Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Février 2017

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 29 octobre 2016 13:35

Maroc:Attijariwafa bank s’allie à SNI dans Wafa Assurance pour financer son développement à l’international

Cette opération permettra de donner à Attijariwafa bank les capitaux nécessaires à son développement international. La banque cible notamment le marché égyptien et plus généralement  les pays africains anglophones.

 

 

Le groupe bancaire et financier Attijariwafa bank et son actionnaire, la Société Nationale d’Investissement (SNI), annoncent la formation d’une alliance dans le métier de l’assurance en devenant co-actionnaires à parts égales de Wafa Assurance.

Cette opération permettra de donner à Attijariwafa bank les capitaux nécessaires à son développement international, selon un communiqué de banque. Elle cible notamment le marché égyptien et plus généralement  les pays africains anglophones.

L’opération sera réalisée par la prise de participation de SNI à hauteur de 50% dans le capital de la holding OGM qui détient 79,29% de Wafa Assurance. La valorisation de OGM a été effectuée sur la base d’un prix par action de Wafa Assurance de 3250 dirhams. Ce prix a été arrêté sur la base d’une valorisation multicritères réalisée par une grande banque internationale de premier plan, souligne le communiqué.

Le co-investissement de SNI et Attijariwafa bank dans le capital de Wafa Assurance procurera à cette dernière des moyens financiers supplémentaires pour poursuivre et accélérer son développement, tout en s’appuyant sur le groupe Attijariwafa bank pour développer les synergies dans la bancassurance au Maroc et à l’international.

De son côté, SNI, conformément à sa vocation de fonds d’investissement panafricain à long terme, élargit sa présence dans le secteur des assurances qui dispose de perspectives importantes de croissance au Maroc et dans les autres pays africains.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

 Changer les billets de banque comme en ce moment au Venezuela ? - 32.9%
 Proposer un taux de change favorable à ceux qui apportent leurs dinars non déclarés ? - 41.4%
 Interdire le paiement en liquide pour toute transaction supérieure à 500 000 dinars ? - 20.6%

Total votes: 1812

Vidéos

CPP : Alger, sous stress étudiant, a-t-elle déjà voté Macron ?

Vidéos

Ali Hamani, président de l’APAB: "Les prix des boissons augmenteront en 2017"

A ne pas manquer

Prev Next

L’assurance des personnes gagnerait à intégrer des produits comme l’épargne-retraite - Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana (Audio- RadioM)

  L’assurance des personnes a un bel avenir en Algérie pour peu qu’on y intègre des produits comme l’épargne retraite, assure Olivier de la Guéronnière, DG d’Amana de passage mardi 21 février dans l'émission "l'invité du direct" de RadioM.

Le passage en force de 850 de migrants à Ceuta suscite des questions sur un "jeu marocain"

  Quelques semaines après la menace des autorités marocaines de ne plus contrôler les flux migratoire vers l'Union européenne, au moins 850 subsahariens, selon des secouristes et les autorités espagnoles, ont pénétré depuis vendredi dans l'espace européen depuis l’enclave espagnole de Ceuta.

FanZone.dz: les pages des ambassades plus fréquentées que celles des institutions culturelles

Dans le classement des institutions internationales, on découvre que les pages Facebook des ambassades sont plus fréquentées que institutions culturelles. Primauté aux visas et aux études?