Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 19 Août 2017

  •   Maghreb Emergent avec agences
  • samedi 8 juillet 2017 17:43

Tunisie : Pour soutenir les finances publiques, treize banques mettent la main à la poche

Certaines de ces banques ont opté pour le remboursement sur des tranches annuelles avec un taux d’intérêt de 2%, alors que d’autres ont préféré un remboursement sous forme d’une tranche unique avec un taux de 2,25%.

 

Treize banques tunisiennes ont conclu jeudi avec l'Etat tunisien une convention de financement d'une valeur globale de 250 millions d'euros, qui seront remboursés sur trois ans.

Signée lors d'une cérémonie officielle en présence du ministre des Finances par intérim Fadhel Abdelkafi, cette convention prend la forme d'un "crédit syndiqué" avec un taux d'intérêt de 2% en cas de remboursement en bloc (par facilité de paiement) et 2,25% en cas de remboursement in fine (en une seule fois).

Le ministre par intérim a salué l'engagement des banques à soutenir les finances publiques et insisté sur le caractère délicat de la conjoncture actuelle, les besoins de l'Etat avoisinant les 8,5 milliards de dinars (environ 3 milliards d'euros).

"Ce prêt va de pair avec l'intention de diversification des sources de financement du budget de l'Etat tunisien outre l'appui au budget de l'Etat pour l'exercice 2017", a-t-il souligné.

Pour le directeur général des réserves et des marchés à la Banque centrale de Tunisie (BCT), Bachir Trabelsi, ce crédit syndiqué est l'une des options de l'Etat pour "éviter l'emprunt et le financement extérieurs".

Etant donné les taux d'intérêt avantageux proposés par ces treize banques en comparaison avec ceux en vigueur sur le marché international (environ 4%), la caisse générale de l'Etat tunisien aura la possibilité d'épargner pas moins de 15,7 millions d'euros annuellement.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Les familles tunisiennes s'endettent de plus en plus : la dette des ménages a plus que doublé depuis 2010

Les tunisiens s’endettent surtout pour l’acquisition ou l’aménagement de logements, soit 80% des crédits alloués aux ménages.

Algérie- Youcef Yousfi veut "intégrer" l’automobile dans le programme des "industries nationales"

  Selon le ministre, la priorité sera accordée aux projets industriels dans la valorisation du phosphate, les engrais, la sidérurgie.  

Bouteflika procède à un important mouvement des cadres de l'administration territoriale

  Ce mouvement "vient suite à la promotion de certains cadres dans d'autres fonctions supérieures au niveau de l'administration territoriale.