Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • mercredi 8 février 2017 05:12

Maghreb Leasing Algérie va mobiliser 2 milliards de dinars pour les investisseurs à Tizi Ouzou

 Nafa Abrous, président du directoire de Maghreb Leasing Algérie (dr)

 

Maghreb Leasing Algérie (MLA) qui vient d’ouvrir une agence à Tizi Ouzou entend mobiliser 2 milliards de dinars pour les investisseurs dans la wilaya. En 2015-2016, MLA a mis 60 milliards de DA pour le financement des PME en Algérie.

 60 milliards de DA ont été mobilisés par la société Maghreb Leasing Algérie (MLA) pour financer en 2015 et 2016 des petites et moyennes entreprises (PME-PMI) a indiqué mardi à Tizi Ouzou, son président du directoire, M Nafa Abrous à l’occasion d’une journée portes ouvertes au profit des investisseurs.

 La journée a été organisée sous le thème du "leasing : mode de financement privilégié pour la PME-PMI par une multinationale de droit algérien qui, a indiqué Nafa Abrous, accorde une "importance majeure" à l’accompagnement, l’orientation et le suivi des jeunes porteurs de projets.

 Pour rappel, Maghreb Leasing Algérie, présent en Algérie depuis plus de dix ans a été agréé en mars 2016 par la Banque d’Algérie comme établissement financier spécialisé.   MLA qui est doté d’un capital de 3,5 milliards de dinars. Ses actionnaires sont Tunisie Leasing Groupe et la banque tunisienne Amen Bank, la SFI, filiale de la Banque mondiale, FMO un fonds public d’investissement néerlandais, Proparco de l’Agence française de développement et CFAO.

MLA a lancé fin 2016 le concept de financement "Mantoudj Bladi" (Produit de mon pays) au profit des jeunes investisseurs, une formule qui, précise Nafa Abrous, permet de financer l’investisseur en amont pour « pour lancer la production puis l’accompagner dans les premiers pas de la commercialisation à travers le financement des clients qui achètent le produit.  Une cérémonie de signature de contrats de financement au profit de plusieurs entreprises algériennes et étrangères aura lieu la semaine prochaine à Alger, a-t-il annoncé.

9 milliards DA pour le financement direct de projets en 2016

Pour l’année 2016, 9 milliards de DA qui ont été mobilisés en 2016 pour le financement direct de projets d’investissement dans différents secteurs d’activités au niveau national, 90% sont allés au financement de l’outil de production contre moins de 10% pour le parc roulant ou le crédit octroyé pour l’achat de véhicules n’a pas dépassé les 10%, a-t-il tenu à préciser.

 Maghreb leasing Algérie qui vient d’ouvrir une agence à Tizi Ouzou entend mobiliser deux milliards de dinars au profit des investisseurs locaux. "La création de l’agence de Tizi Ouzou, qui s’ajoute aux 11 autres agences actives au niveau national, intervient dans l’objectif de développer la région, étant conscients des potentialités qu’elle renferme dans différents domaines, notamment l’agriculture, l’artisanat et même le bâtiment et les travaux publics", a-t-il indiqué.

 Nafa Abrous a souligné que le taux de recouvrement des crédits en 2016 qui était de 98% permet à MLA d’assurer un accompagnement "plus efficace" des investisseurs dans différents secteurs d’activité, y compris l’artisanat et l’agroalimentaire.  L'établissement financier spécialisé dans le crédit-bail Maghreb Leasing Algérie (MLA, a pu souscrire, le 29 mars 2015, son premier emprunt institutionnel de 2 milliards de DA sur 5 ans, avec un taux d'intérêt progressif et un amortissement annuel au taux de 20%.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Le FCE reconnait que ces participations aux tripartites étaient « illégales »

Paradoxalement, depuis sa création à ce jour, le FCE ne se contentait pas de participer aux tripartites mais y jouait aussi le rôle de locomotive du patronat algérien.

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.