Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   Ahmed Gasmia
  • dimanche 11 juin 2017 17:31

"Les entreprises algériennes s’intéressent de plus en plus aux produits d’assurance-groupe"-Hakim Soufi (audio-vidéo)

Hakim Soufi, PDG de la compagnie d'assurance Macir Vie/ Ph: Ahmed Sahara

« Aujourd’hui, on ressent une prise de conscience à la fois du côté des entreprises et du côté des employés eux-mêmes quant à l’intérêt que représente l’assurance des personnes en général », explique Hakim Soufi, P-DG de Macir Vie

 

 

Les entreprises algériennes s’intéressent de plus en plus aux produits d’assurances destinés à leurs employés, constate Hakim Soufi, P-DG de Macir Vie, lors de son passage, jeudi, sur Radio M. Il se réjouit d’une réelle « prise de conscience » qui s’est traduite, pour sa compagnie du moins, par une progression de 14% de la demande sur la garantie en assurance groupe, en 2016, par rapport à l’année précédente. Ce qui a fortement contribué à la croissance de 8% du chiffre d’affaires global de la compagnie en 2016.

L’intérêt, aujourd’hui palpable du côté des opérateurs économiques pour un certain nombre de produits d’assurances non obligatoires est le fruit, selon M. Soufi, d’une politique de communication agressive menée, quatre années durant, par Macir Vie.

Quelques années plus tôt, les entreprises ne s’intéressaient à un certain nombre de produits d’assurances que pour fidéliser leurs personnels auxquels ces produits étaient offerts comme une récompense. « Aujourd’hui, on ressent une prise de conscience à la fois du côté des entreprises et du côté des employés eux-mêmes quant à l’intérêt que représente l’assurance des personnes en général », explique M. Soufi. « La main-d’œuvre qualifiée se fait de plus en plus rare et les entreprises offrent aujourd’hui différents avantages pour l’attirer et la maintenir. Des avantages tels que les formations, mais aussi des avantages en matière d’assurance », explique l’invité de Radio M.

Leader du marché

La compagnie Macir Vie, spécialisée dans les assurances de personnes, entend développer davantage ce créneau, selon le P-DG qui signale que la compagnie est, actuellement, leader dans le domaine de l’assurance voyage, tout particulièrement. « La croissance de l’assurance voyage a été plus rapide que les autres car  on constate qu’il y a une très forte envie du consommateur algérien de voyager et une plus grande facilité d’acquisition des visas », explique-t-il.

La compagnie Macir Vie qui détient un chiffre d’affaires de 1,5 milliards de dinars, contre 225 millions de dinars à sa création en 2011, mise, selon son P-DG, sur le développement de son réseau d’agences en s’appuyant, principalement, sur celui de sa maison mère, la compagnie CIAAR.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole - L’OPEP examinera en novembre l'accord sur la production

  L’OPEP fera le point en novembre sur l'accord de réduction de la production en vigueur depuis le début de l'année afin de décider s'il y a lieu de le prolonger ou d'y mettre un terme, a déclaré lundi Essam el Marzouk, le ministre du Pétrole koweïtien, à Kuwait TV.

Algérie - De retour aux affaires, Ahmed Ouyahia va être confronté à la question de l’endettement extérieur

   Le recours à l’endettement extérieur a été réprouvé dans le passé par Ahmed Ouyahia au nom du respect du choix présidentiel. Depuis les choses ont évolué à l’image de son «ami » Ali Haddad qui défend ouvertement cette option. Le Premier ministre va-t-il se mettre à jour?

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.