Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Aboubaker Khaled
  • dimanche 8 octobre 2017 17:59

Algérie- Les besoins de financement par le moyen de la planche à billets n’ont pas encore été fixés

Le ministre des Finances affirme que la limitation à 5 années le recours à la planche à billet pour éviter les interprétations politiques.

 

Le gouvernement n’a pas encore fixé le montant de la création monétaire qui va résulter du recours à la planche à billet. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya.

S’exprimant ce dimanche à l’issue du vote du projet de Loi sur la monnaie et le crédit, le ministre a cependant assuré que des « taux seront fixés pour éviter tout risque inflationniste pour le pays »,  tout en souhaitant « retrouver l’équilibre financier dans les deux ou trois années à venir».

Concernant la durée du recours au financement non conventionnel, qui est 5 années, M. Raouya a déclaré que le gouvernement a opté pour cette durée «  pour éviter toute interprétation politique de cette démarche ».

Interrogé en sur les réformes structurelles du système financiers évoquées par le ministre auparavant, Abderrahmane Raouya a souligné que « les détails seront précisé dans le décret présidentiel qui sera promulgué prochainement après l’adoption par la deuxième chambre (Conseil de la Nation) du projet de loi sur la monnaie et le crédit ». 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie – Le syndicat UGTT trace "cent mille lignes rouges" devant la cession des entreprises publiques

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, a invité ceux "qui ont échoué" dans leur gestion à ne pas imputer leur échec aux entreprises publiques. Il a dénoncé les "prétendus experts" qui, a-t-il dit, font croire à l'opinion publique que le secteur public "est la cause de la ruine de l'économie nationale" ou que "la faiblesse...

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.