Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

Tunisie: Le délai d’échange des billets de banque prorogé jusqu’au 31 mars 2018 (BCT)

L’opération d’échange des billets qui n'ont plus de cours légal depuis 2013  devait être achevée le 31 décembre avant que la BCT ne décide de prolonger le délai au 31 mars 2018.

 

Le délai d’échange des billets de banque de 50 dinars (type 2008), 30 dinars (type 1997) et 20 dinars (type 1992) aux guichets de la Banque Centrale, a été prorogé jusqu’au 31 mars 2018, a annoncé la Banque Centrale de Tunisie (BCT), dans un communiqué publié vendredi.

Selon le communiqué de la BCT, "conformément au décret n°2011-4248 du 24 novembre 2011, les billets de banque de cinquante dinars (type 2008), de trente dinars (type 1997), et de vingt dinars (type 1992) ont cessé d’avoir cours légal et perdu tout pouvoir libératoire à partir du 1er janvier 2013. Toutefois, ils seront échangés aux guichets de la Banque Centrale de Tunisie jusqu’au 31 décembre 2017 inclus".

Au delà de ce délai, les billets "ne seront plus acceptés à l’échange et leur contre valeur sera versée au Trésor" a indiqué la BCT. Selon le Huffinton Post Tunisie, il s'agit des billets de 50 dinars type 2008 avec au recto le portrait d’Ibn Rachik et la cité de la culture et au verso le pont de Radès et l'aéroport d'Enfidha. Sont également concernés les billets de 30 dinars type 1997 avec au recto le portrait d’Abou El Kacem Chebbi et au verso des thèmes agricole et industriel. Enfin, les billets de 20 dinars type 1992 avec le portrait de Kheireddine Ettounsi, coupoles de la mosquée de Sidi Mehrez au recto et des thèmes agricole et industriel au verso, sont également concernés.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.