Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Mehdi Alioui
  • mercredi 20 septembre 2017 13:49

Algérie : Resquilleurs du tram attention, la SETRAM double l’amende

 

L'amende ou procès-verbal du tramway d'Algérie, officiellement appelé "Brevet de régularisation du voyage" (BRV), passera de 100 à 200 Da à partir du 1e octobre 2017, avertit la Société d'Exploitation des Tramways (SETRAM) à travers des affiches collées dans les arrêts de plusieurs ligne. 

 

Les tramways d'Alger, Oran, Constantine et Sidi Bel Abbès sont concernés par cette mesure. La SETRAM avertit ses usagers de ne pas voyager avec un ticket invalide, non-cacheté ou trafiqué. La même compagnie déconseille l'utilisation d'un abonnement de transport d'une tierce personne.

 La fraude et le resquillage au tramway semblent persister en dépit des nombreuses ressources matérielles et humaines investies par la SETRAM. Des usagers, de toutes catégories et de tous âges, empruntent toujours le tramway sans payer leurs tickets, causant en 2016-2017 des pertes de 240 millions de DA selon le directeur d'exploitation, Ali Leulmi.

 Il avait expliqué dans une déclaration à l'APS que ces pertes correspondent à près de 40% du montant annuel des recettes du tramway d'Alger, tandis que pour le tramway d'Oran, ces pertes correspondent à 6% des recettes de ce dernier contre 3% pour celui de Constantine.

 

 

 

La mission de contrôle reste tout de même "difficile" et "complexe" contrairement au métro, où la fraude est quasi-inexistante en raison de dispositifs matériels stricts à l'accès et du déploiement permanent d'agents de police. Les auteurs de resquillage, une fois interceptés par les agents de contrôle, refusent souvent de payer le procès-verbal. Ils préfèrent "négocier" leur descente au prochain arrêt (pour remonter dans le prochain train) ou ... hausser le ton pour intimider les agents de contrôle.

 

La SETRAM, après avoir recruté et déployé de nouveaux agents de contrôle pour lutter contre la fraude, préfère ainsi "frapper au portefeuille" des fraudeurs et doubler le tarif du Brevet de régularisation du voyage, communément appelé procès-verbal. La mesure entre en application dès le 1e octobre 2017, précise la compagnie sur son affiche.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.