Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Algérie: Le russe Lukoil intéressé par les projets de développement de champs pétroliers

 Le ministre russe de l'énergie Alexander Novak avec son homologue algérien Mustapha Guitouni (Twitter)

La compagnie de pétrole russe Lukoil est intéressée par les projets de développement de champs pétroliers en Algérie et envisage de prendre part aux appels d'offres qui seront lancés dans ce sens, a indiqué à Alger le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, cité par l'agence TASS.

 

"Lukoil a exprimé son désir de participer aux appels d'offres pour le développement des champs de pétrole en Algérie. Son intérêt est porté aussi bien pour les projets onshore que pour ceux de l'offshore", a déclaré M. Novak à l'issue de ses entretiens avec le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, en marge des travaux de la 8ème session de la commission mixte algéro-russe.

 

 


"L'Algérie est un important producteur de gaz naturel et l'un des trois principaux producteurs de pétrole sur le continent africain. Les réserves prouvées de gaz naturel en Algérie s'élèvent à 4,5 billions de mètres cubes et les réserves de pétrole équivalent à 1,5 milliard de tonnes", écrit l'agence TASS.


Mercredi, en marge de sa rencontre à Alger avec M. Novak, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, avait appelé les entreprises énergétiques russes à participer aux appels d'offres qui seront organisés pour l'exploitation et l'exploration du pétrole en Algérie.


De son côté, M. Novak à fait part de l'intérêt de "beaucoup d'entreprises russes dans le secteur de l'énergie à investir en Algérie", appelant toutefois, les entreprises algériennes à "être plus actives sur le marché russe".


Le ministre russe a considéré que le secteur de l'énergie est un "volet prioritaire" pour l'Algérie et la Russie qui sont deux pays "clés" dans le marché international.


"C'est pourquoi nous développons notre coopération dans un esprit gagnant-gagnant", a ajouté M. Novak soulignant que le secteur énergétique était "plein d'opportunités de coopération".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie – Le syndicat UGTT trace "cent mille lignes rouges" devant la cession des entreprises publiques

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, a invité ceux "qui ont échoué" dans leur gestion à ne pas imputer leur échec aux entreprises publiques. Il a dénoncé les "prétendus experts" qui, a-t-il dit, font croire à l'opinion publique que le secteur public "est la cause de la ruine de l'économie nationale" ou que "la faiblesse...

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.