Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 26 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent
  • vendredi 13 avril 2018 18:28

IFC et Bourse de Casablanca s’allient pour aider les entreprises marocaines à accéder au marché des capitaux

Dans le cadre de ce partenariat, l’IFC conseillera Bourse de Casablanca, la deuxième plus importante bourse d’Afrique en termes de capitalisation, dans sa stratégie d’accompagnement des PME dans les domaines de la gouvernance d'entreprise et de la communication financière.

 

L’institution mondiale d’aide au développement IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, s’associe à Bourse de Casablanca pour développer l’attractivité des entreprises marocaines vis-à-vis des investisseurs. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par IFC pour soutenir la création d'emplois et la croissance économique au Maroc, indique un communiqué de Bourse de Casablanca.

Dans le cadre de ce partenariat, l’IFC conseillera Bourse de Casablanca, la deuxième plus importante bourse d’Afrique en termes de capitalisation, dans sa stratégie d’accompagnement des PME dans les domaines de la gouvernance d'entreprise et de la communication financière.

Selon la même source, ce programme vise à renforcer le rôle des PME, acteurs majeurs dans le développement de l’économie nationale et créateurs d’emplois, en encourageant leur éventuel projet d’introduction en Bourse dans l’optique, à terme, d’accéder à des capitaux nationaux et étrangers pour financer leur croissance et créer des emplois.

« Les PME constituent l'épine dorsale de l'économie marocaine », a déclaré Karim Hajji, Directeur Général de la Bourse de Casablanca. « Nous sommes heureux du soutien d'IFC à ce programme, qui offrira aux entreprises marocaines l’accompagnement dont elles ont besoin pour trouver de nouvelles sources de financement plus sophistiquées et se préparer à une éventuelle future introduction en bourse pour soutenir leur croissance ».

Accompagner les entreprises inscrites au programme ELITE

L’offre d’accompagnement proposée par IFC et Bourse de Casablanca pourra bénéficier aux entreprises inscrites au programme ELITE au Maroc. ELITE est un programme développé par London Stock Exchange Group pour aider les entreprises à accéder aux différentes sources de financement du marché, notamment la bourse. Lancé en avril 2016, ELITE Maroc compte à ce jour 48 entreprises.

« Au Maroc, les PME se tournent vers les banques pour répondre à leurs besoins de financement car elles manquent d’alternatives, et notamment d'instruments de marché, pour financer leur croissance », a déclaré Xavier Reille, Directeur d’IFC pour la région Maghreb. « Le partenariat d’IFC avec Bourse de Casablanca et son intégration au programme ELITE aideront les PME marocaines à fort potentiel à accéder aux marchés financiers pour croître et innover ».

Pour IFC, ce projet s'inscrit dans le cadre des actions menées pour soutenir le développement du marché marocain des capitaux, la création d’emplois ainsi que la croissance économique. Le portefeuille d’investissements d’IFC au Maroc totalise près de 300 millions de dollars. IFC accompagne également ses clients au travers d’un programme diversifié de services de conseil et d’assistance technique.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Energie: Guitouni invite les opérateurs allemands à créer des sociétés mixtes en Algérie

  Le ministre a parlé de la volonté de l’Algérie de fabriquer des équipements localement dont principalement les panneaux solaires localement. 

La cour des comptes se chargera de la certification des comptes de l’Etat

  La cour des comptes se dotera d’une nouvelle fonction qui est la certification des comptes de l’Etat. Cette prérogative figure parmi les amendements de la loi organique de la loi de finance », a déclaré Abdelkader Benmarouf, président de la cour des comptes d’Algérie en marge du séminaire de clôture du jumelage entre l’Algérie et l’Union européenne pour le renforcement...

La hausse conjoncturelle des prix du pétrole et l’optimisme béat de l’Algérie

  L’optimisme de l’Algérie ne tient pas route parce que les arguments avancés par nombre d’expert à travers le monde font état d’une hausse conjoncturelle, même si la remontée en surface des fondamentaux laisse penser le contraire. La tendance haussière actuelle des prix du pétrole est-elle durable ? C’est le souhait de l’Algérie et c’est le pronostic fait par Mourad Preure.  Le PDG...