Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 23 Janvier 2018

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 21 décembre 2016 19:00

Algérie: Said Benikene nouveau directeur général exécutif du groupe Cevital

Said Benikene



Le groupe Cevital a annoncé mardi dans un communiqué la nomination de Said Benikene au poste de directeur général exécutif, qui prendra ses fonctions à compter du 4 janvier 2017.



Rattaché au conseil d'administration, M. Benikene pilotera l'ensemble des pôles du groupe Cevital aussi bien en Algérie qu'à l'international ainsi que les fonctions transverses, précise la même source.

"Il aura toute latitude pour faire évoluer les structures de management en intégrant de nouvelles compétences et de nouveaux talents, internes et externes, afin de mettre en oeuvre les objectifs et orientations stratégiques du groupe", souligne le communiqué.

Le président du conseil d'administration, Issad Rebrab s'est dit "très heureux" d'annoncer la nomination de M. Benikene qui "possède une longue expérience des enjeux industriels et de la transformation de grands groupes diversifiés qu'il a dores et déjà exercé dans l'accompagnement des acquisitions de Cevital à l'international".

"Le groupe Cevital écrit une nouvelle page de son histoire à la faveur de la forte croissance de ses activités historiques, de sa diversification et de son internationalisation", ajoute M. Rebrab.

M. Benikene estime, de son coté, que "le groupe Cevital aborde une nouvelle étape importante de son évolution" soulignant qu'il était "heureux et honoré de rejoindre un groupe ambitieux à la culture entrepreneuriale, aux valeurs fortes et des équipes engagées et compétentes, pour construire ensemble son développement".

Diplômé de la Reims Mangement School (France), M. Benikene était jusqu'alors Associé au sein du cabinet français PwC. Il était en charge du développement des activités "Advisory" de PwC en Algérie, spécialisé en amélioration de la performance et en transactions pour des clients algériens et internationaux.

Son expérience lui a permis de couvrir une large gamme dactivités, du secteur de l'industrie au secteur financier et bancaire, et de travailler pour le compte de groupes internationaux dans des missions de transformation et d'amélioration de la performance ainsi que pour le compte de gouvernements et d'institutions internationales (UE, FMI et BM).

M. Benikene a accompagné Cevital dans la plupart de ses acquisitions à linternational et notamment pour Oxxo, Alas et Groupe Brandt, est-il noté dans le communiqué.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • toutes mes félicitations pour votre nomination a l’exécutif du géant industriel cevital.
    je serai très heureux et honoré de vous rencontrer et de faire parti de votre groupe.

    Rapporter kh medjber dimanche 10 septembre 2017 19:10
  • Signalons au passage un très intéressant transit par Netaxis, toujours en tant que “partner”, de trois ans, 2005-2008.
    K.A.

    Rapporter Kamal Almi dimanche 8 janvier 2017 06:54
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

La reprise des privatisations a provoqué un conflit à la tète de l’Etat est ce que vous pensez que :

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-LPA: De nouvelles mesures incitatives garanties aux promoteurs immobiliers

  Le ministre a instruit, par la même occasion, les commissions des wilayas de remplacer les promoteurs immobiliers se trouvant en difficulté de réalisation ou dont les chantiers se trouvent à l'arrêt.

La politique économique algérienne sera présentée par Messahel à Davos

Pour l’Algérie, il s’agit d’une visite «business» car la recherche de financements extérieurs est toujours d’actualité ainsi que le projet d’adhésion à l’OMC.

82% de la richesse mondiale détenus par 1% de la population (rapport Oxfam)

Pour les pays en développement, l'évasion fiscale entraîne chaque année un manque à gagner estimé à 100 milliards de dollars.