Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Maghreb Arab Press
  • dimanche 2 avril 2017 14:50

Maroc : dernière ligne droite des travaux de réalisation de la centrale Noor Ouarzazate

Avec le lancement des travaux de réalisation de la Centrale Noor Ouarzazate IV, le Complexe Noor Ouarzazate, le plus grand complexe énergétique au Monde, arrive à sa dernière ligne droite.

 

Etendu sur plus de 3.000 hectares, Noor Ouarzazate est constitué de quatre centrales solaires multi-technologiques, développées en total respect des normes internationales, tant au niveau technologique qu’environnemental, et associées à une plateforme de recherche et développement qui s’étend sur plus de 150 hectares.

D’une capacité pouvant atteindre 160 MW, la première Centrale du Complexe Noor Ouarzazate (Noor I), mise en service en février 2016, adopte le procédé de production dit IPP (Independent Power Producer). Cette centrale, développée sur une surface d’environ 480 hectares, fait appel à la technologie thermo-solaire (CSP) à capteurs Cylindro-Paraboliques avec une capacité de stockage thermique prévue de trois heures à pleine puissance.

La deuxième et troisième centrale du complexe solaire Noor Ouarzazate (Noor II et Noor III), dont le taux d’avancement des travaux de réalisation atteint, respectivement, les 76 et 74 pc, adoptent également le schéma de production IPP. La centrale Noor II, d’une puissance de 200 MW, est développée sur une surface maximale de 680 ha, sur la base de la technologie thermo-solaire (CSP), avec capteurs cylindro-paraboliques.

La centrale Noor III est, quant à elle, développée en utilisant la technologie thermo-solaire (CSP) avec Tour, et aura une puissance de 150 MW. Elle s’étalera sur une surface maximum de 750 ha.

La dernière tranche du Complexe solaire Noor (Noor IV), sera développée sur une surface d’environ 137 ha en utilisant la technologie photovoltaïque (Photovoltaïque polycristallin avec système de tracking), avec une puissance installée à la pointe de 72 MW. La technologie photovoltaïque permet de produire de l’énergie électrique directement à partir du rayonnement solaire capté par des cellules semi-conductrices. La maturité de cette technologie dans un marché en forte croissance en fait une solution très compétitive pour le Maroc.


Évaluer cet élément
(8 Votes)

Laissez un commentaire



4 Commentaires

  • Les chiens aboient, la caravane passe". Critiquer n´est pas la solution, surtout quand on est au bord de la faillite.

    Rapporter mo lundi 3 avril 2017 16:18
  • mr.bouzid lah ihdik.il s'agit bien de la plus grande centrale solaire energitigue du monde si tu veut accepter . malheureusement tu n'acceptera pas et c'est normale pour un Chiate des caporaux.

    Rapporter baka lundi 3 avril 2017 09:03
  • Cette centrale est l'exemple même de ce qu'il ne faudra pas faire en Algérie les décideurs khortis Algériens devraient tirer l'exemple de cette centrale...

    Depuis que les appels d'offre et les contrats de cette centrale ont été signés, les prix ont été divisés par 5 ! Déjà que les prix de rachat pour cette centrale ont été largement au dessus des prix mondiaux lors même de l'appel d'offre ce qui doit traduire d'autres considérations qu'économiques (détournements, parts léonines etc). La situation du solaire a tellement évolué avec les baisses des prix du PV qu'avant même que cette centrale entre en fonctionnement, elle est caduque en termes de prix de l'électricité produite. En faite, celui qui a tiré le jackpot ce sont les Saoudiens (Acwa de tête) qui ont soumissionné avec un prix du PV et vont l'acheter 3 ou 4 fois moins cher...

    Ce qu'il faut retenir c'est que c'est absurde de faire des grands projets dans le solaire car la technique et les prix changent très rapidement et l'expérience montre que les appels d'offres sont toujours signés avec des prix moindres d'année en année. Construire d'un seul coup 4 GWh à un même prix n'est pas très raisonnable, c'est le moins que l'on puisse dire...

    Rapporter Truc lundi 3 avril 2017 07:17
  • N'importe quoi ! Une centrale de capacités installées totales de 582 MW devient le plus grand complexe énergétique au monde. Je vous conseille d'aller réviser vos cours. Une centrale nucléaire moyenne compterait de 1000 à 1500 MW. Soit 2 ou 3 fois cette centrale solaire thermodynamique. Vous êtes intoxiqués par la propagande du makhzen.

    Rapporter Abider Bouzid dimanche 2 avril 2017 21:42
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pétrole- La reconduction de l’accord de réduction de la production pourrait se faire après une interruption de quelques mois

« Tout porte à croire que l’accord sera reconduit vers la fin de l’année 2018 et qu’aucune décision ne sera prise, dans ce sens, à la réunion de l’Opep de novembre prochain », indiquent des sources citées par Reuters qui précisent qu’une telle décision sera prise en fonction de la situation du marché.

Maroc - Le PIB du tourisme a progressé de 5% en 2016 (HCP)

Selon une note d'information du Haut Commissariat marocain au Plan, la contribution du tourisme au PIB marocain est, en revanche, restée presque stable en 2016, par rapport à 2015 (6,6% contre 6,5%).

Horst Köhler en tournée dans la région : l’ONU reprend sa médiation dans le dossier sahraoui

L’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, qui a rencontré le roi du Maroc mardi, a discuté hier avec les responsables sahraouis des moyens de relancer les négociations de Manhasset interrompues en 2012.