Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 17 Janvier 2018

  •   De Constantine, Yazid Ferhat
  • mardi 18 avril 2017 13:13

Mise en service de la 2e usine de production de mortiers blancs prêts à l’emploi de Grupo Puma Algérie

Cérémonie de mise en service de l'usine de Constantine (Ph Ahmed Belghit)

 

Après l’usine de Sidi Bel Abbès, lancée en 2006, le Groupe des Sociétés Hasnaoui vient de mettre en service une deuxième usine de production de mortiers blancs prêts à l’emploi à Constantine. Une autre est prévue à Bouira dans moins d’une année. Objectif : se substituer aux importations et exporter vers les pays du Maghreb.

 

 

 Grupo Puma Algérie, filiale du Groupe des Sociétés Hasnaoui (GSH) a inauguré ce mardi à Constantine, une nouvelle usine de production de mortiers blancs prêts à l’emploi, en présence du ministre de l’Industrie et des mines, Abdeslam Bouchouareb.

 Au cours d’une cérémonie officielle, le ministre a assisté à la présentation du projet et constaté sur site l’important investissement engagé par le Grupo Puma Algérie.

 Pas moins de 20 millions d’euros ont été investis dans cette usine qui s’étend sur 22. 000 m2 avec une capacité de production de 400.000 tonnes/ an de mortiers blancs prêts à l’emploi, selon la présentation de Omar Hasnaoui DG du GSH.

 L’usine qui emploie une centaine de personnes, est presque entièrement automatisée. Elle possède des équipements de dernière génération livrés par l’Espagnol Bedetec, selon les explications fournies sur place.

 L’usine implantée dans la zone industrielle Ibn Badis dans la localité d’El Khroub, est la deuxième du groupe dans la production de mortiers blancs prêts à l’emploi, avec une société mixte algéro-espagnole, selon la règle du 51 / 49, après une première usine mise en service en 2006 à Sidi Belabbes.

 

 

Aller vers l’export

 

 «Le choix de Constantine n’est pas fortuit. Nous voulons en fait nous rapprocher le plus possible de la carrière du sable blanc qui représente 75% du volume de nos produits, alors que le ciment blanc qu’on ramène de la cimenterie Lafarge de Ogaz représente 24%», nous explique Omar Hasnaoui, qui se félicite du taux élevé d’intégration de produits locaux dans la fabrication des mortiers blancs prêts à l’emploi qui est de 99% dans le produit fini.

 

Selon Omar Hasnaoui, avec un chiffre d’affaire de 40 millions d’euros, l’objectif principal de l’usine est de pallier progressivement aux importations des produits finis qui avoisinent actuellement plus de 100 millions d’euros, avec en sus, une « qualité à moindre coût par rapports aux produits importés actuellement d’Espagne ».

 L’objectif sera atteint avec la mise en service dans moins d’une année, d’une troisième usine de mortiers blancs prêts à l’emploi à Bouira qui est en cours de réalisation.

 « Nous aurons ainsi une usine au centre qui viendra conforter l’usine de Sidi Bel Abbès, à l’ouest et Constantine à l’est. Avec l’entrée en production de cette troisième usine, notre production se substituera aux importations. Mieux, nous serons en mesure d’exporter notre productions notamment vers les pays maghrébins », conclut OKacha Hasnaoui, le PCA du groupe GSH.

 


Évaluer cet élément
(7 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • mes felisitation

    Rapporter bezzeghoud mercredi 19 avril 2017 09:31
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP 10.01.18 "l'Alternance aux présidentielles de 2019 n'est pas impossible:en voilà les conditions"

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

Abderezak Dourari professeur des langues. "Le pouvoir algerianise son cosmos identitaire, tant mieux

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : L’ANEM a recensé plus de 450 000 offres d’emploi en 2017

Pour 2018, l’agence nationale de l’emploi prévoit 400 000 placements dans les secteurs économiques.

La BM accusée d’avoir modifié les indicateurs de Doing Business pour des motivations politiques

    Ces révélations fracassantes sur le classement Doing Business ont provoqué un tollé à Washington et semé le doute sur la crédibilité de cette institution financière multilatérale.

Les énergies renouvelables permettront à l’Algérie d’économiser 300 milliards de m3 de gaz (Bouteflika)

Le président de la République a indiqué que l’Algérie dispose actuellement de 4000 milliards de tonnes de réserves d’hydrocarbures prouvées et récupérables dont plus de la moitié en gaz naturel.