hassnaoui
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

L'introduction en Bourse de Saudi Aramco toujours prévue en 2018 (ministre)

Le ministre saoudien des Finances Mohammed Al-Jadaan a rassuré des investisseurs sur l'introduction en Bourse de Saudi Aramco qui aura lieu en 2018 comme prévu, ont rapporté des sources après une présentation de nouvelle émission obligataire.

 


Aramco avait dit précédemment que le projet d'offre publique de vente (IPO) "suivait son cours" après des informations de presse selon lesquelles Ryad se préparait à devoir éventuellement reporter de quelques mois cette mise en Bourse, promise à devenir la plus importante jamais réalisée dans le monde.


Les autorités saoudiennes souhaitent placer au cours du second semestre 2018 jusqu'à 5% du capital de la compagnie pétrolière à la fois à la Bourse de Ryad et sur une ou plusieurs autres places étrangères, une opération qui pourrait permettre de lever 100 milliards de dollars (84 milliards d'euros).


Mohammed Al-Jadaan s'est exprimé pour faire la promotion d'une possible troisième émission obligataire internationale du royaume, qui a émis l'an dernier un emprunt de 17,5 milliards de dollars puis en avril des sukuks (obligations islamiques) pour neuf milliards de dollars.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie – Le syndicat UGTT trace "cent mille lignes rouges" devant la cession des entreprises publiques

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, a invité ceux "qui ont échoué" dans leur gestion à ne pas imputer leur échec aux entreprises publiques. Il a dénoncé les "prétendus experts" qui, a-t-il dit, font croire à l'opinion publique que le secteur public "est la cause de la ruine de l'économie nationale" ou que "la faiblesse...

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.