Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Février 2017

  •   Reuters
  • lundi 8 août 2016 19:40

Les Bourses européennes terminent en hausse

Les principales Bourses européennes ont terminé en hausse lundi mais sous leurs meilleurs niveaux du jour, ayant réduit leur avance après une ouverture sans tendance de Wall Street.

 

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 0,11% (4,91 points) à 4.415,46 après être monté jusqu'à 4.441 en séance. À Francfort, le Dax a gagné 0,63% et à Londres, le FTSE a avancé de 0,23%. L'indice l'EuroStoxx 50 de la zone euro a pris 0,31% mais le FTSEurofirst 300 a limité son avance à 0,03%, à 1.345,16 points.

Au moment de la clôture, les grands indices à Wall Street abandonnaient autour de 0,1% après la séance record de vendredi qui a suivi l'annonce de chiffres de l'emploi meilleurs que prévu pour le mois de juillet.

Dans des volumes nettement réduits par rapport à la semaine dernière, les Bourses européennes ont été soutenues d'un côté par les valeurs financières et celles liées aux matières premières mais alourdies de l'autre par les valeurs défensives et notamment le compartiment de la santé, qui est aussi dans le rouge à Wall Street.

Plus forte hausse sectorielle, l'indice Stoxx des ressources de base a gagné 1,68% après le plus haut de deux ans inscrit par les cours à terme du minerai de fer en Chine.

L'indice Stoxx de l'assurance a pris 1,48% et celui du secteur bancaire 1,42%, tiré notamment par Barclays (+3,55%) après un relèvement de la recommandation d'Exane BNP Paribas sur la banque britannique.

Avec des gains d'un peu plus de 3%, Deutsche Bank et Allianz ont mené les hausses de l'EuroStoxx 50, talonnées par UniCredit, Axa et Generali qui ont pris plus de 2%.

Le regain d'appétit pour le risque a pénalisé le compartiment pharmaceutique qui a accusé la plus forte baisse sectorielle avec un recul de 1,24%, emmené par Novo Nordisk qui a encore lâché 3,64%, plus mauvaise performance du FTSEurofirst 300, après sa chute de 10% vendredi consécutive à un abaissement de ses prévisions.

A Paris, LafargeHolcim, aidé par une note positive de BNP Paribas, a gagné 2,90% pour signer la meilleure performance du CAC, devant Axa et Crédit agricole. Danone, valeur défensive, est à l'inverse retombé de 2,14% après avoir inscrit un record vendredi.

Sur le marché des changes, le dollar est resté ferme face aux autres grandes devises, les chiffres meilleurs que prévu des créations d'emplois aux Etats-Unis ayant relancé les anticipations de hausse des taux de la Réserve fédérale avant la fin de l'année.

Le pétrole prolonge son rebond technique de la semaine dernière avec le brut léger américain qui gagne près de 3% et le Brent 2,5% vers 16h00 GMT. A l'approche d'une réunion informelle de l'Opep le mois prochain, le Venezuela, l'Equateur et le Koweït souhaitent relancer les tractations sur un gel des niveaux de production afin de soutenir les cours, a rapporté le Wall Street Journal.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

Les Bourses européennes, à l'exception de Londres, ouvrent en très légère hausse

Aux changes, l'euro poursuit sa remontée autour de 1,0560 dollar après l'annonce par François Bayrou de sa décision de ne pas se présenter à l'élection présidentielle française et sa proposition d'alliance acceptée par Emmanuel Macron.

Déjà substantiels, les investissements saoudiens au Maroc semblent promis à un bel avenir

Selon un membre du Conseil d'affaires maroco-saoudien, Mohamed Ben Badr Al Doussari, le volume des investissements saoudiens au Maroc devait dépasser les 38 milliards de dirhams à fin 2016.

"Alnaft est à l’écoute des partenaires étrangers pour être au rendez-vous de la reprise des investissements dans l’amont pétrolier" (Sid Ali Betata)

  Sid-Ali Betata, président du Comité de direction de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT), confirme qu’un appel à la concurrence, axé essentiellement sur des projets de développement, est inscrit dans le plan d’actions d’ALNAFT pour 2017 Il se dit optimiste sur l’attractivité de l’amont pétrolier algérien. Entretien exclusif.