Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 20 Janvier 2017

  •   Reuters
  • mardi 2 août 2016 10:17

Marchés : Les bourses en repli à la mi-journée, pétrole en petite hausse, dollar en baisse

 

 Les principales Bourses européennes ont ouvert en repli mardi, plombées comme la veille par la glissade du secteur bancaire et aussi par des prises de bénéfice qui affectent le compartiment automobile.

 

À Paris, l'indice CAC 40 reculait de 40,57 points ou 0,92% à 4.368,60 points après 40 minutes d'échanges. Le Dax-30 perdait 0,67% à Francfort et le FTSE 0,41% à Londres, tandis que Milan (-1,5%) sous-performe avec UniCredit et FiatChrysler qui ont été réservés à la baisse en début de séance. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,93% et le FTSEurofirst 300 0,78%. Le Stoxx 600 cède près de 1% à son plus bas niveau depuis le 19 juillet. L'indice des valeurs bancaires perd 2,5%, la plus forte baisse des indices sectoriels européens, après déjà un recul de 1,8% la veille consécutif aux résultats des tests de résistance dans le secteur.

Les cours du pétrole regagnent un peu de terrain, avec le WTI américain qui repasse au-dessus des 40 dollars, après leur chute de plus de 3,5% la veille.

Sur le marché des changes, l'euro/dollar a atteint un pic de cinq semaines à 1,12 dollar. La monnaie américaine fléchit contre l'ensemble des devises, y compris face au yen qui ne réagit guère à la présentation du nouveau plan de relance japonais. "On en connaît le montant et les grands lignes alors ce devrait être sans grand effet sur le dollar/yen, qui est plutôt sensible à l'évolution des taux d'intérêt de la Réserve fédérale", dit Shinichiro Kadota, analyste changes et taux chez Barclays Securities Japan.

L'indice dollar qui mesure le niveau du billet vert face à un panier de devises, cède 0,3% pour un recul de plus de 3% depuis le début de l'année.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

L’Algérie entre dans sa 4e année de déficit budgétaire et extérieur. Que redoutez vous en 2017 ?

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

Vidéos

Les projections du gouvernement algérien sur la réduction des déficits sont irréalistes - Ferhat Aït

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie - Au « moins disant» décide le gouvernement pour le « Big Deal » de l’électricité solaire

Le décret qui fixe les conditions d'appel d'offres national et international pour la production et la distribution de 4.000 mégawatts d'électricité d’origine solaire a été adopté ce mercredi. Appel d’offres hors gabarit.

Pétrole - Un responsable russe voit l'accord avec l'Opep durer des années

Kirill Dmitriev, un responsable russe qui, le premier, avait prédit que la Russie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) allaient être capables de s'entendre sur une réduction de la production de pétrole, a déclaré jeudi que cette coopération pourrait durer des années.

Le consentement des Algériens à l’impôt au cœur de la fin de vie politique de la rente

La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan s’attaque cette semaine à un thème fort de ce début de l’année 2017, la relation des Algériens à l’impôt. Moment charnière capital.