Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 30 Mai 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Le parc hôtelier de la wilaya d’Annaba se renforcera pour cette saison estivale par la réception de trois (3) nouveaux hôtels d’une capacité totale de 600 lits, apprend-on de la direction du tourisme.
Il s’agit des établissements "Dar Chadli" et "Dar Ilyès" qui ouvriront pour la première fois et de l’hôtel "El Hoggar" du centre-ville d’Annaba qui rouvrira notamment pour les familles après avoir connu une opération de réhabilitation, est-il précisé.
Ces investissements privés porteront la capacité d’accueil de la wilaya à plus de 5.000 lits, selon les responsables de la direction du tourisme.
Le programme de développement du secteur comprend en outre des opérations de requalification des deux hôtels Seybouse et EL Mountazah, ainsi que la réalisation en cours de douze (12) établissements hôteliers concentrés pour la majorité au chef-lieu de wilaya, selon la même source.
Annaba a réceptionné l’année passée deux grands hôtels le Sheraton et l’Orient classés respectivement 5 et 3 étoiles et partageant une capacité globale de 506 lits.
La wilaya a bénéficié également de trois (3) programmes d’aménagement touristique pour les zones de Séraïdi, Chetaïbi et la Corniche d’Annaba.

APS

L’examen des résultats provisoires de l’exécution du budget de l’Etat, à fin mars 2017, fait apparaître un creusement du déficit budgétaire, par rapport à la même période de l’année dernière, selon le rapport de la Banque centrale de Tunisie sur les “évolutions économiques et monétaires”, publié en mai 2017.
Malgré l’affermissement des recettes fiscales de 5,5% (contre -1,9% une année auparavant), les ressources propres de l’Etat ont baissé de 2,9%, durant le premier trimestre de 2017. Cette évolution émane du repli des recettes non fiscales qui ont repris leur rythme habituel après avoir connu un accroissement exceptionnel en 2016.
Les recettes d’impôts directs ont légèrement augmenté (+1,5% contre -17,4%) grâce à l’affermissement des impôts sur le revenu (+9,6%), qui a été atténué par la baisse des impôts sur les sociétés. Faut-il préciser qu’une partie des recettes d’impôts sur les sociétés, au titre de la contribution exceptionnelle, ont été comptabilisées au début du mois d’avril. Les recettes d’impôts indirects se sont inscrites en hausse de 8,3% grâce, notamment, à la progression des droits de consommation (+13,1%) et de la TVA (+9,7%).
Les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 7,6%, durant les trois premiers mois de 2017, (contre +25,8% en 2016), et ce malgré la progression rapide des dépenses de rémunération (+14,6% contre +16,9%), qui a contrasté avec la baisse des interventions et transferts. Par ailleurs, on note une bonne exécution des dépenses en capital qui ont enregistré une hausse de 16,1%.
Face au creusement du déficit budgétaire, au cours au 1er trimestre de 2017, le Trésor a été amené à intensifier son recours au financement aussi bien intérieur qu’extérieur.

TAP

Le président de l’Université Mohammed V (UM5) de Rabat, Saaïd Amzazi a souligné que les thématiques de recherche doivent être alignées sur les grands projets structurants du Maroc, afin que l’Université puisse pleinement jouer son rôle de moteur de développement.
Il s’exprimait lors de la 2ème édition de la “Journée de la Recherche Scientifique et de l’Innovation”.

MAP

L'administration Trump aura bientôt achevé son examen de la politique cubaine engagée par Barack Obama et une annonce pourrait intervenir le mois prochain, a-t-on appris auprès de responsables politiques américains actuels et passés.
Dans un tweet publié peu après son élection, le 8 novembre, Donald Trump a menacé de "résilier", à moins d'importantes concessions de La Havane, la politique d'ouverture et de normalisation impulsée par son prédécesseur démocrate et le président cubain Raul Castro depuis décembre 2014.
Quelques mois plus tôt, en campagne électorale à Miami, coeur de la communauté cubaine en exil, il avait prévenu que le futur président pourrait "revenir en arrière". "Et c'est ce que je ferai si le régime Castro ne respecte pas nos exigences", avait-il ajouté.
Selon ces sources, les conseillers de Trump préconiseraient de durcir certains règles concernant le commerce et les voyages, qu'Obama a assouplies. Mais il ne serait pas question, ajoutent ces sources, de revenir sur le rétablissement des relations diplomatiques restaurées en juillet 2015 après un demi-siècle d'hostilité.
Selon le quotidien The Daily Caller, Trump pourrait détailler ses décisions en juin lors d'un discours qu'il prononcera à Miami.

Reuters

Une secousse de 3,8 degrés sur l'Echelle de Richter a eu lieu mardi à 5h02 du matin au nord d'Oran, a indiqué le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag).
L'épicentre de la secousse a été localisé à 30 Km au nord d'Oran en mer, a précisé le Craag dans un communiqué.

APS

Le ministre de la Formation Professionnelle et de l'Emploi Imed Hammami s'est entretenu, lundi, avec l'ambassadrice du Mali à Tunis Diakité Fatoumata N'diaye au sujet des perspectives de coopération bilatérale dans le domaine de la formation.
La diplomate malienne a souligné la disposition de son pays à renforcer davantage la coopération avec la Tunisie dans ce domaine, saluant la renommée des compétences tunisiennes au niveau mondial.
Imed Hammami a mis en exergue l’importance du développer le partenariat sud-sud et de consolider la coopération avec les pays africains, et notamment le Mali, au service des intérêts des deux parties.
Il a dans ce sens évoqué l’activation du mémorandum d’entente signé en avril 2017 à l’occasion de la visite du chef du gouvernement tunisien au Mali et portant sur l’apport d’un soutien technique par le biais d’experts et de spécialistes en formation tunisiens l’élaboration de programme de formation et la formation des formateurs.
Selon un document publié à l’issue de cette rencontre, lundi 29 courant, le département assure travailler actuellement sur l’installation de deux centres de formation professionnelle au Mali en se basant sur l’expertise et les compétences tunisiennes.

TAP

Le Burkina Faso soutient le Maroc dans sa demande d’adhésion à la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et exprime sa “position de bienvenue”, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre burkinabé des Affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè à l’extérieur, Alpha Barry.
Nous appartenons au même espace et le Burkina se dit très disposé à examiner la question de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO”, a dit M. Barry.

MAP

Un atelier de sensibilisation sur le lancement d’un portail web pour la cartographie de la diaspora Mauritanienne a débuté ses travaux lundi à Nouakchott à l’initiative conjointe du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’organisation mondiale pour la migration (OIM).
Le portail a pour objectif d’établir une liaison avec les chercheurs et professeurs mauritaniens établis à l’étranger en vue de les identifier et de leur donner l’opportunité de rentrer au pays pour lui profiter de leurs compétences dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Supervisant l’événement, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Sidi Ould Salem, a souligné que le portail illustre l’intérêt qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à tous les mauritaniens de la diaspora et en particuliers ceux qui ont des compétences en vue de les exploiter au service du développement du pays.
Il a ajouté que la Mauritanie a connu ces dernières années des avancées considérables matérialisées par la création d’un complexe universitaire moderne, l’initiation des classes préparatoires des écoles d’ingénierie, la restructuration de l’école supérieure polytechnique, la création du conseil supérieur de la recherche scientifique et de l’invention ainsi que celle de l’autorité nationale pour la garantie de la qualité dans l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Le ministre a enfin indiqué que son département compte profiter au maximum de l’expertise et des compétences dont jouissent ces experts pour l’intérêt pays, à travers un cadre juridique qui encourage leur retour temporaire ou définitif, pour ceux qui le désire.
Pour sa part, la chef de mission de l’OIM à Nouakchott, Mme Anke Strauss, la tenue de cet atelier constitue la concrétisation de l’engagement pris par l’OIM d’offrir ses compétences et son expertise au gouvernement mauritanien en vue de l’amélioration des capacités nationales de gestion des migrations en Mauritanie et de la diaspora mauritanienne.
Elle a ajouté que ce projet témoigne de la volonté de valorisation des mauritaniens de l’extérieur.

AMI

Les agences commerciales d'Algérie Télécom sont ouvertes jour et nuit durant le mois de Ramadhan sur tout le territoire national afin de satisfaire au mieux les attentes de la clientèle, a indiqué lundi un communiqué de l'entreprise.
Algérie Télécom précise, dans ce sens, que les agences situées dans les wilayas du nord du pays, seront ouvertes du samedi au jeudi de 9h00 à 18h00 pendant la journée et de 22h00 à 00h30 pendant la soirée alors que dans les wilayas du sud, l’ouverture se fera du samedi au jeudi, de 8h00 à 17h00 pendant la journée et de 22h00 à 00h30 pendant la soirée.
Les clients d'Algérie Télécom peuvent s'informer sur les agences commerciales devant assurer le service de nuit en consultant le site internet de l'entreprise (www.algerietelecom.dz).

APS

Le bureau de l’assemblée des représentants du peuple (ARP) n’a reçu aucune demande du ministère public visant la levée de l’immunité parlementaire de certains députés, a assuré, lundi, le porte-parole du Parlement Hassène Fathalli en allusion aux informations relayées à ce sujet.
Ce démenti intervient dans un contexte marqué par une vague d’arrestations qui a touché, depuis la semaine dernière, plusieurs personnes suspectées de corruption, de contrebande et d’implication dans des réseaux de l’économie parallèle.
Les hommes d’affaires Chafik Jarraya, Yassine Chennoufi et Nejib Ben Ismaïl ainsi que le responsable douanier Ridha Ayari ont été arrêtés en vertu de l’état d’urgence ” en vigueur dans le pays depuis novembre 2015.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Fathalli a, toutefois, souligné qu’un groupe de députés a, volontairement, demandé la levée de l’immunité parlementaire citant en exemple, les membres du bloc ” Al Horra ” du mouvement Projet de la Tunisie ainsi que les députés Leila Chattaoui et Wallid Jallad.

TAP

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP revendique un nouveau Tebboune tous les mercredis

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vous approuvez cet objectif car il permettra d’effacer le déficit commercial ? - 28.8%
Vous considérez que c’est un objectif non raisonnable car il va créer de la pénurie et de la récession ? - 28.8%
Vous pensez que le vrai objectif du gouvernement est de maintenir coute que coute les réserves de change au-dessus de 100 milliards de dollars ? - 33.4%

Total votes: 860

Vidéos

Hassen Khelifati " Des faillites ne sont plus à exclure dans le secteur des assurances "

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie - Le déficit de la balance courante s'est fortement aggravé et atteint 4,1% du PIB

  Le déficit commercial s’est aggravé, à fin avril 2017, pour se situer à 4,31 milliards de dinars, contre 3,30 milliards de dinars en avril 2016, selon le rapport de la Banque centrale de Tunisie sur les “évolutions économiques et monétaires”, publié en mai 2017.

Algérie - Les milliards de dollars d'investissements du saoudien Radyolla dans le phosphate n'étaient que du vent

Ce qui devait être un méga-investissement saoudien de 15 milliards de dollars dans le secteur des phosphates et qui a été présenté, l'espace d'un moment fugace comme un gros succès de Abdeslam Bouchouareb n’était que du vent, révèle une enquête de Tariq Hafid, publiée aujourd'hui dans Le Soir d’Algérie.

Algém6rie - Les 15 milliards d'investissements du saoudien Radyolla dans le phosphate n'étaient que du vent

Ce qui devait être un méga-investissement saoudien de 15 milliards de dollars dans le secteur des phosphates et qui a été présenté, l'espace d'un moment fugace comme un gros succès de Abdeslam Bouchouareb n’était que du vent, révèle une enquête de Tariq Hafid, publiée aujourd'hui dans Le Soir d’Algérie.