Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 28 Février 2017

  •   Maghreb Emergent
  • jeudi 29 décembre 2016 12:58

Carburants: Les nouveaux prix à la pompe au 1er janvier 2017 fixés par l'ARH

A partir du 1er janvier, les automobilistes en Algérie vont se retrouver avec de nouveaux prix des carburants. Seul le GPL-Carburant ne change pas. Voici les nouveaux prix notifiés par l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH)

 

Les prix à la pompe des carburants Toutes taxes comprises (TTC) tels que fixés par l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH) en application de la loi de finances 2017 seront comme suit à partir du 1er janvier 2017 :

 - Essence normale : 32,69 DA/litre

 - Essence super : 35,72 DA/litre

 - Essence sans plomb : 35,33 DA/litre

 - Gas-oil : 20,42 DA/litre

 - GPL-carburant : 9 DA (inchangé)

 Dans son communiqué portant notification des prix à la pompe des carburants (TTC), l'ARH précise que ces prix avaient été déterminés en application des articles 26, 28 et 29 de la loi de finances 2017.

 Pour rappel, cette loi prévoit l'augmentation des tarifs actuels de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) pour le gasoil et les trois types d'essence, dont le produit est affecté en totalité au budget de l'Etat.

 L'augmentation de cette taxe permettra, également, une hausse en matière de TVA dont le produit est partagé entre le budget de l'Etat et les budgets communaux.

 L'impact fiscal attendu de cette mesure en matière de TPP et de TVA applicables sur les carburants est de l'ordre de 42,5 milliards DA (30,36 mds DA pour la TPP et 12,13 mds DA pour la TVA).

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

2 Commentaires

  • Espérons que ces prix donnent à réfléchir aux utilisateurs de voiture sans valable durant toutes les journées

    Rapporter TIAR jeudi 16 février 2017 13:06
  • M....

    Rapporter Farouk2301 vendredi 30 décembre 2016 09:44
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Sondage

Le paiement électronique est en cours de lancement en Algérie depuis octobre dernier.

Vidéos

Le CPP sort du piège Bengana par « la bronchite aigue » et les achats d’armes Algérie-Maroc

Vidéos

Avec la BDL et la BADR nous développerons la bancassurance en Algérie" (DG d'Amana)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- L’ANSEJ ne poursuit pas les jeunes entrepreneurs en difficultés mais les "fraudeurs" (Mourad Zemali)

    L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) distingue entre les bénéficiaires d’aide à la création d’entreprise ayant des difficultés financières et les fraudeurs qui se sont livrés à des pratiques frauduleuses contraires «au pacte qui les lie à l’Ansej ».

Maroc: Benkirane n'en veut pas mais l'USFP veut une place dans le prochain gouvernement

  Les ''socialistes'' marocains ne veulent plus faire de l'opposition. Ils entendent être au prochain gouvernement que n'arrive pas à former depuis cinq mois Abdelilah Benkirane, chef du parti (islamiste modéré) du PJD, vainqueur des législatives d'octobre 2016.

Algérie - L'emprunt national "hallal" sans intérêt arrivera au printemps

    Après l'emprunt national "ordinaire" aux résultats mitigés réalisé en 2016, le gouvernement algérien pense à un emprunt national sans intérêt, "hallal" qui pourrait être lancé au printemps. L'argent de l'informel sera-t-il plus sensible à une offre "conforme à la charia?".