Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Août 2017

  •   Karim Sabeur
  • vendredi 21 avril 2017 06:16

Algérie - Assurances 2016 : recul marqué dans l'agriculture, léger dans l'automobile, hausse dans le transport

 

Le Conseil national des assurances a rendu public jeudi le bilan du secteur avec des réalisations du marché au 31 décembre 2016 s’élevant à 133,9 milliards de DA (y compris les acceptations internationales), enregistrant ainsi une hausse de 2% comparativement au 31 décembre 2015.

 Le bilan dont Maghreb Emergent a obtenu une copie indique que le chiffre d’affaires réalisé par les assurances dommages est de loin le plus important avec 119,4 milliards de DA, soit une hausse de (0,6%) comparativement à 2015 et une part de marché de 89,2%. Le reste étant réalisé par les assurances des personnes.

 Une analyse par branche du bilan des assurances de l’année dernière permet de déceler, selon les deux responsables, que l’automobile a connu une baisse de 1,4% quoi qu’elle continue de représenter 54,6% de parts de marché. L’assurance automobile enregistre un montant de 65,3 milliards de DA, soit la moitié de toute la production du secteur.

 Selon le bilan des assurances de 2016 établi par le CNA, dans cette branche, les garanties facultatives (risques non obligatoires) suivent également une tendance baissière avec un taux de (1,8%) par rapport à la même période 2015. Quant aux risques obligatoires, ils progressent de (0,3%) et occupent (20,3%) du portefeuille de la branche.

 Parmi les assurances connaissant un repli figure celle de l’agriculture (10,3%) due aux baisses respectives des sous-branches dommages agricoles (50,8%). La production végétale diminue également (17,7%) ainsi que la production animale qui régresse de (9,6%). Ces domaines représentent (59%) du portefeuille de la branche. Et inversement, la sous-branche responsabilité civile agriculteur affiche une croissance de (5,7%) par rapport à la même période de l’exercice précédent.

 

L'assurance crédit en hausse

 

Il faut aller chercher les hausses de production dans la banche transport (21,3%) et crédit (23,9%). La hausse a été constatée dans l’ensemble des sous branches transport comme l’aérien marquant une évolution de (79,1%) soit (+1,1 milliards de DA en valeur), et ce suite à la souscription d’un important contrat en assurance « spatiale », suivie de la-sous branche transport terrestre avec une augmentation de (11,4%) (Soit +111,1 millions de DA).  Les sous branches transport ferroviaire et transport maritime enregistrent respectivement des hausses e (1750,7%) et (1,1%).

 

Selon le bilan des assurances de 2016, le crédit est aussi en hausse de 23,9%. L’assurance-crédit est générée par toutes les sous-banches à savoir la vente à tempérament qui marque une hausse de (618%) suite à la promulgation de la loi relative au crédit à la consommation de 2015, insolvabilité générale avec (25%), le crédit à l'exportation avec (13,2%) et le crédit hypothécaire avec (24,4%).

 

Quant aux parts de marché, le poids des sociétés d’assurance de dommages à capitaux privés s’élève à (23,3%). Leur chiffre d’affaires commun, d’un montant de près de 27,9 milliards de dinars, connaît une hausse de (3,4%) comparativement à la même période de 2015. Le reste est généré par les compagnies publiques.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Attentats de Barcelone: La police confirme avoir tué le dernier suspect

La police autonome de Catalogne a confirmé lundi avoir tué Younès Abouyaaqoub, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne.

Algérie: Net recul du déficit commercial sur les sept premiers mois de 2017

  Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les sept (7) premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a appris l'APS auprès des Douanes.

Un sondage de RAJ confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique

  Un sondage réalisé par l’association Rassemblement-Action-Jeunesse (RAJ) confirme l’ampleur de la désaffection des jeunes Algériens à l’égard de la politique.