Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Aymen Zitouni
  • dimanche 1 octobre 2017 16:05

Algérie- Ouyahia veut réviser la loi sur les hydrocarbures pour encourager l’investissement étranger

La dernière révision de la loi sur les hydrocarbures remonte à 2013. Elle avait ouvert la voie à l’exploration des ressources non-conventionnelles comme le gaz de schiste.

 

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia  juge nécessaire la révision de la loi sur les hydrocarbures pour attirer de nouveaux investisseurs. S’exprimant ce dimanche à l’issue d’une communication qui lui a été présentée au niveau de la raffinerie RA1Z (Arzew) sur le bilan des activités de Sonatrach, M. Ouyahia a estimé qu’il était temps pour que l’Algérie révise sa loi sur les hydrocarbures afin d’encourager la venue de nouveaux investisseurs et  d’améliorer les recettes du pays. Une relecture de cette loi est nécessaire en fonction des défis actuels dans le domaine de l’énergie, a-t-il souligné, ajoutant que les bouleversements que connait le secteur des hydrocarbures dans le monde obligent l’Algérie à se mettre au diapason.

L’ex- ministre de l’Energie, Noredine Bouterfa avait annoncé au mois de mai dernier qu’une révision de la loi sur les hydrocarbures était en cours d’examen. Il avait laissé entendre que la nouvelle mouture allait accorder un allègement fiscal pour  les entreprises étrangères.

La dernière révision de la loi sur les hydrocarbures remonte à 2013. Dans l’objectif de donner plus d’attraits au secteur des hydrocarbures, la loi de 2013, encore en vigueur, accorde différents avantages et exonérations fiscales. Elle a également ouvert la voie à l’exploration des ressources non-conventionnelles comme le gaz de schiste.

Notons que la loi de 2013 n’a pas eu les effets escomptés, puisque le 4eme appel d’offres d’Alnaft pour l’attribution des périmètres de recherche a été un échec retentissant. Sur les 31 périmètres soumis à la concurrence, seulement 4 ont été attribués. Les nouvelles découvertes de gisements de pétrole et de gaz de ces dernières années ont été surtout le fait de Sonatrach. 


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.