Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Avril 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

L’Algérie lancera son propre satellite avant la fin de l’année en cours qui couvrira tout le territoire nationale et assurera une couverture du réseau internet à hauteur de 90% au Niger et au Mali, a annoncé mercredi à Alger la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda Imane Feraoun.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience qu’elle a accordée au ministre de la Poste, des Technologies  et de l’Economie numérique de la République du Niger, Sani Maykouchi, Mme Ferouan a indiqué que "son secteur est en train d’étudier les accords avec des pays africains pour leur permettre de bénéficier davantage d’une couverture satellitaire ainsi que des nouvelles technologies de l’information et de la communication".
Mme Feraoun a expliqué par ailleurs que son secteur œuvre en étroite collaboration avec la Banque du développement nigérien pour la réalisation de la dorsale transsaharienne à fibre optique et ce, comme solution durable pour interconnecter toutes les populations du Niger, et sera par la suite étendue à d’autres pays africains dont le Tchad.
De son côté, M. Sani  Maykouchi a affirmé qu’avec la mise en service du nouveau satellite lancé par l’Algérie, une grande partie du territoire nigérien sera couverte par le réseau internet  et pourra également bénéficier de nouvelles technologies de la communication.
Le ministre nigérien a évoqué par la même occasion les aspects liés à la réglementation du contenu d’internet ainsi que le domaine de la poste.
Dans ce sens, il a salué l’expérience algérienne dans le domaine du contrôle et la réglementation du secteur de la poste et de la technologie de l'information et de la communication, tout en indiquant que la "République du Niger compte tirer profit de cette expérience pour moderniser davantage ses services postaux y compris ses services financiers".

APS

Un grand nombre de juifs de différentes nationalités seront présents au pèlerinage annuel juif de la Ghriba qui se déroulera cette saison du 9 au 15 mai prochain, a annoncé mercredi le président de l’Association de la Ghriba, Pérez Trabelsi.
« Cette saison de pèlerinage sera marquée par une augmentation significative du nombre des pèlerins juifs. Un grand nombre de juifs de diverses nationalités ont confirmé leur arrivée », a-t-il affirmé à l’issue de son entrevue avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi.
« La synagogue de la Ghriba ne manquera pas de contribuer à dynamiser le secteur du tourisme particulièrement à l’île de Djerba », a-t-il souligné, selon un communiqué de la présidence de la République.
Pérez Trabelsi a saisi l’occasion pour rendre hommage au président de la République pour son souci de réunir les meilleures conditions du déroulement du pèlerinage annuel juif à la Synaguge de la Ghriba.

TAP

Le Maroc table, d'ici à 2020, sur une capacité de production d'un million d'unités et la réalisation d'un taux d'intégration locale de 80% des véhicules sortant du royaume et d'un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards d'euros, a affirmé, mercredi à Tanger (nord du pays), le ministre marocain de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, Hafid Elalamy.
Intervenant lors de la cérémonie d'ouverture de la 4ème édition du Salon international de la sous-traitance automobile , M. El alamy a fait savoir que le Maroc offre aux investisseurs étrangers des avantages majeurs, dont la stabilité, la sécurité et la compétitivité pour l'emplacement de la production et la logistique pour l'export, en plus de la présence d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée.
"Nous avons atteint la taille critique qui attire les équipementiers de tous les continents, y compris ceux des pays asiatiques", a précisé le ministre, notant que le projet chinois de création de la "Cité Mohammed VI Tanger Tech", lancé récemment par le roi Mohammed VI à Tanger, est un facteur décisif pour les investisseurs asiatiques, qui auront la possibilité de produire au Maroc et d'exporter à l'international, à partir d'un véritable Hub pour l'Europe et l'Afrique.
Dans ce cadre, le ministre a assuré que le secteur automobile a connu un essor remarquable, dans la mesure où il s'est engagé vers davantage d'intégration locale, avec le développement de son tissu d'opérateurs nationaux et la diversification de ses métiers, notant que, de 2014 à 2016, le chiffre d'affaires à l'export du secteur automobile a réalisé une évolution de 50%, passant de 4,3 milliards de dollars à 6 milliards de dollars, avec une perspective d'exporter 11 milliards de dollars avant 2020.
Le salon de trois jours, organisé par l'Association marocaine pour l'industrie et le commerce de l'automobile (AMICA), s'assigne pour objectif majeur d'attirer un maximum de sous-traitants pour s'installer autour des équipementiers, en vue de garantir une proximité, une réactivité et une optimisation des coûts de sous-traitance, chose qui est fondamentale dans la filière automobile.
Cette manifestation de dimension internationale accueille cette année 278 exposants venus de plusieurs pays, dont l'Espagne, la France, la Belgique, l'Allemagne, le Portugal et les Etats unis, en vue de dévoiler leurs dernières nouveautés et offres en matière de sous-traitance.

Xinhua

Le brut léger américain a terminé mercredi en légère hausse sur le marché new-yorkais Nymex après l'annonce d'une baisse plus importante que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis, qui a contribué à soutenir les cours.
Cette annonce n'a toutefois pas empêché le cours du Brent de se replier, des doutes persistant chez les investisseurs quant à la réussite des efforts destinés à dégonfler les réserves mondiales de pétrole.
Si les stocks de brut ont diminué la semaine dernière aux Etats-Unis en raison de l'augmentation de la production des raffineries, ceux d'essence et de produits distillés ont en revanche augmenté, de même que la production et les importations américaines, ce qui fragilise l'hypothèse d'une hausse durable des cours.
Le contrat juin sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 6 cents, soit 0,12%, à 49,62 dollars le baril.
Au moment de la clôture du Nymex, le Brent cédait en revanche 28 cents (-0,54%) à 51,82 dollars. (David Gaffen; Bertrand Boucey pour le service français)

Reuters

Lors d'une conférence de presse, des représentants de La France Insoumise, le parti de Jean-Luc Mélenchon, ont indiqué mercredi que ce dernier ne donnera pas de consigne de vote pour le second tour de l'élection présidentielle, tout en dénonçant fermement la politique du Front national.


Attaqués de part et d'autre pour ne pas avoir pris position entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les représentants de La France insoumise ont réuni la presse mercredi en fin de matinée. Jean-Luc Mélenchon n'était pas présent.


"Il est clair qu'à aucun moment le choix du vote FN n'est posé. Il s'agit de notre ADN politique. Pas une voix ne doit aller vers le FN, pas une", a déclaré le porte-parole du parti, Alexis Corbière. Interrogé par la presse, le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, a répondu que le leader de la gauche radicale "ne dira pas pour qui il va voter".


Les représentants de La France insoumise n'appellent pas non plus à l'abstention. "Ce n'est pas une option que l'on privilégie à titre personnel, car la révolution citoyenne passe par le vote, mais c'est une option que l'on respecte", a commenté Manuel Bompard.
Le parti de Jean-Luc Mélenchon a lancé une consultation mardi soir auprès des 440.000 personnes qui ont soutenu sa candidature à l'élection présidentielle.


Lors de la conférence de presse, les représentants du mouvement de la gauche radicale se sont également félicités d'avoir "fait concrètement reculer le FN". "Nous avons fait déjouer le scénario d'un FN à parfois 28%", a affirmé le porte-parole. "Nous avons mobilisé des gens qui ne votaient plus, notamment dans les quartiers populaires. Nous sommes fiers de ce bilan", a-t-il ajouté.


La coresponsable de l'élaboration du programme de La France insoumise, Charlotte Girard, a de son côté estimé que "cet entre-deux-tour met en scène le scénario idéal pour l'oligarchie, avec d'un côté Emmanuel Macron, l'élu d'avance, versus Marine Le Pen, l'épouvantail".

Xinhua

L’Institut allemand "Goethe-Institut" ouvrira, en septembre prochaine, une annexe, au nouveau site de l’Institut des langues étrangères, dans la localité de Belgaïd, a-t-on appris à Oran, de source universitaire.
Selon le vice-recteur chargé de la post-graduation, de la recherche scientifique et des relations extérieures de la Faculté des langues étrangères de l’université Oran 2, cette annexe aura pour missions la formation des formateurs et celle des étudiants, outre l’organisation de cycles de formation au profit des entreprises économiques.
Abdelhak Abderrahmane Bensebia a indiqué à l’APS, en marge des travaux d’un colloque international sur le thème "Langues, employabilité et enseignement supérieur", que cette initiative vise la promotion des activités culturelles et la mobilité des étudiants, universitaires et experts des deux pays dans différents domaines.
Selon le même interlocuteur, la directrice du "Goethe-Institut d’ Alger", Rita Zakser Toussaint, s’est engagée à mettre également en place une bibliothèque numérique, accessible à tous les étudiants de l’université oranaise.
De son côté, le doyen de la Faculté des langues étrangères de la même université, le Pr Seddiki Aoussine a annoncé le lancement prochain d’un projet de recherche européen pour le développement des langues, faisant partie du programme "Eramsus".
L’objectif du projet est d’adapter les contenus et les formations en fonction des besoins exprimés par les entreprises, a-t-il expliqué.
Au deuxième jour de cette rencontre, les participants ont insisté sur l’impératif d’assurer une formation de qualité en matière de langues de spécialité au profit des étudiants.
C’est une valeur ajoutée pour le pays et pour la ville d’Oran qui abritera d’importants rendez-vous internationaux, dont celui des Jeux méditerranéens de 2021, a fait observer une enseignante de l’Université de Mascara, Dr Lynda Kazi Tani, qui a mis en avant l’importance de la maîtrise des langues étrangères pour la conquête des nouveaux marchés.
Les débats ont porté notamment sur les exigences linguistiques dans le cadre du marché du travail, mais aussi des attentes des jeunes diplômés, au regard de l’ouverture de plus en plus accrue de l’Algérie aux entreprises étrangères et aux échanges techniques et commerciaux avec le reste du monde.

APS

Les travaux de la 4-ème édition du Salon de la sous-traitance automobile se sont ouverts, mercredi à Tanger Automotive City, avec la participation de plus de 278 exposants et plus de 4.000 visiteurs des 200 sites équipementiers automobiles au Maroc.
Ce salon s’est imposé comme un rendez-vous incontournable des opérateurs de la filière automobile.

MAP

En 2016, la majorité des demandeurs d'asile dont la demande a été acceptée à Malte étaient des Libyens, a révélé mercredi Eurostat, l'agence européenne de statistiques.
Eurostat montre que ces chiffres contrastent avec la grande majorité des Etats membres de l'UE, où les Syriens sont les plus nombreux à avoir obtenu une réponse favorable.
En 2016, Malte a accepté les demandes d'asile de 1.255 personnes, dont 545 Libyens, soit 43% du total.
Les Syriens représentaient quant à eux 29% du total (360 demandes acceptées) et les Erythréens 8% (105 demandes acceptées).
Sur le nombre total de demandeurs d'asile ayant obtenu gain de cause, Malte a accordé 190 statuts de réfugiés et 1.010 protections subsidiaires. Cinquante-cinq autres demandeurs ont été acceptés pour des raisons humanitaires.
Dans toute l'UE, les Syriens représentent 57% du nombre total de personnes ayant obtenu le statut de protection dans les Etats membres de l'UE, ce qui en fait le plus grand groupe de bénéficiaires en 2016.
Plus de 70% des statuts de protection accordés aux Syriens dans l'UE ont été enregistrés en Allemagne.

Xinhua

Le calendrier de travail de la réunion de la commission mixte tuniso-américaine a été au centre d'un entretien mercredi entre le président de la République Béji Caid Essebsi et le ministre de la Défense Farhat Horchani. A noter que la commission mixte se tiendra durant le week end à Washington.
La rencontre a porté sur "les perspectives de la coopération militaire fructueuse", indique un communiqué de la présidence de la République.
Par ailleurs, l'Etat d'avancement du système de surveillance électronique le long des frontières Sud Est du pays a été à l'ordre du jour de la rencontre, a indiqué le ministre de la Défense, cité dans le même communiqué.
Horchani a présenté un exposé au président de la République sur les programmes d'acquisition de nouveaux équipements et les programmes de formation, outre les grandes orientations du livre blanc sur la sécurité et la Défense dont l'élaboration est confiée à des compétences de l'Institut de Défense nationale.

TAP

Pas moins de 143 équipements MSAN (Multi Services Access Node), repartis à travers les communes de la wilaya de Ghardaïa, ont été mis en service par l’entreprise Algérie-Télécom (A.T) depuis le début de l’opération de modernisation lancé en 2015, a appris mardi l’APS auprès du directeur local d’A.T.
Ces équipements, totalisant une capacité de 108.459 abonnés (extensible), offrent à la fois de la voix accès large bande, de la voix sur IP et des services multimédias, que ce soit à travers la boucle locale ou la fibre optique, en plus d’une meilleure qualité de service ainsi que le haut débit Internet, a expliqué M. Mohamed Maatallah.
L’installation de la technologie MSAN dans la wilaya s’inscrit dans le cadre de la modernisation du réseau de l’ADSL et permet d’éliminer totalement les problèmes des dérangements téléphoniques, de déconnexion involontaire et le vol répété des câbles téléphoniques, remplacés par la fibre optique, a-t-il fait savoir.
L’intérêt du système MSAN consiste à rapprocher, au maximum, les équipements du client, sachant que plus l’équipement est proche de l’abonné, meilleure est la qualité des prestations, a explique le directeur d’Algérie Télécom de Ghardaïa.
Cette opération de modernisation, dont le taux d’exécution a atteint plus de 90%, a touché l’ensemble des communes de la wilaya, y compris les zones rurales, a assuré le même responsable, faisant état de l’impact de cette opération sur le plan de l’amélioration de la qualité de service des divers produits de téléphonie fournis aux abonnés, notamment l’accès au réseau Internet.
Pour appuyer et concrétiser cette opération de modernisation, les services techniques d’Algérie Telecom ont procédé, à la pose de 987 km de fibre optique, dont 735 km consacrés à l’interconnexion avec d’autres wilayas (Djelfa, Laghouat, Ouargla et Tamanrasset), permettant à 09 daïras et 13 communes ainsi que 29 annexes communales d’être raccordées par la fibre optique.
S’agissant du produit 4G LTE, Algérie Télécom a entamé une phase d’extension de cette technologie d’accès pour faire bénéficier un maximum de clients dans la wilaya.
A cet effet, 22 stations 4G-LTE ont été mises en service au niveau des communes rurales de la wilaya ainsi que les quartiers d’ombre situés dans la vallée du M’zab. Au moins 11.544 abonnés, situés pour la plupart dans les zones rurales les plus reculées et autres zones d’ombre, ont été raccordés aux 22 stations de 4G depuis avril 2016, indique-t-on.
L’opérateur historique (AT) de la téléphonie fixe et de l’internet s’emploie à généraliser le service de la 4G afin de couvrir l’ensemble du territoire de la wilaya, en particulier les zones rurales les plus reculées et d’éliminer les désagréments des abonnés.
La wilaya de Ghardaïa compte 44.039 abonnés à la téléphonie fixe avec un taux de pénétration de prés de 46%, ainsi que 32.069 autres à l’ADSL (Ligne numérique à paire asymétrique) et 11.544 abonnés à la 4G.

APS

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

L’alerte de Brahim Hasnaoui : La moitié des entreprises privées algériennes du BTP en péril

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Dans le Rif, une fronde persistante qui se radicalise politiquement

                                La tension reste toujours vive dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, où le ton des manifestations contre '"'la hogra'' et le ''Makhzen'', sept mois après la mort dans d’atroces conditions d’un poissonnier se radicalise prenant parfois des contours ''indépendantistes''.

Réponse à Slim Othmani (I) - Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

    L’article de Slim Othmani sur les «6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne» a inspiré au chroniqueur Abed Charef des réflexions en 4 parties dont nous commençons la publication aujourd’hui. Le premier article porte sur l'interdiction de fait du partenariat public-privé (PPP) qui constitue bien un handicap pour les entreprises algériennes. Mais, estime-il, l’introduire en l’état actuel des choses contient un...

Maroc: Le gouvernement El Othmani à l'épreuve des revendications syndicales

       Le vote de confiance des deux chambres du Parlement est déjà acquis au nouveau chef de Gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani. Il lui reste l'épreuve des centrales syndicales qui ont ferraillé dur contre l’ex-gouvernement pour rétablir le dialogue social.