Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 12 Décembre 2017

  •   Amira Boudjema
  • dimanche 18 décembre 2016 18:17

La Briqueterie de Tidjelabine lance une nouvelle unité de production équipée de machines Lingl

La nouvelle unité de production dispose d’une capacité de production de 280 000 tonnes/an et ambitionne d’atteindre une capacité globale de production de 560 000 tonnes de briques par an à l’horizon 2019.

 

La Sarl Briqueterie de Tidjelabine a inauguré ce dimanche une nouvelle unité de production équipée de la dernière technologie allemande Lingl à Tidjelabine (Boumerdès). Déployée sur une superficie de  30 000 m², cette unité de production de briques 100% algérienne est parmi les plus grandes sur le territoire national.  Elle dispose d’une capacité de production de 280 000 tonnes/an  à raison de  850 tonnes par jour et ambitionne d’atteindre une capacité globale de production de 560 000 tonnes de briques par an à l’horizon 2019 avec la création de plus de 1070 emplois directs et indirects.

Outre la production de briques, le site de production  de Tidjelabine comprend également une unité dédiée à la production de l’acier pour bâtiments; le treillis soudé, les fils  d’attache pour machines et poutrelle métallique légère. « Cette unité  qui emploie 160 travailleurs a produit en 2016,  30 000 tonnes et atteindra  les 50 000  tonnes  en 2017 »,  a déclaré le gérant de la Sarl Briqueterie de Tidjelabine Yacef Hamid en marge de la cérémonie d’inauguration.

Pour contribuer à limiter la facture d’importation par l’Algérie des éléments de construction  à court terme, M. Yacef annonce que son entreprise prévoit  de  réaliser « une nouvelle usine qui, en plus des briques,  fabriquera les produits plats comme la  tuile, les briques de façades et la plinthe en terre cuite ». « Ce projet contribuera à desserrer la pression sur les produits plats », a-t-il assuré.

 


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • Bonjour, toutes mes félicitations, pour votre réussite dans ce projet .je profite de cette occasion, pour déposé ma candidature, j'ai une bonne expérience dans le domaine des briqueteries, j'ai côtoyé pas mal de marques,jai occupé le poste de responsable maintenance,production, processus,j'habite si Mustapha w de Boumerdes.
    J'ai obtenu mon diplôme de TS en électromécanique promo 83 de l'Université d'Annaba,55 ans père de 3enfants

    Rapporter Hamadache dimanche 5 novembre 2017 10:46
  • Bonjour,
    Je voudrai entrer en contact avec la Briqueterie de Tidjelabine pour échange et rencontres.
    Merci de me communiquer leurs adresses et contacts

    Rapporter Abdoulaye DIEYE mercredi 15 mars 2017 14:06
  • C'est un publi-reportage ? c'est pas indiqué...

    Rapporter Truc dimanche 18 décembre 2016 19:37
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

"La hausse des prix aucunement liée à l'opération de tirage de billets de banque" (Raouia)

  Le ministre a précisé que la chute des cours du pétrole a impacté l'économie nationale mettant notre économie face à plusieurs défis.

Algérie: Plus de 14.000 demandes d’accès au foncier industriel rejetées depuis 2016

L’ANIREF indique que la structure des transactions est désormais dominée par la concession du foncier public qui totalise 85% des transactions totales observées sur l’exercice 2016.

Algérie: Les assureurs courent les salons professionnels pour booster leurs chiffres d’affaires

  Selon le président de l’Union des assureurs et des réassureurs, la baisse du chiffre d’affaire des assurances enregistré durant le 1er semestre 2017 n’est que conjoncturelle.