Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 16 Décembre 2017

  •   Ahmed Gasmia
  • mardi 10 octobre 2017 12:18

Algérie : La ministre de l’Environnement fait la promotion du gaz du schiste

Après le Premier ministre et le ministre de l’Energie, c’est au tour de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables de faire la promotion du gaz de schiste.

 

Fatma Zohra Zerouati a saisi l’opportunité de l'ouverture du 2ème Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets pour parler de l'engagement "clair et total" du gouvernement concernant la relance du projet d'exploitation du gaz de schiste. Elle  a précisé, en revanche, qu’aucune action ne sera entreprise au détriment de la santé du citoyen et de l'environnement.

"Comment peut on penser qu'un pays qui offre l'accès gratuit à l'éducation et à la santé et assure autant de transferts sociaux puisse mettre la vie des gens en danger?", s’est-elle interrogée selon l’APS. "Qui sont ces experts?", a-t-elle ajouté attaquant les spécialistes qui ont tiré la sonnette d’alarme contre les risques susceptibles d’être générés par l’extraction de cette énergie.

Elle a assuré, à ce sujet, que  son département "contrôle, accompagne et suit de près l'ensemble des projets" en vue de prévenir les risques."Nous ne voulons pas que ce dossier soit exploité pour jeter le citoyens dans les dédales techniques et créer la confusion", a-t-elle poursuivi.

Il y a quelques jours, le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia avait fait part de la volonté du gouvernement d’exploiter le gaz de schiste en Algérie. Une annonce qui a été suivie par celle du ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni concernant l’option du gaz de schiste et qui a promis que le gouvernement ne mettrait en aucun cas la santé de la population en danger.

Le gouvernement algérien semble résolument décidé à exploiter cette énergie non conventionnelle, mais en prenant les précautions nécessaires afin de convaincre efficacement l’opinion publique et éviter les dérapages. Le souvenir des manifestations du sud du pays de 2015  ne sont pas si lointains. Et pour rassurer l’opinion publique, il n’y a pas mieux que le ministère en charge de l’Environnement, en théorie du moins. Dans les prochaines semaines, l’on peut s’attendre à ce que d’autres ministres et probablement aussi des experts s’expriment en faveur du gaz de schiste. Une véritable campagne pour convaincre.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



10 Commentaires

  • Parti ainsi, où tous les ministres algériens, y compris ceux sensés défendre l'environnement et la santé de leurs compatriotes, il est à craindre que ce pouvoir passe en force contre l'opinion des citoyens dont il n'en a cure.

    Habitué à la rente, et devant l'épuisement des réserves sans autres recherches par défaut de partenaires et de finances, le pouvoir n'a trouvé que cette parade afin de se maintenir a la barre quitte à prendre un cap mortel pour le pays.

    Franchement quelle moche a piqué cette ministre, prétendue de l'environnement, pour qu'elle s’immisce par solidarité gouvernementale dans l'exploitation de schiste ?

    Il est évident qu'elle en a reçu l'ordre comme si sa parole avait une portée auprès de l'opinion qui jusqu'à ce jour n'a rien vu de prérogatives et/ou projets.

    Voilà donc une autre bavarde qui fait des promesses de veiller sur la santé et l'environnement alors que les actuelles expériences faites dans d'autres pays, laissent apparaître, sans aucune contestation, des catastrophes.

    Ce n'est pas parce que les USA produisent ce schiste qu'il faut les suivre bêtement.

    Il y a bien une autre raison à cette volonté d'exploitation, celle d'individus qui ont terminé leur vie et qui ne se soucient guère des générations futures. L'essentiel est pour eux de décider même contre la nature et contre leurs propres citoyens.

    Rapporter Vangelis mardi 17 octobre 2017 21:49
  • Info à lire
    Ce qu'on ne dit pas sur le miracle gazier américain Les Echos | 27/12/2012 DE ROBERT BELL ET OLEG RUSETSKY
    https://www.lesechos.fr/27/12/2012/LesEchos/21342-035-ECH_ce-qu-on-ne-dit-pas-sur-le-miracle-gazier-americain.htm

    Si l'exploitation du gaz de schiste est en passe de faire redémarrer l'économie américaine, c'est en grande partie grâce à l'Etat fédéral qui, via de multiples exonérations fiscales sur les forages, subventionne massivement les opérateurs.

    Rapporter ALIF lundi 16 octobre 2017 21:11
  • Et que devient le projet des 4000MW solaire dont on ne parle plus? N'est-ce pas une des préoccupations majeures du ministère des EnR? Avec l'appui au gaz de schiste, c'est une véritable caution du rejet d'une politique tournée vers l'efficacité énergétique et la protection de l'environnement !
    Vouloir réduire l'exploitation du gaz de schiste à un simple problème de santé humaine démontre une meconnaissance totale du sujet. Bien pire, c'est vouloir faire croire que ne sont concernées que les populations du Sud pour créer la division avec celles du Nord qui ne seraient alors que consommatrices des bienfaits des richesses du Sud. Quel triste niveau qui démontre la médiocrité de la gouvernance!

    Rapporter Omega lundi 16 octobre 2017 13:15
  • Essalam
    C'est une ministre de la pollution que nous avons, non de l'environnement. Tenir de telles propos sur le gaz de schiste frise l'inconscience et l'irresponsabilité. S’engager dans une telle voie pour les beaux yeux des occidentaux au détriment de notre intérêt est criminel et de la haute trahison. Nous n'avons pas besoin de ce gaz maudit qui ne nous apportera que malheurs et pauvreté. Revenez à la raison, préservez l'eau non renouvelable du sud pour l'agriculture et les populations. Ne vous entêtez pas dans cette voie sans issue. Développez le pays au lieu de le détruire, écoutez le peuple, la voix de la sagesse. Développez les énergies propres et renouvelables. Pensez au citoyen, à l'Algérie notre beau pays que vous avez enlaidi. Qu'est ce qui vous pousse à agir comme cela, contre la volonté du peuple. Le gaz de schiste n'est pas rentable à tous points de vue. Allez en Alberta (Canada) et en Pensylvanie (USA) constater de visu les dégâts causés par ce pétrole schisteux. Ce qu'il ne faut surtout pas oublier est que au Canada comme aux USA la pollution touche principalement les eaux de surface, ce qui n'est pas le cas chez nous. La pollution de l'eau souterraine sera irréversible. Je suis sûr que je ne vous apprends rien, ce qui est encore plus grave. L'eau n'est elle pas la plus grande richesse, sans elle rien n'existerait: alors préservez la, je vous en conjure.
    J’aime mon pays, je déteste ses gouvernants.

    Rapporter Malki jeudi 12 octobre 2017 05:27
  • Les USA et d'autres pays européens exploitent ou font la promotion du gaz de shciste... Pourquoi ce serait un problème pour l'Algérie?

    Rapporter Nekab mercredi 11 octobre 2017 18:29
  • il y a des PAYS " TRÈS DÉVELOPPES"qui ont interdit de toucher au schiste et cette presentatrice de TV de la chaine de l'unique vient nous expliquer les vertus de cette energie , qu'elle commence par aller voir les degats des gazs torchés a Skikda et Bethioua et entamer le process d'aller vers les renouvellables etc.....

    Rapporter Hakim mercredi 11 octobre 2017 08:29
  • Ministre de l'environnement, ou du ronronnement ?

    Rapporter Kahoui mercredi 11 octobre 2017 08:20
  • TU NE MÉRITES PAS CE POSTE
    DÉGAGE

    Rapporter sadek mercredi 11 octobre 2017 02:33
  • Madame la Ministre ,roulez vous en Voiture électrique ????
    avez vous des réflexions,des propositisons,des solutions concernant la Pollution en Algérie avec ses milliers de morts ???

    avez vous lancer des réflexions pour mettre en vigueur des Subventions pour l achat ou la location des véhicules NON polluants (électrique,et hybride)
    avez vous lancer des réflexions pour la construction des pistes Cyclables a travers toutes les grandes ville ???
    encouragez vous la pratique du Sport pour les Femmes dans la rue (courses,marches..) pour leurs santé ???

    prenez vous au sérieux les réflexions,critiques,propositions,solutions des Associations écologistes Algériennes ???

    a quand une 1ère voiture électrique au sein du Gouvernement Algérien ???

    Rapporter l Algérie attend sa 1ere voiture électrique mardi 10 octobre 2017 19:29
  • Mme Zerouati, ministre de la Santé... pardon, ministre de l'Environnement a dit : "Comment peut on penser qu'un pays qui offre l'accès gratuit à l'éducation et à la santé et assure autant de transferts sociaux puisse mettre la vie des gens en danger?".

    Cher madame, l'exploitation du gaz de schiste a posé, dans les pays où il a été exploité, un problème environnemental avant le problème de santé de la population. Les algérien attendent de vous des interventions dans votre "domaine de compétences".

    Pouvez-vous nous rassurer sur l'absence d'impact de la fracturation hydraulique, avec tous ses additifs chimiques, sur les réserves d'eau de l'albien ?

    Prendriez-vous l'engagement solennel devant tous les algériens que vous publierez les résultats de l'étude d'impact sur l'environnement, obligatoire pour ce genre de projets ?

    Si vous avez les tripes pour ça, Mar'hba, sinon taisez-vous madame, BACH MA YADDAHKOUCH 3LINA LEZNASH :(

    Rapporter Tabi3i mardi 10 octobre 2017 19:20
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda » (audio-vidéo)

Le talk de journalistes de RadioM est revenu sur l’affaire Al Qods et se quelle révèle dans l’opinion de chaque pays arabe ou pas.

L’Algérie a exporté via le port de Bejaia près de 460 000 tonnes de sucre en 10 mois

  Entre le 1er janvier et le 31 octobre 2016, les exportations de sucre via le port de Bejaia se sont établies à 338 480 tonnes.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.