Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

  •   Maghreb Emergent avec agences
  • vendredi 23 juin 2017 21:01

Les cours du pétrole tentent de se ressaisir après une dure semaine

Les cours du pétrole ont terminé une semaine « difficile » en légère hausse. Le marché tente de se reprendre et trouver un plancher.

 

 

Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi à New York, parvenant à se reprendre un peu à la fin d'une semaine de chute, au cours de laquelle le baril a perdu 4% de sa valeur. Le prix du baril de "light sweet crude"(WTI), référence américaine du brut, a avancé de 27 cents à 43,01 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Après la semaine que l'on a connue, le marché essaye de trouver un plancher", a commenté Phil Flynn de Price Futures. Au delà de ce rebond technique, "il n'y a toujours pas de fin aux nouvelles peu engageantes qui pourraient continuer à faire sortir du marché les investisseurs de court terme", ont estimé les analystes de Commerzbank.

"Le sentiment général demeure très négatif sur fond de crainte de surabondance de la production", a confirmé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Les cours avaient notamment terminé mercredi à leur plus bas niveau en dix mois à New York, dernière étape en date d'une chute de 17% du baril depuis un sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) fin mai.

L'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, ont décidé de poursuivre leur effort de limitation de leur production afin de soutenir les cours, mais la Libye et le Nigeria en sont exemptés du fait de leurs problèmes géopolitiques et leur production a augmenté ces derniers mois.

Dans le même temps, aux Etats-Unis, les extractions ne montrent toujours aucun signe de faiblesse, même si le baril se rapproche du seuil de rentabilité pour produire du pétrole de schiste.

"Puisque les mêmes inquiétudes sur l'excès d'offre persistent, la fragilité du marché devrait durer encore quelque temps", analyse  David Madden, analyste chez CMC Markets.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Le point de l'actualité économique de Radio M

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le point de l’actualité économique de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Le flash info de Radio M.

  Nous vous présentons, en français et en arabe, le flash d’informations de Radio M., la web radio de Maghreb Emergent.

Maroc - 33 activistes du Hirak comparaîtront devant la cour d’appel de Casablanca le 24 octobre prochain

Ces détenus et d’autres ont été arrêtés suite aux contestations qu’a connues le Rif, au nord du Maroc et qui avaient été déclenchés par la mort d'un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures fin octobre 2016 à Al Hoceïma. Selon le président de l'Association marocaine des droits de l'Homme, Ahmed Haij, leur nombre total se situe entre...