Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 17 Décembre 2017

  •   Algérie Presse Service
  • jeudi 14 septembre 2017 14:01

Algérie : Les premières exportations de gaz à partir de la wilaya d'Adrar prochainement lancées

Les premières opérations d'exportation du gaz brut seront bientôt lancées à partir de la wilaya d'Adrar (Sud-ouest du pays) , et ce grâce au développement de trois (3) complexes gaziers qui entreront en production prochainement.

 


Il s'agit du complexe du Groupement Reggane (GRN) et celui du Groupement Timimoune (GTIM) à Hassi Barouda, qui ont fait mercredi l'objet d'une visite de travail du P-dg du Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, ainsi que le complexe du Groupement Touat Gaz (GTG) à Oued Zine.


Le plus important de ces trois complexes est celui de Reggane, qui compte produire 8,244 millions de m3/jour et 148 baril/jour de condensat, à partir de décembre 2017 selon les responsables du projet.


Les travaux de réalisation du Centre de traitement de gaz, confiés à Petrofac, ont atteint un taux d'avancement de 95,3%.
A ce jour, 15 puits sont forés sur champs gazier et trois (3) autres sont en cours de forage.
Le contrat avec Petrofac comprend également la réalisation d'un réseau de collecte de gaz et une ligne d'expédition de gaz de vente d'une longueur de 74 km.

Concernant le complexe de Hassi Barouda, le Groupement GTIM compte produire 5 millions de m3/jour et 446 baril/jour de condensat.La production sera lancée en mars 2018 avec l'achèvement des travaux du projet qui comprend la réalisation du Centre de traitement de gaz, d'une base industriel, d'un réseau de collecte et d'un pipe d'export (8,3 km).


Confiée à la compagnie sud-coréenne "Samsung", les travaux enregistrent actuellement un taux d'avancement de 85,4%.
Le nombre de puits forés à ce jour est de 15 puits, selon les responsables du projet.


Par ailleurs, le Groupement GTIM prévoit aussi la réalisation d'une route reliant le complexe de Hassi Barouda et Aougrout, d'une longueur de 120 km dont 57 sont déjà finalisés.
Il est prévu aussi de réaliser une base de vie et une piste d'aviation, pour les besoins de ce champ gazier. Le Groupement GTIM, constitué en 2010, est détenu par Sonatrach à hauteur de 51%, en association avec Total (37,75%) et Cepsa (11,25%).

APS


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Polémique sur la promotion de Tamazight : Lotfi DK appelle à l’arrêt des hostilités sur Facebook

 La polémique qui fait rage sur les réseaux sociaux sur le refus des députés de la majorité une proposition d’amendement du projet de loi de finances pour l’année 2018 portant sur la promotion de la langue amazighe a fait réagir le chanteur engagé du Rap Lotfi DK.

Le taux de chômage en Algérie devrait atteindre 13,2 % en 2018 (étude)

  Une étude sur les défis de la démographie au Maghreb relève un décalage entre le capital humain et les besoins du marché de l'emploi, malgré les importants investissements consentis dans l'enseignement supérieur.

57 % des Algériens ont une opinion positive sur l’Union européenne (sondage)

Plus de 60%  des personnes sondées pensent que l'UE devrait en faire plus sur les questions liées aux droits de l'homme, près de 70% sur le commerce et près de 60% des personnes interrogées attendent davantage dans le domaine de la migration et de l'éducation.