titre 1000 dinars sont offerts (ordres d’achats hors fourchette), mais le fonctionnement de la Bourse d’Alger ne permet pas aux épargnants de vendre à ce prix. Ils ne peuvent vendre qu’à 545 dinars +/- 5%.

Biopharm :

 

 

Biopharm

Nombre d'actions

25 521 875 actions

Année d'introduction en Bourse

2016

Prix d'introduction

1 225 DZD

Benéfice Net du dernier exercise publié à l'introduction

3 854 000 000 DZD

Bénéfice par action de l'exercise publié à l'introduction

151 DZD

PER du prix d'introduction

 8 x

Dernier bénéfice semestriel (6 mois)

2 773 428 290 DZD

Dernier bénéfice par action semestriel ramené à une base annuelle

217 DZD

Cours de référence actuel de la SGBV

1 190 DZD

PER du cours de référence actuel

 5 x

 

Pour Biopharm, il y a pas eu de transaction. La société s’est introduite en bourse il y a un an par offre d’actions à 1225 dinars représentant 8 fois le bénéfice de 2014 (151 DZD par action). Sur la base du dernier résultat semestriel publié, le cours de référence de la SGBV de 1190 da représente maintenant 5 fois les bénéfices. Les résultats publiés par la société ont augmenté, mais le cours de la SGBV baissé. Il y a des ordres de ventes d’action à des prix variant de 1190 à 2400 dinars et des ordres d’achats non exécutés à 1600 dinars. Néanmoins, même s’il y a des ordres d’achat à 1600 dinars, la SGBV ne permet de vendre qu’à 1190 dinars +/-5%.

Saidal :

 

 

Saidal

Nombre d'actions

10 000 000 actions

Année d'introduction en Bourse

1999

Prix d'introduction

800 DZD

Benéfice Net du dernier exercise publié à l'introduction

397 460 000 DZD

Bénéfice par action de l'exercise publié à l'introduction

40 DZD

PER du prix d'introduction

 20 x

Dernier bénéfice semestriel (6 mois)

1 459 446 837 DZD

Dernier bénéfice par action semestriel ramené à une base annuelle

292 DZD

Cours de référence actuel de la SGBV

635 DZD

PER du cours de référence actuel

 2 x

   

Capitaux propres au 30 juin 2016

21 194 220 542 DZD

Valeur comptable par action

2 119 DZD

Cours de référence / valeur comptable par action

 0,3 x

 

Il y a eu deux transactions de 54 actions de Saidal à 635 dinars pour un montant total de 34 290 dinars. Il y a une série de transactions de très petits montants sur Saidal (environ 6 000 da la semaine dernière) au cours de référence considérablement bas de la SGBV. On peut s’interroger motivation économique de vendre un si petit nombre d’actions à ces prix considérablement bas. D’autant plus que ces transactions maintiennent le cours de référence à ce prix Le cours de référence de la SGBV est à 635 dinars. Cela représente 2 fois le bénéfice sur la base du dernier bénéfice semestriel publié (1er semestre 2016). Ce multiple est évidemment une anomalie et est considérablement bas. La société avait émis des actions en 1999 au prix de 800 dinars par actions représentant 20 fois le bénéfice de 1998. Ainsi la société a aujourd’hui un bénéfice par action (225 dinars par action) 7 fois plus élevé qu’en 1998 (40 dinars par action), mais le cours de référence utilisé par la SGBV est de deux fois moins. Plus grave : le cours de référence de l’action représente moins du tiers (30%) de la valeur comptable de l’action (Fonds propres / nombres d’actions). Il y a des ordres d’achats à 630 dinars et à 1 000 dinars. Néanmoins la SGBV n’autorise les épargnants à vendre qu’à 635 dinars +/-5%.

Résultats de séance affichés sur le site : www.sgbv.dz

 

 

Titre de capital :

Titre

Cours DA

Volume transigé

Valeur transigée

Nombre de transactions

ALL

465,00

0

0,00

0

AUR

545,00

287

156 415,00

1

BIO

1 190,00

0

0,00

0

ROUI

325,00

4974

1 616 550,00

2

SAI

635,00

54

34 290,00

2

 

 

(*) Note aux lecteurs : Pour promouvoir la défense des intérêts des épargnants, Humilis Finance publie des données et analyses simples sur le marché boursier algérien. Toutes les données sont tirées exclusivement de sources publiques, notamment les Notices d’information publiées par les sociétés cotées, leurs publications financières ainsi que les résultats des séances de Bourse publiées sur le site de la SGBV.

 

 Les lecteurs sont informés que Humilis Finance, ses dirigeants ou personnes qui leur sont liés, s’intéressent au développement du marché boursier algérien et, dans ce cadre, ils placent régulièrement des ordres d’achat et de vente sur les titres cotés en Bourse. Ils plaident aussi publiquement et de façon transparente pour la révision du fonctionnement du marché pour assurer plus de négociabilité des titres et une plus grande liquidité du marché.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • c du n importe koi , c jai bien compris, pour acheter une action je dois verifier combien coute le m2 de l aurassi ou saidal ou autres entreprises,,,,si les cours sont en baisses ce n'est nullement la bourse mais le manque de communication de ces entreprises,, communication zero ; les investisseurs sont méprisés,si je comprends aussi votre "analyse" demain je vais formuler un ordre d'achat de 40 DA l, les cours ainsi n auront aucune signification , un jour 40 DA, un autre jour 1400 et c ainsi...le prbleme n est pas dans la bourse,,c tout l echo systeme qui fait defaut

    Rapporter rabhi lundi 17 avril 2017 14:41
  • @Truc:
    Vous avez noté que nous plaidons publiquement et de façon transparente pour la révision du fonctionnement du marché.

    Il est naturellement de la responsabilité de la SGBV de réviser son fonctionnement, incluant le cours de référence, pour permettre d'assurer une plus grande négociabilité des titres et une plus grande liquidité.

    Vous avez noté aussi que 1000 dinars étaient offerts sur Saidal, et les cours de référence de 635 da lèsent en premier lieux qui ne peuvent vendre qu'à ce cours de référence +/- 5%.

    Rapporter Humilis lundi 17 avril 2017 11:55
  • "La SGBV n’a toujours pas révisé ses cours de référence même si Saidal est à 2 années de bénéfices"

    Je voudrais poser une question aux experts de Humilis Finance.

    Le cours de référence est normalement le cours de clôture de la dernière séance. Comment, les éminents experts demandent à la SGBV de le changer ?

    Rapporter Truc dimanche 16 avril 2017 20:33
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole - L’OPEP examinera en novembre l'accord sur la production

  L’OPEP fera le point en novembre sur l'accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année afin de décider s'il y a lieu de le prolonger ou d'y mettre un terme, a déclaré lundi Essam el Marzouk, le ministre du Pétrole koweïtien, à Kuwait TV.

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.