Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 11 Décembre 2017

  •   Boualem Alami
  • mardi 8 mars 2016 10:01

Après un blocage ''politique'', Ikea enfin autorisé à ouvrir son enseigne au Maroc

Le suédois Ikea, géant mondial de l'ameublement en kits, va finalement ouvrir son second site en Afrique à Casablanca le 16 mars prochain. Une décision de justice au parfum politique avait bloqué son ouverture prévue initialement le 16 septembre dernier à Zenata, dans la banlieue de la capitale économique du Maroc.

 

Officiellement, le blocage de l'ouverture de l'enseigne suédoise était du à une opposition de dernière minute de la justice marocaine, qui avait constaté l'absence de certificat de conformité. Pour le site d’information marocain le360.ma, réputé proche du Palais royal, la véritable raison de ce blocage est tout autre. ''Le projet Ikea Maroc a été bloqué suite à une réunion d’urgence qui s’est tenue lundi 28 septembre à la primature, sous la présidence du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane'', indique ce site, selon lequel ''les leaders de huit partis nationaux, majorité et opposition comprises, ont assisté à cette réunion consacrée à la question nationale''. Et, ''en représailles contre la position du gouvernement social-démocrate suédois de reconnaître l’entité séparatiste [la République arabe sahraouie démocratique, NDLR], il a été décidé de reconsidérer les intérêts de ce pays au Maroc'', rapporte encore le360.ma. Depuis, les choses ont changé.

Ouf ! "Toutes belles choses arrivent à ceux qui patientent, nous sommes plus qu’heureux de vous accueillir le 16 mars dans notre magasin, annonce sur sa page Facebook le 1er mars Ikea, qui a officialisé la date d'ouverture de son magasin de Zenata, dans la deuxième couronne Nord du Grand Casablanca. La page Facebook d'Ikea compte déjà plus de 35 000 J’aime le lendemain de l'annonce de l'ouverture officielle de son site marocain. Le magasin Ikea au Maroc a reçu le 11 février dernier l'autorisation d'exploiter des autorités locales. Finie donc la brouille diplomatique sur le Sahara Occidental ? Chez Ikea, on se contente d’affirmer que le groupe ne fait pas de politique. Le centre commercial d’Ikea-Maroc s’étend sur 26.000 m2.

 

Le paradis des bricoleurs

 

Lors d'une conférence de presse au mois d'août dernier annonçant l'ouverture de son centre commercial au Maroc, Ikea avait annoncé qu’il ferait son entrée dans ce pays via SYH Morocco, filiale du groupe koweitien Al Homaizi, qui représente l’enseigne au Koweït et en Jordanie. L’implantation d’Ikea au Maroc représente un investissement de 40 millions d'euros. ''Cette première ouverture va générer 400 emplois directs et 1.000 emplois indirects'', avait annoncé Marino Maganto directeur de l'enseigne au Maroc. Près de 300 fournisseurs marocains ont été identifiés et interviendront dans différents domaines (alimentaire, artisanat, textile...).

Le groupe suédois est spécialisée dans la conception et la vente de mobiliers et objets de décoration prêt-à-poser ou à monter en kit. Le chiffre d'affaire annuel de ses 315 magasins dans le monde a atteint 23,1 milliards d'euros en 2014. Il est présent en Afrique depuis 2013, année de l’ouverture de sa franchise en Egypte.


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

L'échéance 2019 ne nous détournera pas de la construction de la citoyenneté en Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Le marché de la téléphonie n’a pas été affecté par le contingentement des importations-Said Benmesbah (audio-vidéo)

Les représentants des marques de téléphonie mobile Algérie se sont très vite adaptés au nouveau contexte du marché qui impose le régime des quotas à l’importation, en s'orientant vers l'assemblage local.

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh (audio-vidéo)

Actuellement, les transactions de la finance islamique ne sont rentables ni pour les banques ni pour les citoyens, estime Hachemi Siagh, expert en finance internationale.

Kamal Kheffache (économiste):"L’Algérie manque de réactivité pour s’adapter aux exigences de la mondialisation"

Dans cette interview, l’économiste Kamal Kheffache considère que l’Algérie ne s’est pas adaptée aux exigences de la mondialisation » et que, en se fermant, elle ralentit « le développement économique ».