Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 20 Août 2017

  •   Algérie Presse Service
  • dimanche 25 juin 2017 11:24

Algérie : Vers la création d'une inspection générale pour contrôler l'argent public

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé vendredi soir la création, au niveau du Premier Ministère, d'une inspection générale qui a pour mission de contrôler les finances publiques et conférer davantage de transparence au financement et à la réalisation des projets publics, précisant que le Gouvernement va lever le gel sur quelques projets de rentabilité économique importante et rapide.

 

"Le Gouvernement procédera prochainement et pour la première fois à la mise en place d'une inspection générale au niveau du Premier Ministère regroupant toutes les compétences économiques, financières et juridiques qui se penchera sur les problèmes majeurs en matière de marchés publics", a déclaré le Premier ministre lors d'un conférence de presse à l'issue du vote du plan d'action à l'APN.

Cette inspection aura pour mission "le contrôle minutieux des finances publiques notamment les marchés nécessitant des fonds conséquents", a indiqué M. Tebboune, ajoutant "nous parviendrons, à travers cette Commission et avec le concours de tous les ministères concernés, à la transparence que nous nous sommes engagés à conférer en matière de marchés publics et à augmenter le rendement des investissements lancés".

Dans ce contexte, le Premier ministre a fait état de "la révision de certains projets gelés pour leur lancement, notamment ceux relatifs au développement de l'économie de proximité et le développement locale particulièrement dans les wilayas isolés et les zones frontalières".

La première condition pour relancer les projets c'est la rapidité de leurs rendement, a expliqué M. Tebboune ajoutant que, "les investissements rentables à long termes ne sont pas une priorité" et que "la priorité sera accordée aux projets de petites et moyennes entreprises (PME) créatrice de richesse et apportant des solutions aux problèmes actuels tels que la diversification de l'économie et l'absorption du chômage".

En réponse à une autre question sur les modalités de financement des projets programmés dans une conjoncture marquée par le manque des recettes du Trésor public suite au recul des cours de pétrole, M. Tebboune a affirmé que le Gouvernement "n'a à aucun moment parler d'austérité mais de rationalisation des dépenses et de reconsidération des priorités".

Le Premier ministre a fait savoir, à ce propos, que le recrutement dans les secteurs et services publics "se poursuivra" et que le Gouvernement compte renforcer le tissu des entreprises économiques notamment les PME pour diversifier l'économie nationale et créer la richesse et les postes d'emploi. 

Concernant les réserves de changes, M. Tebboune a indiqué qu'elles s'élèvent actuellement à quelque 114 milliards de dollar.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Lahouari Addi:"Dire que le Président Bouteflika et son frère décident de tout est une légende"

Pour professeur de sociologie à Sciences Po Lyon, Lahouari Addi, l’Algérie est toujours dirigé par des appareils clandestins qui fonctionnent selon la logique hérités du Mouvement national et Ouyahia « est le haut fonctionnaire qui applique les compromis entre les différents centres de décision »

Opep : Une nouvelle réunion pour s’assurer du respect de l’accord pétrolier

  La production des membres de l’OPEP avait atteint au mois de juillet son niveau le plus élevé depuis sept mois.

Maroc: Le gouvernement El Othmani prépare la rentrée sociale en revoyant les conditions d'accès à l'IPE

Le gouvernement marocain veut simplifier l'accès à l'indemnité de perte d'emploi (IPE) pour les salariés du secteur privé, une catégorie de personnels la plus touchée par les licenciements. Le chef de gouvernement ''PJD'iste'' Sad Eddine El Othmani, qui prépare une difficile rentrée sociale, veut mettre en place un dispositif social plus juste.