Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Maghreb Arab Press
  • samedi 2 décembre 2017 15:57

Maroc: Les réserves internationales à 238,2 milliards de dirhams (BAM)

Sur le marché boursier, le MASI s'est apprécié de 0,8% portant sa performance depuis le début de l’année à près de 8,7%.

 

Les réserves de change nettes du Maroc se sont établies à 238,2 milliards de dirhams (MMDH) au 24 novembre 2017, en diminution de 3,8% par rapport à la même période un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

D'une semaine à l'autre, ces réserves ont progressé de 0,6%, font ressortir les indicateurs hebdomadaires de BAM pour la semaine allant du 23 au 29 novembre 2017.

Concernant le marché monétaire, la Banque centrale fait savoir qu'elle a injecté un total de 42,2 MMDH, dont 39 MMDH sous forme d'avances à 7 jours sur appel d'offres et 3,2 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.

Sur le marché interbancaire, le taux moyen pondéré s'est situé à 2,26% et le volume des échanges est passé de 3,3 MMDH à 3,8 MMDH, relève l'institut d'émission.

Lors de l'appel d'offres du 29 novembre (date de valeur le 30 novembre 2017), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 40 MMDH sous forme d'avances à 7 jours.

Sur le marché boursier, le MASI s'est apprécié de 0,8% portant sa performance depuis le début de l’année à près de 8,7%, indique la même source, expliquant cette progression notamment par les appréciations des indices des secteurs «bancaire» de 2,3% et des «bâtiments et matériaux de construction» de 0,2%.

Baisse de l’indice du secteur immobilier

En revanche, l'indice du secteur «immobilier» a baissé de 0,8%, ajoute la même source. Pour ce qui est du volume global des échanges, il est revenu de 1,2 MMDH une semaine auparavant à 800,8 millions de dirhams (MDH) et a été réalisé à hauteur de 75% sur le marché central actions, souligne BAM.

Par ailleurs, le taux de progression de la masse monétaire M3 est resté, par rapport au mois de septembre, inchangé à 5,4%, alors que les comptes à terme ont vu leur baisse s'atténuer de 10,8% à 8,4% et les détentions des agents économiques en titres d’OPCVM monétaires ont augmenté de 7,2% après un repli de 4,2%.

Les dépôts à vue auprès des banques ont de leur côté, progressé de 7,4% contre 9,4% et la circulation fiduciaire s’est accrue de 6,5%, soit le même rythme enregistré en septembre.

Au cours de la semaine allant du 23 au 29 novembre 2017, le dirham s’est déprécié de 0,28% par rapport à l’euro et s’est apprécié de 0,45% vis-à-vis du dollar américain, fait savoir BAM.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.