Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 20 Août 2017

  •   Agences
  • samedi 6 août 2016 09:57

Tunisie : Les soldes d’été rafraichissent les prix au mois de juillet, les tensions inflationnistes toujours là

 

 

 

 

 

Les soldes d’été, qui ont démarré le 15 juillet, ont adouci le taux d’inflation en juillet 2016, indique l’Institut national de la statistique (INS).

 

 

 

L’INS a indiqué, dans un communiqué, que «le taux d’inflation pendant le mois de juillet 2016 a baissé pour la première fois depuis 3 mois de 0,2 point, par rapport au mois de juin 2016, pour s’établir à 3,7%». Ce taux est allé crescendo au cours des 3 derniers mois passant de 3,4% en avril, à 3,9% en juin, selon les statistiques de l’INS, qui a indiqué que l’avancement de la période des soldes d’été des vêtements et des chaussures a entraîné une chute du taux d’inflation relatif à ce groupe, qui représente 8,3% de l’indice des prix , passant ainsi de 7,0% en juin à 2,9% en juillet, en glissement annuel.

Au terme du mois de juin 2016, la hausse généralisée des prix à la consommation familiale s’est établie à seulement 3,5%, contre 5,5% pendant la même période de l’année 2015.

L’inflation à 3,7% en 2016 et 4,5% en 2017

Mais, la banque centrale de Tunisie met en garde, dans une analyse du 1er semestre, contre le retour des tensions inflationnistes à partir du mois de septembre. "La détente de l’inflation observée au cours du premier semestre n’est que transitoire. En effet, les pressions sur les prix pourraient resurgir surtout que les effets de base favorables auraient été dissipés", souligne l’analyse prospective de la BCT. L’inflation devrait poursuivre sa tendance haussière pour atteindre 4,3% au terme du troisième trimestre 2016, soit une hausse mensuelle de 0,4%.

Le niveau de l’inflation s’établirait selon les prévisions à 3,7% en 2016 et 4,5% en 2017. Cette tendance haussière est expliquée par la récente entrée en vigueur du système d’ajustement des prix à la pompe aux prix internationaux, la reprise attendue des prix internationaux du pétrole et par les pressions persistantes sur le taux de change du dinar.(Agences)

 

 

 

 

 

 

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Les familles tunisiennes s'endettent de plus en plus : la dette des ménages a plus que doublé depuis 2010

Les tunisiens s’endettent surtout pour l’acquisition ou l’aménagement de logements, soit 80% des crédits alloués aux ménages.

Algérie- Youcef Yousfi veut "intégrer" l’automobile dans le programme des "industries nationales"

  Selon le ministre, la priorité sera accordée aux projets industriels dans la valorisation du phosphate, les engrais, la sidérurgie.  

Bouteflika procède à un important mouvement des cadres de l'administration territoriale

  Ce mouvement "vient suite à la promotion de certains cadres dans d'autres fonctions supérieures au niveau de l'administration territoriale.