Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 23 Août 2017

  •   Oussama Nadjib
  • mardi 11 avril 2017 11:06

La conclusion d'une "paix des braves" Total-Sonatrach expliquée par le journal Le Monde

 Le siège de Total à Paris (dr)

Sellal avait annoncé le 6 avril dernier que le contentieux entre Sonatrach et Total était réglé. Le 10 avril les deux compagnies ont signé un accord "global" de partenariat. Il manquait l’info sur le contenu de l’accord amiable : le journal Le Monde la donne aujourd’hui. Avec le making off de cette "paix des braves"

 
 Sonatrach et Total renoncent aux actions en justice qu’ils ont engagés l’un contre l’autre. Pour Total – conjointement avec Repsol - c’est la saisine du Tribunal international d’arbitrage de Genève pour contester les effets de la « taxe sur les profits exceptionnels » instaurée en 2006 par Chakib Khelil. Pour Sonatrach, c’est la saisine du même tribunal pour non-respect des engagements de Total au sujet du développement du gisement d’Ahnet.

 Cette mise des compteurs judiciaires à zéro a été actée par l’accord signé à Alger par le nouveau PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour et celui de Total, Patrick Pouyanné. Les deux parties s’engagent dans de nouveaux projets communs avec, indique le monde, «l’exploitation d’un nouveau gisement ainsi que la construction d’une usine de plastique pour environ 1 milliard de dollars (945 millions d’euros).

 Le pdg de Total chez Sellal

Selon le récit du Monde, le PDG de Total est allé voir en autonome 2016 rencontrer Abdelmalek Sellal pour proposer une ‘’une paix des braves.’’.  ‘’La crise a permis de se parler franchement.  On a mis sur la table tous les contentieux et commencé à examiner comment on pouvait rebondir’’ a déclaré Pouyanné au Monde.  Le PDG de Total a rencontré Amine Mazouzi en décembre 2016 pour négocier les ‘’bases d’un accord’’ et il est revenu à Alger en janvier sans que le limogeage de Mazouzi n’empêche la poursuite de la négociation.

 ‘’On repart pour vingt ans, dans de nouvelles conditions’’ assure-t-on au siège de Total indique Le Monde qui relève qu’un ‘’nouveau cadre’’ a été négocié pour la mise en exploitation, mi-2018, du gisement de gaz de Timimoun. Plusieurs projets sont ‘’envisagés’’ et Total devrait ‘’ prendre sous peu une participation dans un gisement déjà identifié, dont le nom reste confidentiel.’’.  Total a également retenu une proposition algérienne : la construction à Arzew d’une usine de transformation du gaz en polypropylène.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Le projet de transformation de "gaz en polypropylène. si cher à Issaad Rabrab confié à Total. Chercher l'erreur!

    Rapporter LAHLOU mardi 11 avril 2017 13:10
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vous êtes d’accord avec ces dépenses à cause d’un pic de consommation de quelques jours par an car l’électricité est un droit constant ? - 26.7%
Vous pensez que cela est trop couteux pour le pays et qu’il vaut mieux se discipliner et arrêter la course financière derrière le PMA ? - 35.6%
Vous pensez que la croissance du PMA va se ralentir si les couts des investissements sont plus supportés par les usagers dans l’avenir ? - 28.7%

Total votes: 565

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie – Le retour d’Ouyahia pourrait se traduire par une relance des privatisations

  A l’arrêt depuis 2007, le processus de privatisations des entreprises publiques va-t-il être relancé par Ahmed Ouyahia? La loi de finances 2018 pourrait remettre au gout du jour le très controversé art 66 de la LF 2016.

Algérie- Trois arrêtés vont fixer le mode d'emploi de la pêche et la commercialisation du corail

Trois (03) arrêtés interministériels devant relancer la pêche au corail à travers le littoral seront "prochainement" promulgués pour fixer toutes les procédures juridiques et mesures relatives à l'exploitation de cette ressource maritime, au traitement et à la traçabilité des quantités pêchées jusqu'à la commercialisation.

Finlande: Le Marocain, qui a tué deux femmes à Turku, venait d'être débouté de sa demande d'asile

Le Marocain qui a reconnu avoir tué deux femmes à coups de poignard et blessé huit autres personnes vendredi à Turku, en Finlande, venait d'être débouté de sa demande d'asile, ont déclaré mardi les autorités finlandaises.