Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 27 Avril 2017

  •   Algérie Presse Service
  • mercredi 21 décembre 2016 19:00

Algérie: Said Benikene nouveau directeur général exécutif du groupe Cevital

Said Benikene



Le groupe Cevital a annoncé mardi dans un communiqué la nomination de Said Benikene au poste de directeur général exécutif, qui prendra ses fonctions à compter du 4 janvier 2017.



Rattaché au conseil d'administration, M. Benikene pilotera l'ensemble des pôles du groupe Cevital aussi bien en Algérie qu'à l'international ainsi que les fonctions transverses, précise la même source.

"Il aura toute latitude pour faire évoluer les structures de management en intégrant de nouvelles compétences et de nouveaux talents, internes et externes, afin de mettre en oeuvre les objectifs et orientations stratégiques du groupe", souligne le communiqué.

Le président du conseil d'administration, Issad Rebrab s'est dit "très heureux" d'annoncer la nomination de M. Benikene qui "possède une longue expérience des enjeux industriels et de la transformation de grands groupes diversifiés qu'il a dores et déjà exercé dans l'accompagnement des acquisitions de Cevital à l'international".

"Le groupe Cevital écrit une nouvelle page de son histoire à la faveur de la forte croissance de ses activités historiques, de sa diversification et de son internationalisation", ajoute M. Rebrab.

M. Benikene estime, de son coté, que "le groupe Cevital aborde une nouvelle étape importante de son évolution" soulignant qu'il était "heureux et honoré de rejoindre un groupe ambitieux à la culture entrepreneuriale, aux valeurs fortes et des équipes engagées et compétentes, pour construire ensemble son développement".

Diplômé de la Reims Mangement School (France), M. Benikene était jusqu'alors Associé au sein du cabinet français PwC. Il était en charge du développement des activités "Advisory" de PwC en Algérie, spécialisé en amélioration de la performance et en transactions pour des clients algériens et internationaux.

Son expérience lui a permis de couvrir une large gamme dactivités, du secteur de l'industrie au secteur financier et bancaire, et de travailler pour le compte de groupes internationaux dans des missions de transformation et d'amélioration de la performance ainsi que pour le compte de gouvernements et d'institutions internationales (UE, FMI et BM).

M. Benikene a accompagné Cevital dans la plupart de ses acquisitions à linternational et notamment pour Oxxo, Alas et Groupe Brandt, est-il noté dans le communiqué.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

1 Commentaire

  • Signalons au passage un très intéressant transit par Netaxis, toujours en tant que “partner”, de trois ans, 2005-2008.
    K.A.

    Rapporter Kamal Almi dimanche 8 janvier 2017 06:54
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 26.04.2017 Macron-Le pen Nouveau monde en marche ?, Classement RSF Grine boulet de l'Algérie?

Sondage

Le ministre du commerce algérien parle d’une réduction de 15 milliards de dollars des importations en 2017.

Vidéos

"Les ventes de tablettes en baisse dans le monde, en hausse en Afrique"- Khadidja Kazitani-Deloitte Algérie

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Dans le Rif, une fronde persistante qui se radicalise politiquement

                                La tension reste toujours vive dans la région du Rif, dans le nord du Maroc, où le ton des manifestations contre '"'la hogra'' et le ''Makhzen'', sept mois après la mort dans d’atroces conditions d’un poissonnier se radicalise prenant parfois des contours ''indépendantistes''.

Réponse à Slim Othmani (I) - Le Partenariat public-privé et le risque de prédation en Algérie

    L’article de Slim Othmani sur les «6 Syndromes Phobiques de l’Economie Algérienne» a inspiré au chroniqueur Abed Charef des réflexions en 4 parties dont nous commençons la publication aujourd’hui. Le premier article porte sur l'interdiction de fait du partenariat public-privé (PPP) qui constitue bien un handicap pour les entreprises algériennes. Mais, estime-il, l’introduire en l’état actuel des choses contient un...

Maroc: Le gouvernement El Othmani à l'épreuve des revendications syndicales

       Le vote de confiance des deux chambres du Parlement est déjà acquis au nouveau chef de Gouvernement marocain Saad Eddine El Othmani. Il lui reste l'épreuve des centrales syndicales qui ont ferraillé dur contre l’ex-gouvernement pour rétablir le dialogue social.