Rapporter un commentaire

Ah ce myhe de "la pénurie de profils valables en dehors des anciens cadres"!!!
Bien sur qu'il y a des compétences, algériennes, ou d'ailleurs!
Le problème est la gouvernance et naturellement la corruption qui y est liée.