Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 28 Avril 2017

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 22 août 2015 14:19

Royal Air Maroc entre en partenariat avec Qatar Airways pour relier l’Afrique et l’Asie

Le partenariat offre beaucoup d’avantages aux clients des deux compagnies. Il met à leur disposition plus de choix de destinations. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un seul billet d’avion sur tout le parcours du voyage et ils auront la possibilité de procéder à l’enregistrement de leurs bagages depuis la ville de départ jusqu’à l’arrivée à la destination finale

 

Les compagnies aériennes Qatar Airways et Royal Air Maroc ont conclu cette semaine un accord pour lancement d’un code share de leurs réseaux respectifs en Asie et en Afrique de l’ouest. Entré en vigueur le 20 août dernier, cet accord vient consolider le partenariat stratégique signé le 06 mai dernier à Dubaï en marge du Salon Arabian Travel Market entre Akbar Al Baker, président de Qatar Airways, et Driss Benhima, président de Royal Air Maroc.

« Ce partenariat offre beaucoup d’avantages aux clients des deux compagnies. Il met à leur disposition plus de choix de destinations. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un seul billet d’avion sur tout le parcours du voyage et ils auront la possibilité de procéder à l’enregistrement de leurs bagages depuis la ville de départ jusqu’à l’arrivée à la destination finale », explique-t-on dans un communiqué conjoint. « Cet accord de code share est une bonne nouvelle pour nos clients d’affaires et de loisirs qui se déplacent fréquemment en Afrique puisqu’ils pourront bénéficier de connections fluides sur le réseau africain de notre partenaire Royal Air Maroc qui compte 26 destinations en Afrique de l’Ouest », souligne Akbar Al Baker, président de Qatar Airways.

Une phase cruciale dans l’histoire de la RAM

Le président de Royal Air Maroc Driss Benhima estime, pour sa part, que « cet accord constitue une phase cruciale dans l’histoire de Royal Air Maroc puisqu’il permet de mettre en place un pont entre l’Asie et l’Afrique qui facilitera le déplacement des clients dans les meilleures conditions grâce au réseau étendu de Qatar Airways en Asie et au réseau dense de Royal Air Maroc en Afrique ».

Pour rappel, Royal Air Maroc lance, aux termes de ce partenariat stratégique, une ligne régulière reliant Casablanca à Doha à raison de trois fréquences par semaine. Les vols seront opérés en B.787 Dreamliner récemment acquis par la compagnie marocaine. Cette liaison renforcera ainsi les vols quotidiens de Qatar Airways sur le même trajet. Les deux compagnies proposent ainsi 10 fréquences par semaine entre Casablanca et Doha, et surtout une extension des réseaux des deux opérateurs vers l’Asie et l’Afrique.


Évaluer cet élément
(4 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Renault Algérie va lancer le montage de la Clio GT Line à Oued Tlélat dès le mois d’octobre 2017

  Renault Algérie verra prochainement le lancement de la deuxième phase de l’investissement, réalisé dans le cadre du partenariat entre l’Algérie et le constructeur français.

Algérie - L’exportation des véhicules de l’usine de Renault à Oran est envisageable (ministre)

Selon le ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb, elle peut être envisagée une fois la capacité de production de cette usine égale ou supérieure à 100.000 véhicules/an.

Tunisie- L'amnistie des corrompus "repentis" n'améliorera pas le climat économique, bien au contraire (ONG)

Selon Selim Azzabi, un conseiller du président tunisien ce projet de loi d’amnistie devrait concerner 4.000 à 8.000 « fonctionnaires n’ayant pas tiré profit de manière directe ou indirecte (de la corruption, NDLR) et n’ayant pas abusé de l’argent public », et de 2000 à 3000 « citoyens en ayant tiré profit directement et indirectement ».