Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 15 Décembre 2017

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • dimanche 8 octobre 2017 13:40

Algérie- L’APN donne son feu vert au projet de loi autorisant le recours au financement non conventionnel

 

Le projet de loi introduit le financement non conventionnel qui permet à la Banque centrale, à titre exceptionnel et durant une période de cinq années, de procéder à l'achat direct de titres émis par le Trésor.

 

Le projet de Loi sur la monnaie et le crédit a été adopté ce dimanche à la majorité par l'Assemblée populaire nationale (APN) lors d'une séance plénière présidée par le président de cette institution, Said Bouhadja, en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya.

Le projet de loi introduit le financement non conventionnel qui permet à la Banque centrale, à titre exceptionnel et durant une période de cinq années, de procéder à l'achat direct de titres émis par le Trésor.

 L’article 45 bis introduit dans le projet de Loi sur la monnaie et le crédit stipule que "la Banque Algérie procède, dès l'entrée en vigueur de la présente disposition, à titre exceptionnel et durant une période de cinq années, à l'achat directement auprès du Trésor, de titres émis par celui-ci, à l'effet de participer, notamment à la couverture des besoins de financement du Trésor, au financement de la dette publique interne et au financement du Fonds National d'Investissement (FNI)."

L'article en question souligne que "ce dispositif est mis en œuvre pour accompagner la réalisation d'un programme de réformes structurelles économiques et budgétaires devant aboutir, au plus tard, à l'issue de la période susvisée, notamment, au rétablissement des équilibres de la trésorerie de l'Etat et de l'équilibre de la balance des paiements. Un mécanisme de suivi de la mise en œuvre de cette disposition, par le Trésor et la Banque Algérie, est défini par voie réglementaire".

Notons que les amendements proposés au projet de loi par les partis de l’opposition ont été rejetés.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.