Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 23 Novembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • vendredi 25 novembre 2016 10:38

Algérie-"L'entreprise doit faire de la culture de l'innovation un réflexe favorisant son émergence" (responsable)


L'innovation industrielle et technologique est un facteur-clé de promotion de la compétitivité des entreprises et de leur pérennisation, d'où la nécessité d'en faire une culture notamment dans les PME, a indiqué jeudi à Alger un représentant du ministère de l'Industrie et des Mines.

 

"Notre objectif consiste à ramener l'entreprise algérienne à faire de la culture de l'innovation un réflexe traduit dans son fonctionnement de tous les jours, et d'asseoir les conditions favorisant son émergence" a souligné le directeur général de la compétitivité industrielle auprès de ce ministère, Abdelaziz Guend, lors du Forum national de l'innovation et des perspectives économiques, organisée par la fondation éponyme (FNIPEC).
Le responsable a, toutefois, observé qu'encourager les inventions, quelles que soient leur originalité et leur pertinence, ne suffit pas pour en faire des innovations.
En effet, a-t-il expliqué, les inventions doivent être valorisées par les entreprises et doivent être utiles économiquement et répondre aux besoins des usagers pour qu'elles puissent accéder au statut d'innovations.
Par ailleurs, il a relevé que les initiatives des PME innovantes étaient non seulement encouragées par les pouvoirs publics à travers plusieurs dispositifs, mais bénéficient également de l'appui financier octroyé à travers le Fonds de promotion de la compétitivité industrielle.
Il a rappelé, dans ce sens, que pour encourager les entreprises-les PME en particulier- à prendre conscience de l'importance de l'innovation, beaucoup d'initiatives ont été prises telles que la création de cyber parcs, l'adoption de la stratégie numérique e-Algérie, la création de nouveaux centres de formation, de nouvelles universités, de nouvelles grandes écoles, de nouveaux centres de recherche et également l'institution de deux prix: le Prix de l'Invention et le Prix National de l'Innovation pour les PME.
Pour sa part, le directeur général de l'Agence nationale de développement des PME (Andpme), Rachid Moussaoui, a rappelé que l'initiative de création de pôles industriels spécialisés, prévus dans plusieurs wilayas à travers tout le territoire national, "permettra de réunir les efforts des PME et de développer leurs capacités en matière d'innovation".
Il a relevé que le pôle mécanique créé à l'ouest du pays devrait être la "locomotive" de l'émergence de plusieurs autres pôles regroupant les PME dans les différents domaines et activités économiques et industrielles.
Dans ce sillage, le président du Fnipec, Hichem Saïdi, a fait part de la tenue récente de plusieurs journées d'études ayant pour but "la contribution à la mise en place de la stratégie de développement de futurs territoires qui s'appuient sur les industries créatives, permettant la création d'un écosystème pour stimuler l'innovation et la créativité".
Selon lui, ces journées d'études ont été tenues respectivement à Oran qui abrite le territoire créatif en mécanique automobile, à Sidi Bel Abbes comme futur territoire créatif en électronique, à Annaba comme futur territoire créatif en mines et métallurgie, ainsi qu'à Skikda abritant le territoire créatif en pétrochimie.
Il a également révélé que sa fondation compte créer en 2017 un prix de l'innovation au profit des entreprises innovatrices intitulé "Prix Mustapha Ben Boulaid de l'innovation", et également l'organisation d'assises nationales sur l'innovation avec l'objectif de mettre en place un Conseil national de l'innovation pour encourager et développer l'esprit de l'invention dans l'entreprise algérienne.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • L'innovation est une culture et non pas une technique. La culture de l'innovation est directement liée à la gouvernance. Or, la gouvernance algérienne sur tous les plans innove dans l'art de conduire un beau pays vers les abysses.

    Rapporter Amman Hadj Messaoud dimanche 27 novembre 2016 18:27
  • Le degré zéro de l'information. Un ensemble de banalités et de lieux communs. Même un programme informatique de journalisme est capable de faire mieux...

    Rapporter Truc vendredi 25 novembre 2016 13:56
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

"Le gouvernement pourrait abandonner les réformes en cas de remontée du prix du baril" - Mabrouk Aib

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

A ne pas manquer

Prev Next

Béjaïa-Elections locales - Les bureaux de vote ont été saccagés dans la commune de Boudjelil

Les bureaux de vote ont été investis par des citoyens en colère qui accusent l’administration locale de parti pris en faveur de la liste du Rassemblement national démocratique (RND), conduite par l’ancien journaliste de la chaîne 3 de la radio nationale Djamel Benamara.

Algérie - Elections locales- « Rani Za3fan » et « Solta Hagara » s’invitent aux bureaux de vote

Des photos et des vidéos sur ce phénomène prises à l’intérieur de bureaux de vote par des électeurs et des encadreurs des élections locales circulent sur les réseaux sociaux. La page facebook du chanteur Lotfi DK a publié une partie de ces photos.

Elections locales- Le taux de participation aurait atteint à 14 H 19,10% pour les APW et 19.76% pour les APC (mise à jour)

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’Intérieur avait annoncé que le taux de participation avait atteint à 11 heures 6,8 % pour les Assemblées populaires de wilayas (APW) et 7,05 % pour les Assemblées populaires communales (APC).