Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Janvier 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Un dangereux terroriste éliminé vendredi dernier par un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP), près de la localité d'El Hadria à El Milia (wilaya de Jijel) a été identifié, indique mardi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et suite à l'opération menée par un détachement de l'ANP, le 20 janvier 2017, ayant permis d'éliminer un dangereux terroriste près de la localité d'El Hadria à El Milia, wilaya de Jijel/5ème Région militaire (RM), il a été procédé à son identification et il s'agit du dénommé T. Djamel alias +Abou Chouraïh+, qui avait rallié les groupes terroristes en 1996", précise la même source.
Dans le même contexte, "des détachements de l'ANP ont détruit le 23 janvier 2017 à Tizi Ouzou/1ere RM, deux (02) casemates pour terroristes, un atelier de fabrication d'explosifs, deux (02) bombes et un canon de fabrication artisanale et des outils de détonation", selon le communiqué, ajoutant que "des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé un élément de soutien aux groupes terroristes à Tébessa/5ème RM".

APS

Le Holding Al Omrane (HOA) a réussi à décrocher la certification de son Système de management de la qualité (SMQ) selon les exigences de la norme ISO 9001 (version 2015), confortant ainsi sa volonté de moderniser ses activités et pratiques managériales.
Cette consécration permet au HOA “de porter fièrement ce label et de le traduire davantage à travers des pratiques innovantes et éco-responsables.

MAP

Le ministère israélien de la Défense a annoncé mardi avoir donné son feu vert à la construction de 2.500 nouveaux logements dans les colonies de peuplement juives en Cisjordanie occupée.
Il s'agit de la deuxième annonce du genre depuis que Donald Trump est devenu président des Etats-Unis vendredi.
Dans un communiqué, le ministère de la Défense indique que les nouvelles constructions ont été autorisées par le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, et par le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman.
Elles sont, dit-il, destinées pour la plupart à répondre aux besoins de logement pour "maintenir la vie quotidienne" dans des colonies qu'Israël entend conserver dans le cadre d'un éventuel accord de paix avec les Palestiniens.
Pendant la campagne présidentielle américaine, Donald Trump a indiqué qu'il se montrerait beaucoup moins critique envers la colonisation israélienne que son prédécesseur à la Maison blanche, Barack Obama, dont les relations avec Benjamin Netanyahu étaient notoirement exécrables.
Le Premier ministre israélien s'est réjoui de ce changement de ton à venir et il a joint l'acte à la parole dès dimanche en annonçant la construction de centaines de nouveaux logements à Jérusalem-est, occupée par Israël depuis 1967.
Benjamin Netanyahu a indiqué à cette occasion à plusieurs de ses ministres que toutes les restrictions pesant sur la colonisation étaient dorénavant levées.
"Nous pouvons construire où bon nous semble, autant que nous voulons", a-t-il dit, selon des propos rapportés par un responsable israélien.
Mardi, il a confirmé sur Twitter avoir donné son feu vert à la construction de "2.500 nouveaux logements en Judée et Samarie". "Nous construisons et nous allons continuer à construire", a-t-il promis.

Reuters

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Michel Sapin, a affirmé mardi à Paris que les relations franco-algériennes dans le domaine économique, à l’instar des autres aspects de la coopération, sont "très fructueuses" et "très confiantes".
"Globalement, nous avons des relations très fructueuses, très confiantes dans les domaines économiques comme dans tous les autres aspects de la coopération bilatérale", a-t-il déclaré à l’APS, à la Télévision et à la Radio algériennes, à l’issue de son entretien avec le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, peu avant le début de la réunion des ministres des Finances des pays du Forum de dialogue 5+5 des pays de la Méditerranée occidentale.
Le ministre français a indiqué qu’au cours de cette "courte" réunion bilatérale "c’est toujours important qu’on puisse se connaître à la fois personnellement et parler de la situation de l’Algérie qui a fait face, comme beaucoup d’autres, à une baisse de ses recettes dues à la baisse du prix du pétrole", soulignant qu’elle l’a fait avec "beaucoup de détermination".
"L’Algérie est aujourd’hui en situation de faire face à ces difficultés sans renoncer aux investissements nécessaires au développement du pays", a-t-il ajouté, relevant que les deux pays ont "beaucoup" de coopération bilatérale.
"Nous avons beaucoup de bilatéral, notamment dans des domaines dont nous allons parler (pendant la rencontre des 5+5) comme la lutte contre le financement du terrorisme, la mise en œuvre des dispositions douanières efficaces où nous pouvons apporter quelques conseils techniques", a-t-il précisé.
Pour sa part, M. Baba Ammi a indiqué que les domaines de coopération des pays du 5+5 finances sont "très importants", notamment la coopération douanière et énergétique, qui sont les deux points "principaux" de cette rencontre.
Le ministre des Finances est en visite en France pour co-présider avec son homologue français la réunion des ministres des Finances des pays du Forum de dialogue 5+5 des pays de la Méditerranée occidentale.

APS

La compagnie aérienne Tassili Airlines (TAL) envisage de se déployer à travers le continent africain, tout en investissant d’autres créneaux offrant de nouvelles prestations à ses passagers, a affirmé son Pdg, Belkacem Harchaoui, dans un entretien à l'APS.
"Notre objectif est de faire de Tassili Airlines une compagnie régionale en investissant le marché africain. Nous oeuvrons dans ce sens", avance M. Harchaoui, rappelant le projet d’inauguration, au courant du 1er trimestre 2017, d’un vol Alger-Tindouf-Nouakchott.
Ce projet s’inscrit dans le sillage des orientations des pouvoirs publics de promouvoir le produit national et d’encourager les exportations vers l’Afrique qui offre des opportunités certaines, explique-t-il tout en notant qu'il s'agit aussi de continuer à investir l’Europe et "là où la demande s’exprime".
Dans la perspective de la pénétration du marché africain, poursuit le Pdg, TAL a procédé, fin novembre 2016, à la signature d’un protocole d’accord avec Logitrans (Groupe SNTR), portant sur le fret de marchandises par avion cargo : Une spécialisation que la compagnie s’attelle à développer pour accompagner son déploiement continental.

APS

La production de l’énergie électrique s’est améliorée, en glissement annuel, de 2,7% à fin novembre 2016, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relavant du ministère de l’Économie et des Finances.
Cette performance est imputable à la hausse de la production privée de 3,1% et de celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables de 38,4%.

MAP

L'aéroport international de Dubaï a conservé en 2016 sa place de numéro un mondial en volume de trafic international, montrent les chiffres publiés mardi.
Le trafic annuel a progressé l'an dernier de 7,2% à 83,6 millions de passagers, selon les données fournies par l'opérateur.
L'aéroport prévoit 89 millions de passagers cette année, soit une hausse d'environ 6,5%, a déclaré Paul Griffiths, directeur général de Dubai Airports.
Dubaï a dépassé en 2014 l'aéroport de Londres Heathrow pour prendre la première place mondiale en termes de trafic international et s'est fixé comme objectif de doubler Atlanta et Pékin pour devenir le premier aéroport du monde d'ici à 2020.
Atlanta et Pékin ont accueilli respectivement 101,5 millions et 89,9 millions de passagers en 2015.

Reuters

Le 23e Congrès de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) a adopté, mardi, à l’unanimité l’article interdisant et incriminant toute forme de normalisation avec l’entité sioniste dans le cadre du projet d’amendement du statut de l’union.
Le porte-parole officiel du Congrès, Belgacem Ayari a déclaré aux médias que cette position s’inscrit dans le cadre du soutien indéfectible à la juste cause palestinienne et au droit du peuple palestinien à l’autodétermination et à l’édification de son Etat indépendant avec pour capitale AL-Qods.
C’est la première fois dans l’histoire de l’UGTT qu’il est stipulé dans son statut l’incrimination de la coopération avec Israël, a-t-il ajouté.

TAP

La facture d'importation des produits pharmaceutiques a augmenté de plus de 2% au cours de l'année 2016 par rapport à 2015 en dépit de la baisse des quantités importées, a appris l'APS auprès des Douanes.
La valeur des importations de ces produits a grimpé à 2,02 milliards de dollars (usd) en 2016 contre 1,97 milliard usd en 2015 (+2,4%), précise le Centre national de l'informatique et des statistiques des douanes (CNIS).
Par contre, les quantités importées ont reculé à 23.614,2 tonnes (t) en 2016 contre 26.915,7 t (+12,26%).
Par catégorie de produits, la facture des médicaments à usage humain s'est chiffrée à 1,9 milliard usd contre 1,87 milliard usd (+1,52%), tandis que les quantités importées ont baissé à 21.083,1 t contre 24.561,2 t (-14,1%).
Ce sont surtout les médicaments à usage vétérinaire qui ont vu la facture d'importation monter en flèche à 35,17 millions usd contre 29,53 millions usd (+19,1%) malgré une diminution des quantités importées à 661,5 t contre 681,02 t (-2,85%).
Pour les importations des produits parapharmaceutiques (pansements adhésifs, gazes, réactifs...), elles ont augmenté à 81,38 millions usd (1.869,5 t) contre 68,67 millions usd (1.673,5 t), soit une hausse de 18,52% en valeur et de 11,71% en volume.
Dans le cadre de la rationalisation des importations des médicaments, un arrêté ministériel publié en décembre 2015 avait fixé la liste des produits pharmaceutiques à usage humain et des matériels médicaux fabriqués en Algérie qui sont interdits à l'importation.
Il s'agit de 357 médicaments composés de comprimés, crèmes et pommades dermiques, solutions injectables, suppositoires, pommades ophtalmiques et de sirop.
S'y ajoute également une liste de onze (11) matériels médicaux fabriqués localement et qui sont aussi interdits à l'importation telles les seringues, compresses et bandes de gaze et la bicarbonate de soude pour dialyse.

APS

La réforme des régimes de retraite, bien qu’elle comporte des avantages, n’a pas apporté de solutions radicales aux dysfonctionnements structurels du système en général et du régime des pensions civiles en particulier, a indiqué, lundi à Rabat, le Premier Président de la Cour des comptes, Driss Jettou.
M. Jettou s’exprimait lors d’une réunion commune entre les trois commissions permanentes de la chambre des conseillers.

MAP

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Les mesures du gouvernement algérien pour bancariser l’argent de l’économie parallèle ont échoué. Vous êtes favorable à quelle autre solution :

Vidéos

Le CPP offre "les droits TV pour les nuls" et, en bonus, un Oum Dourman virtuel

Vidéos

Algérie:"Il faut une stratégie globale pour développer le contenu en ligne"-Younes Grar

A ne pas manquer

Prev Next

En voulant réorganiser le monde, Donald Trump fait vaciller l’Europe

Donald Trump entame sa présidence en fanfare. Il préconise une nouvelle matrice pour fonder les relations internationales, et provoque déjà un séisme en Europe.

Algérie- L’aide publique pour la conversion des véhicules au GPL officialisée par un arrêté interministériel

Dans une récente déclaration à la presse, le P-DG de Naftal a fait état d’une augmentation de la consommation du GPL/C de 20% durant l’année 2016.

Algérie : Hausse inquiétante des décès provoqués par le monoxyde de carbone depuis le début de l’année

Le rythme des décès par le monoxyde de carbone en Algérie depuis le début du mois de janvier est devenu inquiétant. Au moins une vingtaine de morts, parfois des familles entières sont décimées, depuis le début de la vague de froid qui affecte les régions nord, est et ouest du pays. Où se situent les responsabilités ?